News on fire

« Cyanure » de Laurent Loison – La chronique à l’arrière-goût d’amande !

cyanure_loison_contagieux

Cyanure de Laurent Loison

Attention ! « Cyanure » est empoisonné, le seul sérum connu étant de terminer le roman dans les plus brefs délais.

Ambitieux et culotté le nouveau Polar de Laurent Loison. Dès son introduction v’là t’y pas qu’il y fait assassiner un ministre de la République française. Comme Kennedy, par un sniper ! Ouais gonflé le mec ! Tu te retrouves emporté direct dans le flot (flow ?) de l’histoire. Telle une coquille de noix, tu vas subir le courroux du courant Loison.

L’intrigue est complexe mais pas compliquée, ambitieuse dans le fond et la forme (on y reviendra plus bas). C’est juste passionnant de voir les ramifications de l’histoire tracer un labyrinthe dans les couloirs de ton cerveau.

Ce roman est à la fois académique et moderne. Académique dans le bon sens du terme tant sa construction et ses influences font penser aux Polars français des années 70 (je parle des films là) avec son héros gouailleur, colérique mais au cœur gros comme une maison en pain d’épices et des intrigues politiques amples.

Les personnages sont intensément riches et fouillés. Ils sont nombreux, c’est vrai, et pourtant l’auteur leur a vraiment développé des personnalités distinctes à l’épaisseur non feinte. Cerise sur la gâteau, Loison écrit ses personnages féminins non pas avec sa plume mais avec ses caresses. On a quasiment l’impression qu’il leur fait l’amour quand il les décrit tellement il y met de l’empathie, du sexyness, et de la délicatesse.

Délicatesse certes mais méfie-toi tout de même, les multiples rebondissements feront de toi un lecteur sur trampoline, certains bonds menaçant carrément de te projeter la tête contre le plafond. Pense à te munir d’un casque 😉

Et chose rare, il y a une vraie originalité à cette œuvre : la fin alternative et personnalisée ! Celle que tu choisis selon ta perception du bouquin. Celle qui te fait acteur des dernières pages. D’une certaine manière, la fin alternative existe depuis des décennies pour le cinéma avec des projections-tests où l’on demande aux spectateurs de choisir celle qu’ils préfèrent mais c’est à mon avis inédit dans le roman.

Hérésie ou vraie idée innovante, chacun jugera selon ses goûts mais atypique à coup sûr. C’est une expérience de littérature enrichie, un concept en soi. Et c’est bien cela que recherche Laurent Loison : ne pas s’endormir sur ses lauriers mais innover le format livre. On ne peut que l’y encourager !

4

4/5

4ème DE COUV’

Branle-bas de combat au 36, quai des Orfèvres : un ministre assassiné, des corps qui tombent comme à Gravelotte, des projectiles trempés au cyanure propulsés à une distance inégalée. À sa grande surprise, le célèbre et impétueux commissaire Florent Bargamont écope de cette affaire explosive aux saveurs politico-médiatiques, bien différente des habituelles scènesmacabres qui sont sa spécialité. Aidé de sa complice Emmanuelle de Quezac et du fidèle capitaine Loïc Gerbaud, Barga part en chasse sans avoir la moindre idée du danger qui les attend. Et tandis qu’il doit faire face à de perturbantes révélations et se retrouve dans une tourmente personnelle qui le met K.O., les pistes s’entremêlent jusqu’au sommet de l’État, où le président de la République n’est peut-être pas seulement une cible. Le brillant commissaire s’en sortira-t-il cette fois-ci indemne ? Et vous, en sortirez-vous indemne ?

About Smadj (1004 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

10 Comments on « Cyanure » de Laurent Loison – La chronique à l’arrière-goût d’amande !

  1. Bonjour,
    Super retour de lecture, j’ai eu le bonheur de lire Cyanure et j’ai adoré, mais je n’ai pas les mots pour le dire aussi bien que toi.

    Aimé par 1 personne

  2. Tu vends de la Banche, mon chou ?? Si jamais, on peut se lancer dans des imports exports… PTDR

    Cyanure est entré dans ma PAL, mais j’ai dû montrer une ordonnance à mon pharmacien, il pensait que je voulais empoisonner quelqu’un ! 😆

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :