News on fire

« L’Heure des Fous » de Nicolas Lebel – La Chronique qui donne l’heure !

l_heure_des_fous

Promenons-nous dans les bois tant que le fou n’y est pas. Si le fou y était, il nous flinguerait !

Tic tac tic tac tic tac… Driiiiing !
– Quelle heure est-il ?
– Heu, c’est l’heure des fous, je crois.
– Déjà, c’est fou comme le temps passe…

Pour un premier roman, Nicolas Lebel met le turbo et nous livre un beau roman chromé, alerte et vivifiant.

Son personnage principal, le Capitaine Mehrlicht, est un petit diamant non poli aux mille éclats. Abrupt, colérique, vif et à la culture exponentielle, il exerce une fascination immédiate. Un véritable aimant à lecteurs. Une torche flamboyante dans un monde enténébré.

Pour preuve, d’après son auteur, Mehrlicht signifie « plus (+) de lumière » et seraient les derniers mots prononcés par Goethe sur son lit de mort. Éloquent quant au puits de connaissances du bonhomme et éclairant sur l’érudition de son personnage.
Oui, Nicolas est un érudit qui nous régale de sa prose habile, de son inventivité et de sa grâce.

Malgré un sujet de fond difficile, les sans domiciles fixes et la misère sociale qui en découle, Lebel aborde son histoire avec une grande fraîcheur et une belle dose d’originalité dans son intrigue.

Et petit bonus pour ses habitants, Nicolas promène sa plume et son action dans tout le XIIeme arrondissement de Paris jusque dans les tréfonds du bois de Vincennes. Il est toujours amusant de mettre des images sur les lieux décrits quand on les connaît vraiment. C’est un peu ce que doivent vivre les habitants des Pyrénées où Bernard Minier inscrit ses premiers romans.
Bien évidemment, ce bouquin se dévore aussi que l’on habite le XVeme (O_o) ou tout autre endroit de France et de Navarre.

Atout majeur, ce livre présente une des équipes de flics les plus bigarrées et les plus dissonantes jamais rencontrées. Et pourtant le métissage fonctionne à plein pot. Chacun des personnages apporte sa touche colorée à l’ensemble, un magnifique arc-en-ciel de l’âme humaine.

De plus, les dialogues sont truculents. Mention spéciale à l’appli téléphonique avec les citations d’Audiard qui émaillent le livre de leur acidité mordante.

Ce roman est facile d’accès, drôle, à l’intrigue puissante et cohérente de bout en bout. C’est si rare pour un premier roman.

Et pour couronner le tout, la couverture est une petite merveille qui accrochera l’œil du geek averti : un mélange de Half-Life et de Breaking Bad. Un régal !

david_picto_4

Vous pouvez aussi lire la lecture commune faite avec Stef Eleane du blog « Les cibles d’une lectrice à visée » en cliquant ici !

l_heure_des_fous

L’Heure des Fous – Nicolas Lebel

About Smadj (985 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

21 Comments on « L’Heure des Fous » de Nicolas Lebel – La Chronique qui donne l’heure !

  1. que de bons mots pour décrire les beaux mots de Lebel, à coup sur effectivement un futur auteur incontournable dans le genre

    Aimé par 1 personne

  2. Whaou, wouah, 4 pour mon Nico….J’adore.
    En plus tu lui fais une super chronique, là c’est toi que j’adore.
    Super contente que ce titre t’es plu….et woui.
    Et Yvan a raison, ce garçon adorable est un auteur de talent 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Celui ci aussi faut que je le découvre aussi!!!!!!!Décidemment c’est fou ce que le temps passe vite…..

    Aimé par 1 personne

  4. C’est marrant j’ai terminé Le jour des morts ce matin.
    Nicolas Lebel a une intelligence et une fraîcheur d’écriture hors du commun. Pour moi, il fait maintenant partie des incontournables. Je suis littérairement amoureuse de ce mec qui de plus est un être absolument adorable.

    Aimé par 3 people

  5. Je profite de stte tribune pour signaler que L’heure des fou a été l’un des 10 romans coups de coeur du Collectif Polar en 2013.
    10 coups de coeur, 10 roman mis en avant sur les 500 que nous avons sélectionnés pour nos bibliothèques. C’est dire si comme toi David on a aimé ce titre. 😉
    Le lien : http://b14-sigbermes.apps.paris.fr/userfiles/file/Bibliographies/CDC-2013/CDC-2013.html#20

    Aimé par 1 personne

7 Trackbacks / Pingbacks

  1. L’heure des fous de Nicolas Lebel | Les motordus d'Anne-ju
  2. « Le Jour des Morts  de Nicolas Lebel – La chronique qui réveillerait un mort ! | Cest Contagieux! «
  3. Salon du Livre « Lire c’est Libre » du 30/01/2016 : Le compte-rendu Contagieux ! – Cest Contagieux!
  4. Saint-Maur en Poche 2016 : Compte-rendu du samedi 18/06/16 – Episode 1 : Saint-Maur, ça coupe le souffle ! – Cest Contagieux!
  5. Saint-Maur en Poche 2016 : Compte-rendu du samedi 18/06/16 – Episode 2 : du rififi au paradis ! – Cest Contagieux!
  6. Saint-Maur en Poche 2017 – Compte-rendu du samedi 24/06/17 : De l’amour, juste de l’amour, mais beaucoup d’amour ! – Cest Contagieux!
  7. 2 – LAUSAN’NOIR – LES AUTEURS – G-Ma – Sangpages

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photo Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :