News on fire

« Haig Le Secret des Monts Rouges » de Thierry Poncet – La chronique qui a pris son sac à dos !

haig_le_secret_des_monts_rouges

Haig Le Secret des Monts Rouges – Thierry Poncet

Un pur roman d’aventures qui te souffle sa hardiesse en plein visage. Thierry Poncet, l’écrivain-aventurier tel qu’il est défini dans sa bio nous fait voyager au Cambodge à travers le fleuve Melkong. Une vraie odyssée ce fleuve, nous nous retrouvons à crapahuter à travers le pays, ses jungles inhospitalières et ses pirates assoiffés de sang et d’or. L’auteur nous enchante avec ce parcours exotique qui fleure bon les rizières, côtoyant même les rivages du fantastique.

Si c’est pas de l’aventure, ça ! Du pur serial ! Ça rappelle les films d’exploitation des eighties (Allan Quatermain et autres) et les pulps de la première moitié du XXème siècle auxquels l’auteur semble rendre hommage. Même s’il convient de préciser que l’intrigue se passe de nous jours. Le parfum suranné et enivrant est pourtant là !

allan_quatermain

Allan Quatermain et les mines du roi Salomon

La couverture, digne des affiches de films de cette époque, appuie d’ailleurs cet hommage avec sa jungle luxuriante et sa donzelle aux tétons saillants. C’est tétonnant vu que le contenu reste fort sage.

En plus de nous distraire, Thierry Poncet nous raconte un bout du Cambodge, des Khmers, rouges ou pas, et des ravages de la guerre civile. Tout un pan d’histoire que l’on connaît peu mais qui donne diablement envie d’en savoir plus.

Rien de révolutionnaire néanmoins dans le récit : les salopards sont des salopards, les femmes fatales sont fatales et les péripéties ont péri ici ! Et c’est justement ce qui fait le sel de cette littérature.

Ce qu’il faut souligner c’est le soin particulier apporté aux personnages, détaillés de près, caricaturaux dans le bon sens, c’est-à-dire aux tempéraments bien trempés, exacerbés, hauts en couleurs. On sent que l’auteur s’amuse bien d’ailleurs, que ce soit avec le nom de la péniche, la Marie-Barjo, traitée comme l’un des personnages principaux, ou de certains personnages secondaires Bozo le clown punk, Bang, le colosse cambodgien, la mère Popeye, Santiag le tenancier d’un bouge. Haig, le héros est évidemment un dur à cuir, sans peur mais avec beaucoup de reproches – limite salopard cynique comme pouvaient l’être un Charles Bronson ou un Clint Eastwood dans certains de leurs rôles – et surtout avec un cœur aussi énorme que sa péniche.

Si l’on doit avoir un regret cependant, c’est sur le secret des Monts Rouges qui apparaît fort tard dans l’intrigue et est vite expédié en fin de roman. Dommage, car les promesses d’aventures dégagées par ce mont s’annonçaient beaucoup plus exaltantes que la très longue traversée du Mekong sur laquelle l’auteur choisit de s’appesantir…

david_picto_3

ps : Merci aux Editions Taurnada qui ont le chic pour proposer des lectures différentes et très originales à leurs lecteurs. Et toujours avec qualité. C’est pas si fréquent.

4ème DE COUV’

Des tronçonneuses et de l’alcool. Voilà ce que vend l’aventurier Haig, sur sa péniche la Marie-Barjo, à travers la jungle, dans le Cambodge tout juste libéré de la guerre, depuis le fleuve Mékong jusqu’au pied des mystérieux Monts Rouges. Mais quel est cet être qui semble répandre la mort devant lui ? Qui est cette Espagnole trop sexy pour ce far-west des camps forestiers cambodgiens ? Pourquoi a-t-elle absolument voulu le suivre ?

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

27 Comments on « Haig Le Secret des Monts Rouges » de Thierry Poncet – La chronique qui a pris son sac à dos !

  1. C’est tétonnant !!! ok no comment… 😛 Bisous mon David.

    Aimé par 4 people

  2. Merci a toi pour ce partage! Ca change on part un peu ailleurs, c’est super sympa!!!!;)

    Aimé par 4 people

  3. Super chronique et c’est vrai que la couverture fait penser à un film xD Il a l’air pas mal j’aime beaucoup ce genre de roman d’aventure ^^

    Aimé par 3 people

  4. ça a l’air bien ce titre dis moi.
    Mais juste la ouv. ça va pas le faire en bibliothèque :/

    Aimé par 2 people

  5. Pas du tout mon truc, mais bravo pour ton éclectisme 😉 (déjà à l’époque quand j’étais jeune, je n’aimais pas les Allan Quatermain)
    La bise !

    Aimé par 3 people

  6. Souffle pas trop fort sur l’aventure, la chemise mouillée de la dame va se déchirer et on verra moins bien son téton qui pointe ! 😆

    Sérieusement, en voyant l’image, je pensais que tu allais nous sortir le nanar de la semaine ! Non, mais, qui a commis une couverture aussi à chier que celle-là ?? On dirait un vieux truc des années lointaines, un roman un peu osé qu’on aurait retrouvé au grenier et que nos pères auraient lu étant jeunes ! 😛

    Aimé par 2 people

  7. Bonjour Smadj, merci pour cette découverte. Effectivement, la couverture fait un peu penser aux romans populaires des années 70/80, un peu style les romans de gare Gérard de Villiers, elle respire l’aventure et l’exotisme, des promesses d’évasion. Que du bon, donc. Ce « revival de genre » semble plutôt sympathique et je pense que je vais me laisser tenter par cet aventurier.

    Aimé par 2 people

    • Bonjour Jerome,
      Oui tu as bien défini l’esprit de ce livre. Du coup il pourrait bien te plaire 😊
      Si tu le lis n’hésite pas à nous donner ton avis 😊

      J'aime

  8. J’avoue que la couverture me ferait plutôt fuir qu’autre chose en ce qui me concerne 🙂 Je ne suis plus très sensible aux aventuriers, il n’y a qu’Indiana Jones qui m’excite! lol

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :