News on fire

« Le Jour des Morts » de Nicolas Lebel – La chronique qui réveillerait un mort !

le_jour_des_morts

Le Jour des Morts – Nicolas Lebel

Le jour des morts, je me suis levé de mon lit, j’ai penché ma tête par la fenêtre et j’ai crié « Lebel » pour qu’il revienne !

Ça a marché, son deuxième livre m’est tombé droit dans les mains. Un miracle ! Tentez l’expérience : La toussaint, c’est demain…

A propos de miracle, force est de constater qu’il se produit une deuxième fois. L’émerveillement vous saisit par la main de la première à la dernière page, vous sautillez avec lui comme à une marelle maléfique.

D’ailleurs, le 1er chapitre est d’une efficacité redoutable : caustique, limite cynique, on retrouve direct la belle patte de Lebel. Un coup de griffe qui touche le cœur du lecteur fébrile.

C’est donc en terrain conquis que Nicolas Lebel nous conte son récit. Il vient planter la semence de l’addiction dans le cerveau en friche du lecteur, en convalescence depuis la lecture du premier roman, « L’heure des Fous » (cliquez sur ce lien pour vous en convaincre !). Un « instant classic » comme il est dit en anglais.

Vous l’avez compris, Nicolas ne vous laissera pas de répit. Ce garçon est sans pitié ni remords. Ah non, zut ça c’est le titre du prochain 😉

En plus d’un style unique, d’un scénario en béton armé, Lebel a réussi à créer des personnages variés, crédibles, profondément humains. Le Capitaine Mehrlicht est une vraie réussite. Gouailleur, fort en gueule, calvaire des jeunes inspecteurs-stagiaires, grand cœur si on perce la muraille. Un personnage à part dans l’univers du thriller français. Avec ses deux lieutenants, ils forment une équipe attachante d’une fraîcheur bienvenue, revigorante.

Ce deuxième opus confortera donc les aficionados du premier, les mêmes ingrédients savoureux leur sont proposés, même si la sonnerie du portable de Mehrlicht avec les chansons de Brel n’a pas la même saveur sensuelle pour les esgourdes que les répliques d’Audiard du premier volet.

Ce qui est appréciable dans les Lebel, c’est qu’on y apprend toujours des multitudes de choses. Un vrai dictionnaire. Le petit Lebel devrait vite supplanter le Robert et désormais c’est Leroux qui sèmera au vent.

C’est sur le marché du livre ancien que porte une partie de l’intrigue et l’auteur nous explique le pourquoi des passions soudaines de nos politiciens pour des auteurs ou des personnages historiques. L’intérêt ne s’avérera pas forcément culturel, ce qui ne surprendra personne. Et éclairera à l’allumette nos lanternes de citoyens médusés.

Drôle, intrigant, addictif, émouvant, haletant, la palette est immense. L’artiste est complet. Le lecteur s’esbaudit. La foule s’agrandit.

Si une heure de fous avec Lebel vous a plu, une journée avec les morts devrait vous enchanter. Lebel me souffle qu’il ne sera pas question de semaine dans son troisième opus. Dommage, on y prenait goût ! 4/5

david_picto_4

4ème DE COUV’

Paris à la Toussaint. Le capitaine Mehrlicht, les lieutenants Dossantos et Latour sont appelés à l’hôpital Saint-Antoine: un patient vient d’y être empoisonné. Le lendemain, c’est une famille entière qui est retrouvée sans vie dans un appartement des Champs-Élysées. Puis un couple de retraités à Courbevoie… Tandis que les cadavres bleutés s’empilent, la France prend peur: celle qu’on surnomme bientôt l’Empoisonneuse est à l’oeuvre et semble au hasard décimer des familles aux quatre coins de France depuis plus de quarante ans. Les médias s’enflamment alors que la police tarde à arrêter la coupable et à fournir des réponses : qui est cette jeune femme d’une trentaine d’années que de nombreux témoins ont croisée? Comment peut-elle tuer depuis quarante ans et en paraître trente? Surtout, qui parmi nous sera sa prochaine victime? Dans la tornade médiatique et la vindicte populaire, chacun reconnaît la tueuse: elle est une voisine, une soeur, une ex, et la chasse aux sorcières s’organise. Mais derrière l’Empoisonneuse, c’est la Mort elle-même qui est à l’oeuvre, patiente et inexorable: nul ne lui échappera.

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

25 Comments on « Le Jour des Morts » de Nicolas Lebel – La chronique qui réveillerait un mort !

  1. eheh tu viens d’inaugurer les chroniques à thème. A quoi peut-on s’attendre pour Noël et Pâques ? 😉
    Ta chronique est un parfait condensé de ce que Lebel propose, merci pour lui !

    Aimé par 2 people

  2. Toujours aussi tentée, vivement la LC avec ma binomette! J’en peux plus d’attendre et de vous voir l’encenser!!!!!!;) Chronique impecc’!!!!!!J’adoooooooooooore….;)

    Aimé par 1 personne

  3. Pour une Lebel-addict, je ne peux dire qu’une seule chose: Bravo!

    Aimé par 1 personne

  4. Ça me plait bien ce bouquin pour Halloween ! Tu as repris ton souffle après cette chronique qui décoiffe ? A mon avis tu es prêt pour le marathon de New York 👻

    Aimé par 1 personne

  5. Le jour des morts un 31 octobre…tu exagères tout de même.
    C’est le 02 novembre.
    3 jours à attendre que l’on trouve ton corps, c’est un peu long, non ?
    Bon je te pardonne parce qu’avec tout ce tapage autour d’Haloween….
    Et tous ces morts vivants qui nous entourent…

    Aimé par 2 people

  6. Bien aimé « l’heure des fous », et si les mêmes ingrédients sont au rendez-vous pour « Le jour des morts », je n’attendrai pas la prochaine Toussaint pour le sortir de ma Pal… 🙂

    Aimé par 1 personne

  7. Je l’aime mon Lebel !
    (Me voilà bien possessive)
    Je plussoie ton article qui rend un bel hommage à notre Nicolas 🙂

    Aimé par 1 personne

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Saint-Maur en Poche 2016 : Compte-rendu du samedi 18/06/16 – Episode 1 : Saint-Maur, ça coupe le souffle ! – Cest Contagieux!
  2. Saint-Maur en Poche 2016 : Compte-rendu du samedi 18/06/16 – Episode 2 : du rififi au paradis ! – Cest Contagieux!
  3. Saint-Maur en Poche 2017 – Compte-rendu du samedi 24/06/17 : De l’amour, juste de l’amour, mais beaucoup d’amour ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :