News on fire

« Jeu d’Ombres » d’Ivan Zinberg – La chronique Gothique !

jeu_d_ombres

Jeu d’Ombres – Ivan Zinberg

Un bouquin fouillé, magistralement écrit. Aux ambitions démesurées et folles.

Ivan Zinberg a le sens du rythme tant les chapitres s’enchainent, s’enchevêtrent, se juxtaposent mais jamais ne perdent le lecteur avisé.

Ce qui ne veut pas dire que le lecteur s’y promènera en sifflotant les mains dans les poches. Non, ami lecteur, il te faudra quand même te concentrer un minimum tant l’intrigue est riche et les personnages pléthoriques.

Oui, la galerie de personnages proposée par Zinberg est dense mais elle a l’avantage d’être très bien pensée et écrite. Ivan donne du corps et du contenu à ses créations qui volent de leur propres ailes venant à la rencontre du lecteur en leur proposant un chemin noueux et tortueux aux confins de la psyché.

Car en plus d’être une enquête policière, meurtres à la pelle il y a, le livre est aussi une formidable plongée dans l’univers de la psychologie et des maladies mentales. Et propose, un postulat de schizophrénie original et intéressant.
Réel ou fictif, on ne sait pas. Ivan si tu nous lis, crache le morceau stp 😉

Dans les petits défauts, on pourrait lui reprocher un léger éparpillement dans les intrigues secondaires mais le fil de l’intrigue principale est bien menée ce qui compense. On pourrait surtout lui reprocher un coupable sorti du chapeau mais on va plutôt souligner que pour un premier roman, Ivan Zinberg frappe fort. Uppercut. Jeu de jambes. Swing. Crochet du droit.

Petite parenthèse : On s’agacera d’un mimétisme récurrent chez les auteurs de polar français ; pourquoi faut-il toujours que le flic soit un type qui ait perdu sa femme ou sa famille ? Je comprends que ça ajoute au poids émotionnel mais à force d’en croiser, l’impact diminue franchement… Mais ce défaut n’est pas propre à Zinberg. Loin de là.

Sombre, nihiliste, au parfum acide et doucereux, ce bouquin ne se repaît pas d’espoir et d’optimisme. Dark, aux relents gothiques, il nous enveloppe de sa noirceur tel un linceul mortuaire aux couleurs ocres.

Amateurs de douceurs bruitistes et de friandises métalliques, la bande-son va vous faire rêver : Korn, Christian Death, Morbid Angel, Cradle Of Filth, Metallica, Rammstein, Millencolin… et j’en passe… Délices sonores.

Et pour finir, de petits Easter Eggs du meilleur goût, l’un des personnages se nomme « Ellory ». On voudrait y voir une influence à l’un des maîtres du genre qu’on ne s’y prendrait pas autrement. Et si à ça on ajoute le nom « Draven » dans le casting, on se posera la question du subtil hasard ou d’une référence directe au personnage phare et crépusculaire du film « The Crow », nommément Éric Draven. Dark et gothique. La boucle est bouclée. Zut, ça en fait des questions à poser à Ivan…

3,5/5

4ème de Couv´
Seattle. Sur le campus d’une université, un petit génie de l’informatique assiste au meurtre d’un éminent chercheur en génétique. Sans se dévoiler, il choisit d’orienter les autorités dans leurs investigations, usant des moyens de communication les plus sophistiqués.
À plusieurs centaines de kilomètres, la police de Portland est appelée en renfort après la découverte d’un corps à moitié brûlé, au cœur d’une immense forêt.
Le légiste est formel : si le cadavre pourrit sous terre depuis des années, la crémation, elle, remonte à quelques heures à peine. Seul le tueur pouvait savoir qu’il était enterré là. Pourquoi revenir sur les lieux du crime ? Pourquoi exhumer un cadavre si bien caché ?
Pour le lieutenant Paul Lorenzo et ses hommes commence une enquête terrifiante, la traque d’un tueur insaisissable, capable d’endosser de multiples identités.

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

27 Comments on « Jeu d’Ombres » d’Ivan Zinberg – La chronique Gothique !

  1. Malgré quelques défauts, ça m’a l’air pas mal du tout pour un premier roman !
    Moi je ne lis que des trucs en sifflotant, je suis en vacances 😉

    Aimé par 3 people

  2. En vacances, le pourri !! Profites-en bien, Yvan.

    Non, je passerai ce roman, j’en ai déjà trop à lire à cause du mec qui est en vacances pour le moment 😛

    Aimé par 1 personne

  3. Un bon premier roman, mais je suis comme toi, je lui est trouvé de grosse ficelle.
    Mais un auteur à suivre assurément.
    🙂 😉

    Aimé par 1 personne

  4. pas encore l’occasion de croiser la route de cet auteur et de son livre, ca attendra sans doute un peu vu que je croule sous les livres ! ta remarque concernant le flic qui perd sa famille est tout à fait juste. C’est vrai que c’est récurrent, comme le flic ayant un problème avec l’alcool. En même temps je crois que le lecteur a besoin d’une figure perturbée, voire parfois traumatisée pour avoir une certaine forme d’empathie pour le héros, sa capacité surmonter les épreuves malgré ses propres failles c’est quelque chose que attire le lecteur comme des abeilles sur du miel. Et à bien y regarder, un héros pour qui tout va bien, heureux et qui croque la vie à pleine dents, je crois qu’on s’en lasserait vite aussi, moi le premier 😉 Amitiés

    Aimé par 1 personne

  5. haaa les flics torturés….beaux, ténébreux, mystérieux, tristes et prêts à être consolés….
    Bon, je m’égare!
    La bande son putain! Rien que le nom de Metallica me fait rêver, j’ai le concert avec l’orchestre symphonique de San Francisco dans la tête! Et puis les controversés Rammstein et leur métal indus en teuton! Raaa que du bonheur 🙂
    Bon, à part ça je suis comme les copains et les copines….je me fais vampiriser par ma pal alors un 3,5/5 ce sera pas suffisant pour que je le rajoute à ma liste, aussi bonne soit ta chronique 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Je suis perdue…j’ai envie mais ta note me donne moins envie! Que dois-je faire?

    Aimé par 1 personne

  7. pas encore lu mais ca va viendre, je viens de le rentrer en poche !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :