News on fire

« Troupe 52 » de Nick Cutter – La chronique qui n’a pas de jambes de bois !

troupe_52_nick_cutter

Troupe 52 de Nick Cutter

Sorti de nulle part, le nom de l’auteur, Nick Cutter, étant un pseudonyme*, « Troupe 52 » est une pépite digne des meilleurs moments de la collection Terreur de Pocket. Mais si, souvenez-vous, les trentas/quadras, cette collection de livres de poche qui ont permis à des générations de lecteurs, grâce à une qualité éditoriale de fou, de découvrir en France Dean R. Koontz, Graham Masterton, James Herbert, Anne Rice, Peter Straub et j’en passe.
collection_pocket_terreur

Pocket Terreur

Eh bien hello les nostalgiques et bienvenue aux p’tits nouveaux qui découvriraient ici le roman d’horreur car « Troupe 52 » est du même acabit et n’a pas à rougir de la comparaison avec les livres des auteurs sus-cités.

L’intrigue principale se déroule sur une île où les principaux protagonistes, une p’tite troupe de scouts, se retrouvent sans protection et coupés du monde extérieur. Un vrai survival-horror commence alors et les scouts ne seront pas toujours prêts !

On ne peut pas convoquer horreur et scouts sans penser au film « Manuel de survie à l’apocalypse zombie » (en VO « Scouts guide to the Zombie Apocalypse – disponible en rattrapage sur Netflix). Le côté burlesque en moins, dans « Troupe 52 » l’auteur n’a pas d’autre but que de nous faire flipper !

manuel_de_survie_a_l_apocalypse_zombie

Manuel de survie à l’apocalypse zombie

L’histoire tourne autour d’une contagion agressive qui possède les victimes d’une manière assez atroce. Et quand ça parle de contagion, on répond présent à « C’est Contagieux! ».

Un ver ça va, trois bonjour les dégâts !

Imaginez une faim insatiable provenant d’une « infection » qui se développe à l’intérieur de vos entrailles et vous pourrez envisager ce qu’il advient des protagonistes infectés. Oui c’est un peu infect mais il y a un tel plaisir coupable à frémir au fil des pages que s’en priver serait dommage. Une histoire à sensations aussi intenses c’est du pain béni.

Effrayant, un peu dégueu dans les descriptions mais ultra-efficace, le bouquin te prend par les tripes qu’il te tord avec entrain. Et ça l’amuse, le bougre !

Ce n’est tant qu’il soit si gore que ça en fait (NDLR : si, il l’est !) mais il laisse ton imagination galoper et entrevoir les pires atrocités. Et quand ton imagination carbure, la trouille perdure !

Je me suis surpris à me lever de mon canap’ tellement je vivais l’action infligée à certains protagonistes et commençait à ressentir les picotements comme si j’étais contaminé à mon tour…

Certes le sujet n’est pas nouveau mais le traitement est résolument efficace. Les personnages sont aboutis, bien construits, très attachants pour certains car l’auteur prend le temps de les peaufiner.

En plus, c’est recommandé par Stephen King, alors n’hésitez pas !

*NDLR : en fait, il s’agit de Craig Davidson l’auteur du bouquin « Un goût de rouille et d’os » qui a inspiré le film « De Rouille et d’Os » de Jacques Audiard avec Marion Cotillard.

david_picto_3.5

4ème DE COUV’

Une fois par an, le chef scout Tim Riggs emmène un groupe d’adolescents sur Falstaff Island, en pleine nature canadienne, pour trois jours de camping. Et rien de tel qu’une bonne histoire de fantômes et le crépitement d’un feu de joie pour faire le bonheur de la joyeuse troupe. Mais lorsqu’un individu émacié, qui semble tout droit sorti d’un film d’horreur, débarque sur leur camp, réclamant de la nourriture, le séjour vire au cauchemar. L’homme n’a pas seulement faim. Il est malade. Un malade comme ils n’en ont jamais vu… et dangereux avec ça. Coupée du reste du monde, la troupe va devoir affronter une situation bien plus terrible que toutes les histoires inventées autour du feu. Pour survivre, ils devront combattre leurs peurs, les éléments, et se confronter à leur pire ennemi, eux-mêmes. A mi-chemin entre Sa Majesté des mouches et 28 jours plus tard, ce thriller qui a fait pâlir d’angoisse Stephen King en personne vous plongera au coeur des ténèbres, à la frontière de la folie.

About Smadj (1071 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

14 Comments on « Troupe 52 » de Nick Cutter – La chronique qui n’a pas de jambes de bois !

  1. Que de souvenirs que cette collection Terreur !
    C’est un genre compliqué, on peut vite tomber dans le grand n’importe quoi et ce n’est pas donné à tout le monde de savoir titiller l’imagination et la peur du lecteur. Faudrait que je teste alors 😉

    Aimé par 2 personnes

  2. Toujours au top les chroniques, j’adore. Je crois que je vais me laisser tenter par ce livre.

    Aimé par 1 personne

  3. Un ver ça va !! Excellent, je n’y ai même pas pensé. Shame on me ! 😛

    Aimé par 1 personne

  4. Ah ouais la collection Terreur ! J’ai découvert Dean Koontz grâce à elle, et bien d’autres aussi ! Des couvertures superbes, mais des histoires assez inégales ! Du coup ce « Troupe 52 » me donne une furieuse envie de le lire ^^

    Et le un ver ça va m’a bien fait marrer. Merci :p

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :