News on fire

« Le Bal des Folles » de Victoria Mas – La chronique qui vaut bien une ritournelle ! COUP DE CŒUR !

picto_super_contagieux

SUPER CONTAGIEUX !

🎵Entrez dans la danse, voyez comme on danse, chantez, dansez, embrassez qui vous voudrez🎵… Bienvenue au bal des folles !

Situé dans le Paris de la fin du XIXème siècle, « Le bal des folles » met en lumière une vérité historique – une part d’ombre – peu connue du grand public : au sein de l’hôpital de la Salpêtriere, dans l’aile psychiatrique supervisée par le Docteur Charcot, avait lieu une fois par an un bal costumé. Le bon docteur autorisait ses pensionnaires à y participer ; s’y côtoyait le Tout-Paris qui, le temps d’une soirée, venait ressentir le grand frisson et se gausser de ces femmes jugées folles ou hystériques.

Bien sûr, dans les faits, certaines étaient réellement cliniquement folles mais d’autres y étaient internées simplement en raison de leur liberté d’esprit, de leur soif de savoir et d’indépendance. Non, il ne faisait pas bon être une femme libre-penseuse et indépendante à cette époque. Notez qu’il n’y a pas eu beaucoup d’époques où il faisait bon être une femme libre-penseuse et indépendante (sic)… Les hommes ont bien trop souvent tendance à vouloir les mettre en cage (resic).

MAIS QUEL DÉLICE !

Même si le sujet peut paraître tragique, ce roman a un goût de réglisse, de roudoudous, de friandises anciennes délicieusement authentiques. On le pose sur la langue et on le laisse fondre lentement le laissant distiller ses saveurs incomparables dans notre gorge.

UN ROMAN VICTORIEN MODERNE

Car Victoria Mas nous livre un récit à l’écriture intemporelle empreint d’un classicisme salvateur et rafraîchissant. Elle puise son art chez les orfèvres du verbe, les sculpteurs de mots, tout ce que la littérature victorienne a fourbi en joyaux romanesques et poétiques. Vous y croiserez l’âme d’un Baudelaire, la moustache d’un Maupassant ou le monocle d’un Zola. Il y a des influences moins chics !

Et pourtant ce livre est résolument moderne dans son traité et dans son propos. En effet, en plus de la sublime écriture évoquée plus haut, Victoria Mas peint avec magnificence ses personnages, que ce soit l’innocente et touchante Louise, Geneviève la rugueuse infirmière au grand cœur ou l’indomptable et fougueuse Eugénie. Trois destins qui se croisent et parfois se confondent.

Clé de voûte du roman, le personnage d’Eugénie possède un charme fou, un charisme quasi-christique dans son éloquence, dans sa façon d’interagir avec les autres, dans son mécanisme de réflexion simple et logique et dans son ouverture spirituelle.

D’autant plus spirituelle qu’un élément fantastique vient troubler et pimenter le récit le rendant encore plus acidulé et piquant.

LE TUBE DE L’ÉTÉ !
Victoria Mas fait une entrée tonitruante dans la littérature contemporaine et dans cette rentrée littéraire. Son premier roman d’une maîtrise ahurissante, est un petit chef-d’œuvre, une fulgurance habilement construite, superbement écrite et diablement passionnante. 

david_picto_4.5

Un grand merci aux éditions Albin Michel et à Claire Lajonchère d’avoir mis cette pépite entre mes mains ! Sans vous, je serais passé à côté d’un grand bouquin ! A noter : Vous retrouverez une interview de Victoria Mas dans le prochain numéro, le 3, de La Fringale Culturelle à paraître prochainement !

4ème de Couv’ :

Chaque année, à la mi-carême, se tient un très étrange Bal des Folles.  Le temps d’une soirée, le Tout-Paris s’encanaille sur des airs de valse et de polka en compagnie de femmes déguisées en colombines, gitanes, zouaves et autres mousquetaires. Réparti sur deux salles, d’un côté les idiotes et les épileptiques ; de l’autre les hystériques, les folles et les maniaques. Ce bal est en réalité l’une des dernières expérimentations de Charcot, désireux de faire des malades de la Salpêtrière des femmes comme les autres. Parmi elles, Eugénie, Louise et Geneviève, dont Victoria Mas retrace le parcours heurté, dans ce premier roman qui met à nu la condition féminine au XIXe siècle.

About Smadj (1097 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

15 Comments on « Le Bal des Folles » de Victoria Mas – La chronique qui vaut bien une ritournelle ! COUP DE CŒUR !

  1. Mais quel enthousiasme ! Comme tu n’es pas du genre à l’être inutilement, ça donne envie !

    Aimé par 2 personnes

  2. Ça me donne très envie !!! J’ai beaucoup entendu parlé du livre mais sans vraiment m’y pencher. Je le note !

    Aimé par 1 personne

  3. Tu sais que sur toute l’unité il reste un bâtiment qui se nomme le bâtiment des folles. Il est d’ailleurs superbe 😉 C’est un livre pour moi ça 😉

    Aimé par 2 personnes

    • Ah mais carrément qu’il est pour toi, j’y ai pensé en le lisant 😊
      Merci pour l’info, c’est sympa j’irais bien le voir un de ces 4. Dès qu’on arrive à s’organiser ce dej 😉
      Quand t’as des dispos fais signe 😊

      Aimé par 1 personne

  4. « On le pose sur la langue et on le laisse fondre lentement le laissant distiller ses saveurs incomparables dans notre gorge. » Là, j’ai envie de te chanter ♫ les sucettes à l’anis ♪ 😆 Coquin, va.

    Bon, par ta faute, je vais noter ce livre, l’acheter et le poser sur ma PAL ! T’as pas honte, dis ??? 😀

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Le bal des folles – Ma collection de livres

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, poésie, théâtre, polar, mauvais genre

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

juneandcie.wordpress.com/

Eventually everything connects

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

%d blogueurs aiment cette page :