News on fire

« Surface » de Olivier Norek – La chronique qui prend un grand bol d’air ! Coup de Coeur !

surface_olivier_norek_contagieux

Surface de Olivier Norek

Olivier Norek nous revient pour un cinquième roman, mes amis !
Mais on le connaît le Norek avec ses flics mâles rugueux et ses loulous de banlieues. T’as rien de neuf ?
Si justement, j’ai le cinquième roman d’Olivier Norek ! 
… (sans voix)
Le gars, il a mis ses couilles sur la table en renouvelant complètement son univers de fiction et son cadre. Une sacrée prise de risque loin de ses précédents romans et de la routine thrilleresque habituelle.
picto_super_contagieux

SUPER CONTAGIEUX !

Alors quand je vous parle de couilles, c’est une façon de parler puisque pour la première fois son personnage principal est une femme. Qui ne manque pas de couilles non plus, par ailleurs. Décidément on n’en sort pas…

STOP ! JE RECOMMENCE !

« Surface » a un charme fou. Pétri de bonnes idées, il vous fait de l’œil dès son ouverture percutante. Le bouquin met en scène Noémie Chastain, capitaine de la PJ parisienne, qui après avoir pris une balle en plein visage lors d’une descente de police se retrouve défigurée. Mise sur la touche par sa hiérarchie, elle se retrouve parachutée dans un village en apparence paisible de l’Aveyron mais qui se révèle finalement nimbé de mystères. Comme pour célébrer sa venue (sic), le lac d’Avalone recrache le cadavre d’un enfant disparu 25 ans plus tôt… Un cold case et un clin d’œil à la fascinante Lily Rush de la série TV du même nom.

Loin de ses polars urbains, Olivier Norek va là où on ne l’attend pas : sur les terres du thriller rural, réminiscences d’une partie de sa jeunesse passée en Aveyron. Et c’est là que le charme opère tant il y glisse de l’âme et de l’humanité, le souffle de souvenirs heureux. A cela s’ajoute la part de nonchalance et d’étrangetés qu’un tel endroit peut engendrer. Une ambiance exceptionnelle que Norek nous distille avec générosité.

Puisqu’on évoque l’ambiance, « Surface » nous engloutit dans un mélange de tendresse et de violence. Tendresse d’un auteur envers son personnage fissuré et cabossé par la vie, et violence des situations et des sentiments contradictoires qu’éprouve Noémie suite à son état – violence qui la ronge et la rend incontrôlable. Norek va creuser dans l’os de son héroïne pour y extraire un suc émotionnel dont il va nourrir ses lecteurs.

Une immersion en eaux troubles au sens propre et au sens figuré. Car vous l’avez compris, le lac d’Avalone cache sa part d’ombres et de secrets. Que ce soit en surface ou justement sous la surface.

L’autre bonne idée du roman est justement l’utilisation de la brigade fluviale que l’auteur intègre pleinement à la mécanique de l’intrigue. Leurs interactions sont magistralement écrites et décrites. Tant et si bien qu’on se retrouve plongé au cœur de leurs actions d’un réalisme confondant.

D’ailleurs « Surface » délivre de sacrés chocs émotionnels. L’ouverture du premier chapitre, celui voit Noémie se faire défigurer est contée de manière clinique, limite journalistique, vous met mal à l’aise et vous saute en pleine gueule. C’est précis, concis, mené à un tempo d’enfer ; l’autre scène tendue est justement la description d’une plongée dans le lac dont l’inexorabilité va faire bouillir votre sang et accélérer les battements de votre cœur.

Rien que ces deux scènes justifieraient à elles-seules l’achat du bouquin pour leurs vertus adrénalisantes (cherchez pas dans le dico, ce mot n’existe pas mais pourtant c’est exactement ce que vous ressentirez !).

Vous l’avez compris, ce bouquin est d’une grande richesse. Cette chronique n’a effleuré que la surface de ce livre tant moult surprises vous y attendent. Sans parler du soin apporté à dépeindre des personnages crédibles, consistants et diablement attachants.

Seul regret : on s’y sent si bien à Avalone qu’on aurait souhaité s’y attarder beaucoup plus longtemps. Dis Olivier, tu nous fais quand la suite ?

Le thriller rural vu par Norek, c’est tout un nouveau monde qui s’ouvre à vous et ça fait du bien !

david_picto_4.5

4ème DE COUV’

Ici, personne ne veut plus de cette capitaine de police. 
Là-bas, personne ne veut de son enquête. 

About Smadj (1092 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

16 Comments on « Surface » de Olivier Norek – La chronique qui prend un grand bol d’air ! Coup de Coeur !

  1. Longtemps que je n’avais lu une de tes chroniques….et ça m’avait tant elles sont percutantes et sincères.

    J’ai adoré cette histoire, 5ème roman et 5ème coup de cœur. Olivier Norek n’a plus à confirmer, il est un de mes auteurs préférés.

    Comment toi, je suis déjà impatient de retrouver No dans ces aventures Aveyronaise.

    Aimé par 1 personne

    • Et moi ça faisait longtemps que je n’avais pas eu le plaisir de lire tes bienveillants commentaires. Comment vas-tu ?
      Oui après « Entre deux mondes » Norek ré-édite l’exploit d’un grand bouquin. Ça fait tant de bien.

      Aimé par 1 personne

    • J’en profite pour te parler d’un nouveau projet que j’ai lancé avec un pote. Ça s’appelle « C’est Culturellement Dingue ». Nous déconnons sûr et parfois avec les auteurs que nous aimons. Nous avons créé une page Facebook, notre dernière vidéo est justement avec Olivier Norek. Voici le lien :

      Au cas où il ne fonctionnerait pas, on les poste aussi sur YouTube de manière plus confidentielle : https://youtu.be/D-GZQPZTb4o
      Tu me diras ce que tu en penses. C’est bricolé mais on se marre bien 😉

      Aimé par 2 personnes

  2. Ah c’est marrant, il n’a pas l’air de vouloir afficher le lien FB ce cher WordPress 😉

    J'aime

  3. Ça va bien…merci de le demander. Je m’étais éloigné de la toile depuis un bon moment. Refaire « Surface » pour ce roman est plutôt bien senti.

    Je vais aller voir sur YouTube je n’ai pas Facebook, ça a l’air bien cool.

    Aimé par 1 personne

  4. Sylviane Renaud Schultz // 30 juin 2019 à 10 h 20 min // Réponse

    Vous etes super les garçons on nan re demande !! bisous

    Aimé par 1 personne

  5. Ça fait plaisir de te lire, cela faisait si longtemps. Tes ressentis sont toujours aussi hilarants et percutants.

    Aimé par 1 personne

  6. T’as raison, on y serait bien resté encore !
    Sacrée belle réussite

    Aimé par 2 personnes

  7. C’est un livre que j’ai particulièrement aimé, il se déroule tellement vite et bien . On est pris au tripes, on suit Noémie, cette flic mutilé au visage et au coeur. Connaissant un peu l’Aveyron, je pu me projeté dans certains endroits. Un livre génial que je recommande vivement (c’est toi David qui m’a fait découvrir Olivier Norek et je t’en remercie )😉

    J'aime

  8. Ben bonjour l’hygiène si le beau Norek fout ses couilles sur la table !! Déjà que je hurle si quelqu’un pose son sac à main sur la table où on mange ou sur le plan de travail… Bon, si c’est les couilles de Norek, je pourrais passer et plastifier l’endroit où il les a posées… Si en plus il pouvait me dédicacer ma table, je serais aux anges !! 😆

    Pas encore lu mon chou, mais ça va viendre, ça va viendre !!! 😉 Tu en parles tellement bien.

    Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects"

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

%d blogueurs aiment cette page :