News on fire

Saint-Maur en Poche 2018 – Compte-rendu du samedi 23/06/18 : Le plus beau marché du monde ! (Partie 1/2)

affiche_smep_2018

Cette année, Saint-Maur en poche (SMEP pour les intimes) avait une odeur et un goût particuliers. Encore plus délicieux qu’à son accoutumée : la Griffe Noire, librairie organisatrice du salon, fêtait ses 30 ans ! Et pour l’occasion, elle avait convié pas moins de 293 auteurs pour célébrer l’événement, présage de moments encore plus intenses entre les auteurs invités et les visiteurs ayant répondu présents. Et ils ont répondu présents les lecteurs ! De mémoire de festivalier, je n’avais jamais vu autant de monde dès l’ouverture le samedi matin. De nouveaux records ? En tous cas un succès jamais démenti tant l’ambiance de ce festival n’est pareille à aucune autre. Une sensation de bien-être, un sentiment diffus de joie et de bonheur mêlés, agrémentés d’un soleil éclatant et d’une douceur langoureuse. Cette impression d’être en vacances et de déambuler dans les allées d’un marché convivial. Un marché du livre qui exalte les sens et ravive les émotions. Un doux parfum d’amour ! Et ce ne sont pas les copains qui vont me contredire ! Vivre une passion c’est bien, la partager c’est encore mieux ! Big Up Dav, Stef, Sylvie, Christelle, Mélie, Laurent, Céline, Geneviève, Ophélie, Yvan, Dominique, Léa, Frédérique et à tous les amis que j’ai croisé mais avec qui on n’a pas pris le temps de faire des tofs de souvenirs ! Envoyez-les moi que je complète cette mosaïque si vous pouvez 😉

Première rencontre du matin avec Sonja Delzongle dont le talent n’a d’égal que sa gentillesse et l’éclat de ses yeux. Avec son personnage d’Hanah Baxter, elle a secoué le monde du polar en quête de personnages différents. Son petit dernier « Boréal » se dévore d’un coup de dents. Valérie du Blog Sangpages vous en parlera encore mieux que moi !

smep_2018_delzongle

Saint-Maur en Poche 2018 – Sonja Delzongle – Copyright KoMa

Sylvain Forge nous avait séduit avec un de ses précédents romans « Sous la Ville ». Il nous a annoncé qu’il travaillait en ce moment sur sa suite. On s’en pourlèche les babines !

smep_2018_forge

Saint-Maur en Poche 2018 – Sylvain Forge – Copyright KoMa

Grande première pour votre serviteur (et un grand merci à Fred Fontès, Yvan Fauth et Marie Hudelot Verdel pour leur amitié et leur confiance !) l’animation de plateau d’auteurs à Saint-Maur en Poche. Et j’ai été gâté pour cette première table ronde. Pas moins de trois auteurs, 3 beaux gosses du Polar, j’ai nommé Nico Tackian, René Manzor et Laurent Scalèse.

Alors certes nous n’avions que 15/20 mn mais Marie m’a dit qu’être rapide et concis sont des qualités appréciées par les lectrices (c’est pas ce que prétend ma photographe habituellement alors j’en profite :p)

smep_2018_tackian_manzor_scalese

Saint-Maur en Poche 2018 – Nico Tackian – René Manzor – Laurent Scalese – Copyright KoMa

Sur la thématique des auteurs-scénaristes, les trois joyeux lurons nous ont parlé de la frilosité des chaines françaises à développer de nouveaux concepts, des opportunités que peut offrir (ou pas) le nouveau venu ambitieux comme Netflix (qui achète les scénarios mais ne propose pas de droits d’auteurs aux auteurs) et aux possibilités de nouveaux formats courts de séries développés sur les téléphones mobiles par Studio+ et BlackPills, 2 nouveaux intervenant sur le marché de la création sériesque.

smep_2018_tackian_manzor_scalese

Saint-Maur en Poche 2018 – Nico Tackian – René Manzor – Laurent Scalese – Copyright KoMa

Le résultat ne fut pas triste comme vous pouvez le constater sur les photos. Le plateau fut filmé par les épatants « Déblogueurs TV » (spéciale dédicace à Audrey la régisseuse !). Dès qu’il est disponible, je vous le mettrai en ligne ! Ça vaut vraiment la vision tant c’est instructif !

smep_2018_tackian_manzor_scalese

Saint-Maur en Poche 2018 – Nico Tackian – René Manzor – Laurent Scalese – Copyright KoMa

smep_2018

Saint-Maur en Poche 2018 – Les Déblogueurs TV – Copyright KoMa

Pour se remettre des émotions procurées par les 3 garçons, quoi de mieux que se réfugier dans les bras toujours chaleureux de Dominique Sylvain. Dominique lance sa maison d’éditions. Pierre du blog « Black Novel » vous dit le plus grand bien de son dernier roman « Les Infidèles » ici ! (Je l’ai mais je suis super à la bourre !!!) Content de t’avoir croisé à SMEP mon Pierre 😉

smep_2018_sylvain

Saint-Maur en Poche 2018 – Dominique Sylvain – Copyright KoMa

Ah ce rire ! A chaque fois que vous croisez Luca Di Fulvio le sémillant italien au nom de réalisateur de film gore, son rire et ses yeux malicieux vous transportent autant que la lecture de son fabuleusement acclamé « Le Gang des rêves », coup de coeur éternel de Samantha du blog « Sam délivre ses livres » ! Si vous ne l’avez pas lu, foncez les yeux fermés !

smep_2018_di_fulvio

Saint-Maur en Poche 2018 – Luca Di Fulvio – Copyright KoMa

La matinée se termine avec un café partagé avec Dominique Maisons, l’auteur qui aimait Bruce Willis et Hollywood ! Il me dit que vous n’avez pas encore tous lu son dernier roman « Tout le monde aime Bruce Willis »… What ? Même Jesus a dit : « Tu es Maisons et sur cette Maisons je bâtirai mon église littéraire », alors je ne vois pas ce que vous attendez encore pour lire l’auteur du chef-d’oeuvre « On se souvient toujours du nom des assassins » dixit Yvan du Blog Emotions

smep_2018_maisons

Saint-Maur en Poche 2018 – Dominique Maisons – Copyright KoMa

Après s’être sustenté, on repart sur les chapeaux de roue dès 14h avec l’interview de Maxime Chattam par Yvan (rhoooo le veinard !). Je ne sais pas pour vous mais dans mon imaginaire « Chattam » sonne vraiment comme une incantation magique (Shazam !), une promesse de moments thrilleresques merveilleux. Allez-y prononcez-le à haute voix 3 fois devant un miroir en faisant claquer votre langue et hop un thriller chattamiste apparaîtra entre vos mains ! Il a le mojo Maxime !

L’entretien fut passionnant mais trop court. Marie, t’es sûre que tu préfères pas quand c’est plus long ??? On y apprend que le nouveau roman du pape français du thriller arrivera fin septembre (joie !). On y découvre aussi à quel point le garçon est doux et affable. Tout le monde est ressorti conquis. Chattam s’est éclipsé sitôt l’interview terminé pour s’occuper d’une des plus longues file d’attente jamais vu à Saint-Maur !

smep_2018_fauth_chattam

Saint-Maur en Poche 2018 – Yvan Fauth – Maxime Chattam – Copyright KoMa

Heureusement j’ai trouvé un flic pour réguler la circulation des files d’attente. Oliver Norek qu’y s’appelle, il est toujours « Entre deux mondes » celui-là ! Mais encore faudrait-il qu’il gère la sienne de file (dieu ce que vous étiez nombreux ce samedi les amis, c’est Gérard Collard qui va être content – Gégé c’est notre Père Ducros du livre car c’est pour nous qu’il se décarcasse ! Et on l’en remercie ^^).

Comme à chaque fois ma photographe est en pâmoison devant le Norek « serrez-vous encore un peu plus les gars, ça m’excite ! » nous susurre-t-elle. Rhooo mais cela s’arrêtera-t-il un jour ?

smep_2018_norek

Saint-Maur en Poche 2018 – Olivier Norek – Copyright KoMa

Oui ! Car Yvan qui venait de se faire « Chattamer » a pété les plombs et a demandé à la délicieuse Claire Favan, la Dompteuse d’Anges, de troller la photo avec lui. Moi qui pensais me décoller un peu…

smep_2018_norek_favan

Saint-Maur en Poche 2018 – Olivier Norek – Claire Favan – Copyright KoMa

Ouf le douanier Rousseau vient me libérer. On dit tous « Merci Bernard ! » (attention blague qui ne fonctionne qu’avec les quinquas !). « Non mais c’est tous des bogosses dans le polar » m’hurle à l’oreille la photographe d’une voix de moins en moins suave. Note pour plus tard : recruter UN nouveau photographe !

Bernard Minier a sorti il y a quelques semaines son nouveau roman intitulé « Soeurs » qui est un excellent cru. Je vous dis tout ici !

smep_2018_norek_minier

Saint-Maur en Poche 2018 – Olivier Norek – Bernard Minier – Copyright KoMa

J’ai besoin d’un peu de féminité et de douceur après ce déchaînement d’hormones et cet étalage de muscles. Vous l’avez compris, en cas de stress, je me cajole vite dans les bras de mes copines. Coucou Armelle Carbonel, que ton sourire me revigore ! Mélie du blog LoveBook a adoré « Majestic Murder » et vous le dit haut et fort ici !

smep_2018_carbonel

Saint-Maur en Poche 2018 – Armelle Carbonel – Copyright KoMa

Et on déambule et déambule, emportés par la foule qui nous traîne, nous entraîne et nous amène près de Laurent Loison dont le dernier roman « Cyanure » nous avait enchanté (si si, c’est ici !). Il se murmure que son prochain roman serait une petite bombe de livre. On attend ça de pied ferme avec Stef et Samantha !

smep_2018_loison

Saint-Maur en Poche 2018 – Laurent Loison – Copyright KoMa

Alors là je me fais plaisir et si vous n’avez jamais encore ouvert de roman d’Hervé Commère, je vous enjoins de vous y mettre car chacun de ses bouquins est une plongée extraordinaire dans l’humain et propose une écriture hors du commun. Chaque roman est différent du précédent, c’en est incroyable. Ce garçon a tellement de talent qu’il faudrait l’enfermer dans une bouteille et ne le sortir que pour les grandes occasions. Je viens de terminer son dernier roman « Sauf » (chronique à venir semaine prochaine) qui est une petite pépite et le précédent « Ce qu’il faut c’est un mort » avait obtenu un des (rares) coups de coeur de « C’est Contagieux! ». A vérifier ici !

smep_2018_commere

Saint-Maur en Poche 2018 – Hervé Commère – Copyright KoMa

Puisqu’on parle de talent et d’humanisme, voilà deux autres auteurs qui n’en manquent pas ! A ma gauche, Michael Mention dont le « Power » est le coup de coeur 2018 de la rédaction ! Un roman bouleversant et dune rage folle ! Pour vous rafraîchir la mémoire, la chronique est par ici ! et l’interview de Michael dans « La Fringale Culturelle » est là !

smep_2018_mention_ledun

Saint-Maur en Poche 2018 – Michael Mention – Marin Ledun – Copyright KoMa

A ma droite, Marin Ledun dont je vais bientôt découvrir le nouveau roman au titre en hommage aux Béruriers Noirs « Salut à toi ô mon frère » et dont les échos sont ultra-positifs ! Il me tarde d’y plonger !

« Ah les yeux de Marin, je pourrais m’y noyer ou y jeter l’ancre », me souffle ma photographe. C’est le pompon, ce Marin, je lui rétorque !

smep_2018_mention_ledun

Saint-Maur en Poche 2018 – Michael Mention – Marin Ledun – Copyright KoMa

Bon, pour calmer tous les esprits, allons nous poser sur la prochaine conférence d’Yvan qui reçoit du beau monde : RJ Ellory, Paul Cleave et Jacques Expert, pas moins de trois auteurs pour nous parler des 10 ans de l’éditeur Sonatine.

Et c’est là qu’on apprend qu’Ellory vend plus en France que dans les 26 autres pays où il est traduit ! « Moi, c’est pareil ! » confesse Paul Cleave aux oreilles esbaudies de l’assistance. Jacques Expert, le seul français du lot, nous confirme que lui aussi vend plus de romans en France (!). Ah mais on me dit qu’il n’est vendu qu’en France. Intriguant. Il faut mener l’enquête…

smep_2018_ellory_cleave_expert

Saint-Maur en Poche 2018 – RJ Ellory – Paul Cleave – Jacques Expert – Copyright KoMa

Qui dit enquête dit Norek ! Mais attention, le barbu sur la gauche en ferait bien son quatre heures du policier fringant. « Hey pas touche » lui braille la photographe « sinon ça finit chez Closer cette histoire ! Je me laisserai pas piquer mon Norek sans me battre ! »

smep_2018_norek

Saint-Maur en Poche 2018 – Olivier Norek – Copyright KoMa

Pour réconcilier tout le monde, je lance la formule magique : « Chattam ! » et Hop Maxime et son sourire apparaissent et les ennuis disparaissent ! Ça marche trop bien !

smep_2018_chattam

Saint-Maur en Poche 2018 – Maxime Chattam – Copyright KoMa

Dernière conférence de la journée sur le thème des auteurs écologistes animée par Yvan. Les Camhug et Sonja Delzongle nous exposent les enjeux de demain évoqués dans leurs romans respectifs : l’énooooormissime « IslaNova » (chronique coup de coeur ici !) et « Boréal » qu’Ophélie du Collectif Polar vous conseille fortement !

smep_2018_fauth_camhug_delzongle

Saint-Maur en Poche 2018 – Jérôme Camut – Nathalie Hug – Sonja Delzongle – Yvan Fauth – Copyright KoMa

Puisqu’on parle d’Ophélie, une majorité de copains/copines s’était réunie en fin de journée pour célébrer son anniversaire avec force amour et tendresse. Je vous l’ai dit au début de l’article, un salon c’est toujours beaucoup beaucoup d’amour et le bel aréopage ayant répondu présent le confirme ici. Merci à toi Jean-Paul pour nous avoir offert à tous ce moment !

smep_2018

Saint-Maur en Poche 2018 – Copyright KoMa

La journée du samedi s’achève. On revient demain pour la suite dans laquelle vous trouverez encore de multiples raisons de (re)venir fêter Saint-Maur en Poche avec nous l’année prochaine !

Pour lire la seconde partie du compte-rendu, cliquez là !

Et puisqu’il existe autant de raisons de venir et de vivre Saint-Maur en Poche qu’il y a de lecteurs ou de lectrices, n’hésitez pas à lire le merveilleux compte-rendu qu’Yvan a réalisé en cliquant ici ! Et celui du Collectif Polar en cliquant là !

About Smadj (1071 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

15 Comments on Saint-Maur en Poche 2018 – Compte-rendu du samedi 23/06/18 : Le plus beau marché du monde ! (Partie 1/2)

  1. Ah mais quel magnifique compte-rendu ! Que tu m’as fait rire ! Que les photos sont magnifiques (Fab, interdiction de te faire remplacer par UN autre photographe). Que les émotions sont bien rendues !

    Aimé par 1 personne

  2. WAHOU… Mais quel compte rendu magnifique!!! On y retrouve l’ambiance et la joie de retrouver les copains, la bouffée d’amour qui a plané sur cette édition.
    Mille merci David pour ça et tout le reste ❤️

    Aimé par 1 personne

  3. Rhoooo que j’aime le ton de ton CR mon David. On a l’impression d’y être à nouveau.
    Ce fut un sacré week-end que l’on est pas prêt d’oublier.
    Heureuse que je suis d’avoir partagé ça avec toi et ta photographe officielle. Mais aussi avec nos potes si nombreux. Avec notre Yvan aussi et ma Domi, oui j’ai bien dit ma Domi. Et je n’oublie pas ma famille de coeur, mes merveilleuses flingueuses. Mention spéciale à Oph pour son anniv et à Jean Paul qui l’a organisé, mais surtout à Gabriele mon mini flingue grand reporter.
    Ce fut un super 10e anniversaire qui c’est fini en beauté mais ça j’en reparlerai le moment venu !
    Ah mon David, que de souvenir tu nous fait revivre là !

    Aimé par 2 personnes

  4. Si je pouvais mettre un coup de coeur à ce compte-rendu, je le ferais ^^ J’avais découvert ce festival grâce à toi et ton magnifique compte-rendu d’il y a 4 ans. J’y étais allé du coup l’année suivante et j’avais eu la chance de te rencontrer, ainsi qu’Yvan. J’ai hâte de voir ta seconde partie, j’ai bien ri en te lisant ! Et j’ai beau essayer ta méthode, aucun thriller chattamiste ne m’est tombé dans les mains ^^

    Aimé par 2 personnes

    • Rhooloo c’est super gentil, ça ! Un grand merci à toi ça me touche beaucoup ! Je suis trop content qu’Yvan et moi t’ayons donné envie de venir et surtout que tu aies pu apprécier par toi-même que nous n’exagérions pas 😉
      Ah bon, ça ne marche qu’avec moi alors ^^ Allez je le redis : « Chattam ! Chattam ! Chattam ! » Ouiiiiiiiiiiiiiiiiiii

      Aimé par 1 personne

  5. tres bon compte rendue magnifique j adore merci encore mon David

    Aimé par 1 personne

  6. ♫ Le plus beau, de tout les marchés du monde ♪ c’est celui raconté par Smadj ♪

    Je me suis marrée toute seule en lisant qu’une femme t’avais dit, je cite « qu’être rapide et concis… » et je ne te dirai pas où mes pensées ont vogué 😆

    Merci pour le compte rendu et les super photos (bises à madame), surtout celle du dieu grec !! ❤

    Aimé par 1 personne

    • Oh une chanson pour moi c’est trop chouuuuuu !!!
      Je savais que tu aurais vogué de ce côté-là hihi 🤣
      Content que le compte-rendu t’ait plu ❤️😘😘
      Madame te bise aussi et te remercie pour ses gentils mots sur ses photos 😉

      Aimé par 1 personne

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Salon Saint-Maur en poche 2018 : Compte-rendu (le bonus) – EmOtionS – Blog littéraire et musical
  2. Saint-Maur en Poche 2018 – Compte-rendu du dimanche 24/06/18 : Du rififi dans les salsifis ! (Partie 2/2) – Cest Contagieux!
  3. SMEP 2018 ; impressions de porte Flingue. – Collectif polar : chronique de nuit

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :