News on fire

« Joyland » de Stephen King – La Chronique barbapapa !

joyland_stephen_king

Joyland – Stephen King

Hé mon lapin, viens donc faire un tour à Joyland !
Un parc d’attractions pas comme les autres… 

Des sensations, de l’aventure, de l’amour, du frisson.
Une grande roue, un meurtre, une maison de l’horreur, un fantôme, un carrousel, une voyante et un uniforme de chien…
Heu oui de chien. de la mascotte de Joyland. Howie le chien, quoi !
Allez ! Enfile le costume. Tu vas voir, ça va te plaire mon lapin !

Après les années 60 dans 22/11/63, c’est au tour des seventies d’être abordées par le King. C’est tout aussi succulent.
Même si la période compte moins que l’histoire (contrairement au roman susnommé) – car même si on sent la nonchalance et l’insouciance de l’époque, le récit aurait tout aussi bien pu se dérouler dans les années 60 ou 80 voire 2000 – l’incidence sur la tonalité est moindre mais on pourrait se surprendre à glisser un brin d’herbe entre ses lèvres et le mâchouiller les doigts de pieds écartés.

Ce n’est pas tant la période qui compte, donc, mais plutôt le passage à l’âge adulte, dit de raison, que le roman aborde à travers les souvenirs de Devin Jones, conteur hors pair de son été 1973 de désespérance puis de renaissance.

Devin va donc apprendre que finalement le monde ne s’écroule pas après une rupture mais peut s’ouvrir à d’extraordinaires moments de vie. Même si on ne maîtrise jamais cette dernière qui a toujours le chic pour vous mordre les lèvres lorsque vous voulez l’embrasser. La garce !

En effet, le récit de fantômes prend une petite place ici. On est plus dans la veine de « La Ligne Verte » (si mes souvenirs sont bons) avec une bonne histoire mâtinée d’un zeste de fantastique. Car ce n’est pas l’horreur ou le surnaturel qui prime dans ce bouquin.

Emballé sur 325 pages, Joyland est un excellent hors-d’œuvre entre 2 plats du maître. Un peu en deçà des 2 derniers (22/11/63 & Docteur Sleep – il faut dire que la barre est si haute), peut-être aussi un peu répétitif dans ce sens où il n’apporte rien de nouveau à l’univers du King que l’on n’ait déjà vu ou lu dans un autre de ses romans.

Néanmoins, un très joli voyage dans le cœur d’un jeune homme qui s’ouvre au monde et un inoubliable moment passé en compagnie des forains attachants de Joyland.
Allez, fais pas ton plouc, viens !

david_picto_3

About Smadj (959 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

22 Comments on « Joyland » de Stephen King – La Chronique barbapapa !

  1. Ben mon lapin 😉 ta chronique me donne envie de mordre dans ce barbapapa …
    En espérant que ça ne sente pas le civet 😉

    Aimé par 2 people

  2. Il m’a rappelé Stand by me, rapport à l’ambiance 🙂
    C’est sûr que ce n’est pas aussi bon que les précédents, je suis d’accort avec toi, mais c’est un bon moment d’évasion. Mon lapin ! Hihi

    Aimé par 2 people

  3. C’est un bel article… tu m’amènes avec tes mots minutieux dans l’univers du Grand King. Tout est bien dit 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Oui effectivement il est beaucoup dans l’esprit de « Stand by me » que de « Ca » ou « Shining ». Oui un bon moment d’évasion 😉

    J'aime

  5. Merci Isabelle 🙂

    J'aime

  6. même s’il n’a pas la profondeur des autres romans de l’auteur (et il le revendique) j’ai adoré cette virée dans Joyland. Je lui donne bien davantage qu’un 3 sur 5 pour ma part 😉

    Aimé par 2 people

  7. Ah ! Quand la passion l’emporte plus sur l’esprit critique 🙂 C’est ce qui distingue les gens passionnés ! 🙂

    Aimé par 2 people

  8. J’avais beaucoup aimé ce voyage à Joyland!!!!Je rêverai de me ballader dans ce genre de parc!!!!!

    Aimé par 2 people

  9. Ben dis-donc, ma poule, qui t’a permis de m’appeler mon « lapin » ?? mdr

    J’avais super bien aimé, moi, l’univers et tout et tout et même si il est inférieur à dr Sleep, il y avait de la tendresse dans le roman et de l’émotion. 😉

    Aimé par 1 personne

  10. Il est dans ma PAL mais je ne sais plus où donner de la tête moi!!!! Je deviens dingue!!! ahahaha

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. « Revival  de Stephen King – La chronique qui s’est pris un coup de jus ! | Cest Contagieux! «

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

%d blogueurs aiment cette page :