News on fire

« Du feu de l’enfer » de Sire Cedric – La chronique qui sue à grosses gouttes !

du_feu_de_l_enfer_sire_cedric

Du Feu de l’Enfer – Sire Cédric

C’est un déchaînement de feu et de fureur que nous a concocté Maître Cedric. Roman sous influences mais pas dénué d’ambition.

La couverture et le prologue te mettent directement dans l’ambiance. De ses mots, Sire Cedric développe un imaginaire fantasmagorique riche et puissant, visuellement étonnant, psychologiquement détonnant !

Contrairement à ses romans précédents, l’auteur délaisse les contours du roman fantastique pour s’essayer au thriller horrifique. Et il le fait bien !

Son héroïne est thanatopractrice, elle découpe, recoud et répare les corps abîmés. Ça met dans l’ambiance direct ! Et c’est la gentille, même si elle ne s’appelle pas Sophie (oui, seuls ceux qui se remémoreront le sketch « Biouman » des Inconnus vont être sensible à la vanne..). On te parle pas des méchants ! S’ensuit une palanquée de personnages inquiétants, intelligemment construits et plutôt effrayants. Des personnages bigger than life dans certains cas mais c’est toute la magie de la littérature, au même titre que le cinéma, de te sortir de ton ordinaire et de te faire rencontrer des personnalités aux caractères bien trempés.

american_nightmare_the_purge

American Nightmare – The Purge

Oh les jolies influences ! L’auteur s’inspire visuellement de l’univers de « American Nightmare » et notamment du costume design. On y retrouvera aussi de nombreuses références au cinéma de genre dit d’horreur. Celui celui des corps qu’on chasse, celui des corps qu’on dépèce, celui de « La Colline à des Yeux », celui de « Society », celui des « Chasses du comte Zarroff », celui de « Massacre à la Tronçonneuse ». Les amateurs de genre se régaleront.

On pourrait s’attendre à des clichés mais bien au contraire, ces références sont assimilées et maîtrisées et donc tout bonnement efficaces. Un vrai sucre d’orge baigné dans la tripaille. Quel bon confiseur ce Sire Cédric ! Et on sent toute la passion de l’auteur, son amour du genre, qui transpirent à chaque page. De fait, Sire Cédric n’a pas peur du gore ni d’exposer les poitrails évidés mais ce n’est jamais « immonde » tant c’est finement écrit.
Les retournements de situations sont nombreux, les mises en scènes des situations admirablement décrites et évidemment très cinématographiques que ce soit dans le découpage ou l’atmosphère.

Ah ah Famille heureuse… Étonnamment si ce n’était pas un thriller, ce serait une très belle mais terrifiante analyse psychologique sur la famille, ses devoirs, ses contraintes et ses obligations. Ah ces dîners de famille dysfonctionnelles… Pas sûr qu’on ait envie d’y aller pour Pâques à moins d’être très cloche !

La plume de Sire Cedric progresse roman après roman et sa maîtrise et sa maturité s’expriment à travers une histoire horrifique survitaminée, dopée au sang frais.
Certes Sire Cedric ne révolutionne pas le genre avec son dernier roman mais il te promet bien des émotions. Ne t’en prive pas.
david_picto_3.5

Si la chronique t’a convaincu(e), clique sur la couverture ci-dessous pour te le procurer !

4ème DE COUV’

Manon maquille les cadavres, Ariel maquille les voitures. Elle est thanatopractrice, il est délinquant. Ils sont frère et sœur. Un jour, l’une des combines d’Ariel tourne mal et Manon se retrouve complice malgré elle. Lorsque les assassinats les plus sordides s’accumulent autour d’eux, traçant un jeu de piste sanglant vers une secte satanique, le capitaine Raynal s’intéresse à leur cas. Commence alors une traque qui brouillera les limites entre alliés et prédateurs et mettra à l’épreuve les liens du sang. 

About Smadj (970 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

13 Comments on « Du feu de l’enfer » de Sire Cedric – La chronique qui sue à grosses gouttes !

  1. Sire Cédric en bon confiseur!!!J’adore!
    J’ai eu un gros coup de cœur pour ce nouveau roman, et je pense come toi, qu’il s’améliore de roman en roman….;)

    Aimé par 2 people

  2. Le roi de la métaphore dingue est toujours présent pour me faire rire !! 😆 T’es un cas, toi !

    Mais tu vas pas être content, je ne me souviens plus trop du Biouman !! Une partie, oui, mais plus le reste, faudra que je me le refasse ! 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Toutes ces références ne pouvaient que te parler, à toi le cinéphile averti ;-). Ton ressenti n’en devient que plus intéressant !

    Aimé par 1 personne

    • Ah oui c’est est truffé et pour en avoir discuté avec lui j’ai même l’impression que ce n’est pas conscient pour toutes. Mais en discutant avec lui il les à validées 😉
      C’est totalement intégré dans son subconscient en fait 😃

      Aimé par 1 personne

  4. Je l’ai lu et adoré mais les références cinématographiques que tu as mentionnées m’avaient échappées car, si j’aime me faire peur en lisant, ce n’est pas le cas pour le ciné 😊

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photo Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :