News on fire

« Sound of Metal » de Darius Marder – La chronique assourdissante ! Coup2Foudre !

Le Pitch : Ruben et Lou, ensemble à la ville comme à la scène, sillonnent les Etats-Unis entre deux concerts. Un soir, Ruben est gêné par des acouphènes, et un médecin lui annonce qu’il sera bientôt sourd. Désemparé, et face à ses vieux démons, Ruben va devoir prendre une décision qui changera sa vie à jamais.

picto_super_contagieux
SUPER CONTAGIEUX !

Woooow c’te claque ! « Sound of Metal » va mettre au diapason vos conduits auditifs et lacrymaux. Plus qu’un film, c’est une expérience sonore inouïe et inédite que vous allez vivre au cinéma. Apprêtez-vous à en prendre plein les oreilles avant d’en prendre plein les yeux. Riz Ahmed délivre une performance hallucinante. Un grand acteur pour un film énorme !

Une fois qu’on a dit ça, rentrons dans le détail.

« Sound of Metal » raconte le destin de Ruben, batteur de Punk Metal qui va connaître l’une des plus traumatisantes expériences de sa vie : perdre l’ouïe. Gênant pour un musicien. Entre souffrances, errances et désespoirs, Ruben va devoir réapprendre la vie autrement. On va donc suivre le parcours chaotique et erratique d’un homme dont la vie sera à jamais chamboulée.

Heavy Metal ? Yeaaaaaaaaaaah !!!

C’est assez rare les films qui traitent de la surdité surtout avec une approche aussi moderne, rock’n’roll, pas lénifiante. « Sound Of Metal » n’a pas peur de son sujet, l’étreint avec force et ne cherche pas à rendre ses personnages sympathiques. Ici, on est dans la VRAIE vie, celle qui fait mal, celle qui est sale, celle qui heurte et qui secoue. Abrupte, la caméra est souvent hypnotique, lancinante, tranchante. « Sound of Metal » est un film dérangeant dans le bon sens du terme. Il nous heurte pour mieux nous happer.

Le réalisateur nous plonge dans la peau de Ruben nous faisant ressentir ses émotions et ses sensations au fur et à mesure que son ouïe s’estompe. Etouffant et angoissant, on vit son trauma, la cage de silence qui emprisonne Ruben nous emprisonne aussi.

Beethoven, si tu nous entends…

Ce film croule sous les points forts. Comme mentionné plus haut, il faut saluer  l’extraordinaire travail de Riz Ahmed, complètement crédible dans son rôle et qui aurait amplement mérité un Oscar tellement il a peaufiné son personnage de Ruben. Il a bossé, bossé et encore bossé. Imaginez, il a carrément appris à jouer de la batterie ainsi que la langue des signes. Et ça se sent. Si le film est autant immersif, c’est que lui-même s’est totalement engagé et immergé dans le rôle. Son visage est le miroir de ses émotions contrastées, déchirées.

Ce sentiment d’immersion est renforcé par le fait – chose rare – que le film a été tourné dans l’ordre chronologique ce qui permet à l’acteur de jouer par palier pour être au plus juste de son émotion dans sa descente aux enfers et sa tentative de rédemption. Une sorte de Beethoven moderne et alternatif en fait.

Riz Ahmed – Olivia Cooke

Evidemment une prestation n’est réussie qu’à l’aune de ses partenaires, Olivia Cooke (« Ready Player One ») emballe le tout. Tout comme Riz Ahmed, elle habite son personnage et le transcende à chaque scène.

Le réalisateur Darius Marder (scénariste de « The place beyond the pines ») frappe fort avec son premier long-métrage. Même si ce n’est pas sa première réalisation –  il avait déjà réalisé le documentaire LOOT – la maîtrise est stupéfiante. C’est d’ailleurs une approche quasi-documentaire qui nous est proposée, renforçant la crédibilité du propos et louchant vers le cinéma-vérité cher à la Nouvelle Vague. Sentiment appuyé par un tournage dans l’ordre chronologique, le choix d’une pellicule à l’ancienne, qui donne ce grain si particulier, et un montage fabuleux. On dirait un film d’auteur français dans sa sobriété, conforté d’ailleurs par la présence de Matthieu Almaric.

Et je monte le son ! Et je descends le son…

Comme vous l’avez compris, un soin très particulier a été accordé au niveau du son pour rendre l’immersion encore plus réelle, palpable. Normal, le son a été pensé en amont du tournage et est vraiment partie intégrante du film, c’est quasiment un personnage. Il faut saluer l’énorme boulot de Nicolas Becker, ingénieur du son, sans qui ce film n’aurait certainement pas eu la même puissance ni la même intensité. Il rend l’expérience auditive inouïe, perturbante et angoissante.

Darius Marder et Riz Ahmed

 « Sound of Metal » est un des chefs-d’œuvre de l’année. De ceux qui vous marquent de leur sceau à vie car on ne peut décemment pas sortir indemne d’une telle claque cinématographique ! Il n’a pas malheureusement pas obtenu l’oscar du meilleur film, le destin en a décidé autrement alors à nous d’en faire un succès sauvage dans les salles !

Merci à Mensch Agency et à Tandem pour la projection privée du film.

About Smadj (1116 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

4 Comments on « Sound of Metal » de Darius Marder – La chronique assourdissante ! Coup2Foudre !

  1. Ok, c’est bien noté ! Je t’ai ouï 🙂

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Aude Bouquine

BLOG LITTÉRAIRE

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, poésie, théâtre, polar, mauvais genre

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Ju lit les mots

Critiques livres, films, séries, mais pas que....

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

juneandcie.wordpress.com/

Eventually everything connects

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

%d blogueurs aiment cette page :