News on fire

Saint-Maur en Poche 2018 – Compte-rendu du dimanche 24/06/18 : Du rififi dans les salsifis ! (Partie 2/2)

Après une première journée mouvementée et tellement riche en émotions (quoi ? Vous n’avez pas encore lu la première partie de ce compte-rendu ??? Cliquez vite fait là !), tout ce dont nous avions besoin était un repos bien mérité et une nuit de sommeil apaisante. Au matin, l’adrénaline frappait déjà sur les portes de nos paupières closes. 5 cafés au lever, une douche bien fraîche et… c’est repartiiiiii !!! Ouvrez-nous les portes du paradis m’sieur Collard !

les_contagieux_smep_2018

La journée démarre par un second plateau que j’ai le plaisir d’animer face à un de mes auteurs favoris, l’américain Iain Levison, un écrivain de génie. Pour vous positionner le bonhomme, lire un roman d’Iain Levison, c’est comme avoir du poil à gratter sur la langue, c’est comme entrer dans une confiserie pour n’en choisir que les sucreries les plus acides, les fameux bonbons Kipik ! Pendant l’entretien, l’auteur nous a dressé un portrait au vitriol de l’Amérique contemporaine. Ça fait froid dans le dos mais c’est passionnant !

smep_2018_levison

Saint-Maur en Poche 2018 – Iain Levison – Copyright KoMa

Déjà si vous deviez découvrir un de ses romans, pourquoi ne pas commencer par son premier « Tribulations d’un Précaire » qui raconte l’histoire d’un diplômé en licence de lettres (qui lui a coûté au passage 40 000 $ mais qui ne lui permet de décrocher aucun job !) obligé d’enchaîner 42 petits boulots pour s’en sortir. C’est drôle, c’est cynique et c’est formidablement bien écrit.

smep_2018_levison

Saint-Maur en Poche 2018 – Iain Levison – Copyright KoMa

Son roman le plus connu à ce jour en France est « Un petit boulot » qui fut adapté au cinéma en 2016 avec Romain Duris et Michel Blanc. Cliquez ici pour accéder à la chronique du film et du livre, je vous emballe les deux pour un prix de gros ! Et si vous voulez simplement découvrir son dernier roman « Pour Services rendus » lisez donc la chronique de « Léa Touch Book »  et celle des amis du blog « Quatre sans Quatre » ! J’en profite pour remercier mille fois la talentueuse Marie Furthner pour l’excellence de sa traduction. Marie restitue si bien les propos des auteurs qu’elle traduit que c’est un réel confort de l’avoir à ses côtés. Vous pourrez le vérifier lorsque la vidéo de l’entretien sera disponible. Une fois encore, merci à l’équipe des « Déblogueurs TV » pour leur gentillesse et leur professionnalisme. Dès que je récupère la vidéo, je vous la partage ici !

smep_2018_levison

Saint-Maur en Poche 2018 – Iain Levison – Copyright KoMa

Pas le temps de se remettre de ses émotions qu’on enchaîne avec un plateau du tonnerre mené de main de maître(sse) par Geneviève Van Landuyt qui recevait deux grandes dames du polar Maud Tabachnik et Solène Bakowski.

smep_2018_tabachnik_bakowski_van_landuyt

Saint-Maur en Poche 2018 – Maud Tabachnik – Solène Bakowski – Geneviève Van Landuyt – Copyright KoMa

Et il faut avouer que Maîtresse Geneviève a du jouer du fouet avec la dissipée Maud qui n’a pas la langue dans sa poche pour le plus grand plaisir des spectateurs. Croyez-moi la vidéo vaudra son pesant d’or ! On t’aime Maud, surtout ne change pas ! C’est sur Collectif Polar qu’il faudra aller la voir dès qu’elle sera disponible !

smep_2018_tabachnik_bakowski_van_landuyt

Saint-Maur en Poche 2018 – Maud Tabachnik – Solène Bakowski – Geneviève Van Landuyt – Copyright KoMa

Après le duo de meufs, le duo de Keums ! Du dur, du tatoué ! Ouh ça se sent que ça se dissipe ce dimanche. La photographe et moi assistons en direct à une scène de ménages entre Nicolas Lebel et Nico Tackian. Ce dernier menace et invective le roux doudou « Je te préviens, si tu me trompes encore avec Norek, je te bute ! »

smep_2018_lebel_tackian

Saint-Maur en Poche 2018 – Nicolas Lebel – Nico Tackian – Copyright KoMa

Eh bien ça ne rigole pas ici, c’est le moment de s’éclipser avec le fameux mot magique glané ce week-end : « Chattam ! »

smep_2018_chattam

Saint-Maur en Poche 2018 – Maxime Chattam – Copyright KoMa

Ouf, un peu de douceur ici avec un Franck Thilliez toujours aussi charmant. Ça fait du bien de se poser deux secondes. Non mais regardez ce sourire, malgré une file d’attente qui n’a pas désempli de la journée, ce garçon est la gentillesse incarnée en plus d’être l’un des maîtres du Polar Français n’en déplaise à Télérama. Son dernier roman qui s’intitule ironiquement « Le Manuscrit Inachevé » ne récolte que des lauriers dont ceux d’Anaïs du tonitruant blog Anaïs Seriale lectrice !

smep_2018_thilliez

Saint-Maur en Poche 2018 – Franck Thilliez – Copyright KoMa

De quoi baisser sa garde et se sentir serein… Erreur ! Le vénéneux René Manzor, dit René la Canne dit le fossoyeur du Lalanne des Bois (l’oiseau chanteur en « voix » d’extinction) dit le réalisateur de 3615 code Père Noël (ah ça c’est pas une vanne !) dit celui dont le nom n’est plus, me saisit par le cou et me crie « Un plan à trois ou j’appelle mon frère et on te traîne dans les brumes du mal ! ».

smep_2018_manzor

Saint-Maur en Poche 2018 – René Manzor – Copyright KoMa

Devant la menace évidente du forcené, je cède et Laurent Scalèse qui passait par là s’immisce au côté du roi du vice, ciel mon marisse ! Une vraie belle équipe de Clovis ! Merci à vous deux mes amisses !

smep_2018_scalese_manzor

Saint-Maur en Poche 2018 – Laurent Scalese – René Manzor – Copyright KoMa

Et puisqu’on parle de plan à trois, c’est en 3D que les deux photos suivantes seront prises. Oui vous n’avez pas d’hallucinations oculaires, les 3D pour David X 3 : Dav, David Khara et votre serviteur ready pour notre photo annuelle ! Si vous voulez lire un vrai roman d’aventures et d’action, je vous conseille « Le Projet Bleiberg » de David Khara, un de mes romans préférés !

3d_bis_christelle_sapin

David Khara – Dav Danakin – Copyright Christelle Sapin

3d_christelle_sapin

Arrivé presque à la fin du week-end, je sais pas pour vous mais je trouve qu’il manquait un vrai moment de tendresse et de romantisme (c’est aussi ça Saint-Maur en Poche).

Pas de vannes ici, juste une plage de silence énamourée avec Jérôme Camut et Nathalie Hug, les fameux Camhug, dont « IslaNova » continue d’enchanter mes rêves ardents de lecteur givré ! Chuuuut… on repart à pas de loups…

smep_2018_camut_hug

Saint-Maur en Poche 2018 – Jérôme Camut – Nathalie Hug – Copyright KoMa

… pour aller saluer Joseph Incardona, auteur Suisse, que je vous avais présenté en fin d’année dernière. J’ai eu la chance d’animer une table ronde avec Gipsy Paladini (big up ma belle !) et lui à Lausan’Noir (cliquez ici pour voir la vidéo et le compte-rendu !). Cet homme est doué d’un incroyable talent littéraire, un magicien des mots qu’il manie magistralement dans ses fabuleux romans. Fred Fontès de l’épatant blog 4decouv vous recommande fortement la lecture de « Trash Circus ».

smep_2018_incardona

Saint-Maur en Poche 2018 – Joseph Incardona – Copyright KoMa

Et pour terminer notre infernale ronde des auteurs Saint-Mauresque, Mélie du blog The Love Book et moi vous présentons un petit nouveau tout souriant nommé Salvatore Minni (comme la petite souris mais sans « e ») qui nous a demandé de grignoter son petit bout de fromage à lui : son premier roman intitulé « Claustrations » dont nous avons démarré une lecture commune. On vous dira très vite si Salvatore nous donne un mini ou un maxi plaisir de lecture ^^

smep_2018_minni_melie

Saint-Maur en Poche 2018 – Salvatore Minni – Mélie Wolff – Copyright KoMa

Pim Pam Poum ! L’heure des adieux a sonné ! Beaucoup de joie et d’amour ont émaillé l’édition 2018 de Saint-Maur en Poche. Une édition de haute tenue qui laissera de manière indélébile sa marque sur nos cœurs. Malgré toutes les difficultés rencontrées pour monter de cette édition 2018, bravo à toute l’équipe de la Griffe Noire (encore joyeux anniversaire les amis !), et en particulier à Marie Hudelot Verdel pour sa gentillesse, sa confiance et son merveilleux sourire, à tous les bénévoles, et aux équipes des Déblogueurs TV.

On ressent forcément un peu de tristesse à quitter ce lieu enchanteur et les amis dont il faut avec difficulté se séparer. Je vous aime les copains et les copines ! Sans vous ce salon n’aurait pas cette saveur ! Merci à chacun d’entre vous d’avoir rendu, grâce à votre présence et votre amour, ce moment incontournable !

smep_2018

Saint-Maur en Poche 2018 – Geneviève Van Landuyt – Copyright KoMa

Ce sera pour mieux se retrouver au Festival Sans Nom / Le Polar à Mulhouse les 20 et 21 octobre 2018 ! Le parterre d’invités est prestigieux, venez faire la fête au Polar avec nous là-bas ! Toutes les infos et la liste des invités sur la page FB du salon ! Clique ici !

Ce compte-rendu vous a plu ? Vous en demandez encore ? Alors lisez le bonus du compte-rendu du Blog Emotions d’Yvan Fauth et celui tout aussi cool des flingueuses du Collectif Polar !

About Smadj (1071 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

13 Comments on Saint-Maur en Poche 2018 – Compte-rendu du dimanche 24/06/18 : Du rififi dans les salsifis ! (Partie 2/2)

  1. Que d’émotions ! Quelle belle photo de fin…
    J’ai adoré tes blagounettes comme d’hab, je n’ai juste pas compris le titre de l’article ahah 😉

    Aimé par 2 personnes

    • Je trouvais que ça sonnait comme un vieux titre de romans policiers tout bêtement loool mais tu as raison ça ne veut rien dire Hihihi 😂😂😂 il était tard dans la nuit quand j’ai fini l’article 😝
      Oui la photo de fin est superbe. La photographe a capté l’intensité du moment 😍

      J'aime

  2. J aime pas les salsifis, mais ce compte rendu je surkiffe! Que j ai ris! Que j ai été émue! Et je suis d’accord avec Yvan, belle photo de fin!

    Aimé par 2 personnes

  3. Rhaaaa mon David décidément tu es le meilleur d’entre nous.
    Tu déchire grave en interview, tu as une plume du tonnerre et en plus t’es beau gosse.
    Si tu n’étais pas mon ami, je crois simplement que je penserai sérieusement à te flinguer.
    Mais voilà….
    J’adore tes retours de salon et je te kiffe grave aussi.
    Allez, file et abandonne moi une nouvelle fois, je sais où te retrouver va !

    Aimé par 1 personne

  4. Le passage avec « Chattam ! » me fait toujours autant rire ^^ Ton compte-rendu est comme un bon bouquin, on a pas envie de le terminer !

    Aimé par 1 personne

  5. UN seul mot j adore mon David

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Saint-Maur en Poche 2018 – Compte-rendu du samedi 23/06/18 : Le plus beau marché du monde ! (Partie 1/2) – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :