News on fire

« Joint Security Area » de Park Chan-Wook – La chronique qui réconcilie les frères ennemis !

jsa_joint_security_area_park_chan_wook

Le Pitch : A la suite d’une fusillade dans la Zone Commune de Sécurité (Joint Security Area) séparant les deux Corée : deux soldats de l’armée nord-coréenne sont retrouvés morts. Cette affaire donne lieu à un incident diplomatique majeur entre les deux pays. Afin que la situation ne dégénère pas, une jeune enquêtrice suisse est chargée de mener les auditions des soldats qui étaient en poste… Elle se rend très vite compte que les divers témoignages rendent l’enquête complètement indémêlable… Que s’est-il vraiment passé, ce soir-là, entre les soldats des deux Corée, dans la Zone Commune de Sécurité ?

C’est un joli petit bijou serti d’émotions que nous propose le réalisateur coréen Park Chan-Wook avec « JSA (Joint Security Area) », son troisième film sorti initialement en 2000 et bénéficiant d’une ressortie remasterisée en 4K en France ce 27 juin 2018.

En cette période de rapprochements des deux Corées, « JSA (Joint Security Area) » reste d’une actualité brûlante puisque le film raconte l’histoire d’amitiés interdites entre des soldats nord-coréens et sud-coréens. En 2000, les rapports entre les deux nations sont proches de la haine absolue, du moins au niveau des dirigeants respectifs.

JSA7

Démarrant sur une enquête touchy concernant le meurtre de deux soldats nord-coréens à la frontière séparant le Nord et le Sud, c’est en fait un tout autre voyage dans lequel nous embarque le réalisateur. Un voyage où il dissèque les comportements humains, une histoire étonnante et atypique qui résonne évidemment beaucoup dans l’actualité aujourd’hui.

Même s’il n’oublie jamais d’être cruel et ne se dépare pas d’une certaine violence, le film parvient à proposer des plages de respiration en étant drôle voire volontairement naïf. Une merveille d’humanisme qui décrypte fort bien le dilemme entre les Sud et Nord-Coréens. Subtil. Et l’on se pâme devant ces moments attendrissants, à voir cette amitié contre nature prendre son envol.

JSA2

L’histoire arrive à te concerner même si tu n’es pas coréen car le réalisateur ne prend jamais partie dans le conflit qui oppose les deux frères ennemis.

Il y a d’un côté ce que les politiciens imposent puis de l’autre comment les hommes sur le terrain en disposent. Park Chan-Wook dénonce l’absurdité de cet affrontement fraternel, de ces humains aux racines communes que les pouvoirs en place choisissent, peu importe les raisons, de séparer. Au final, les deux sociétés sont sclérosées par cet antagonisme, comme une sorte de piège à loup qui se referme sur la cheville la brisant et laissant des séquelles à vie.

JSA8

Les acteurs sont puissants de justesse, imprégnés par leurs rôles, probablement avec le sentiment de participer à un manifeste salutaire pour les deux pays.

La caméra s’attarde longtemps sur les personnages privilégiant l’émotionnel au sensationnel. Les plans sont magnifiques et la photo sublime, le passage au format 4K y étant certainement pour beaucoup.

Le film n’évite pas certaines longueurs mais c’est pour mieux poser son postulat, laisser le spectateur reprendre son souffle entre deux scènes intenses et le laisser vagabonder dans ses pensées pour s’approprier le propos.
4

4/5

NB : Merci à Sophie Bataille et aux équipes de La Rabbia et de The Jokers pour l’invitation à la projection privée.

About Smadj (1083 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

3 Comments on « Joint Security Area » de Park Chan-Wook – La chronique qui réconcilie les frères ennemis !

  1. tres beau film et tres belle chroninique merci mon David pour ces magnifique taivail que tu fait

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects"

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

%d blogueurs aiment cette page :