News on fire

« Au Cœur de l’Océan » de Ron Howard – la chronique qui vogue sur les flots !

au_coeur_de_locean

Au Cœur de L’Océan – Ron Howard

Embarquez moussaillons ! Montez à bord et envisageons les flots ! De l’aventure, de l’émotion ! Montez sur le pont pour sentir les embruns mouiller votre peau et le vent fouetter votre visage. Déployez les voiles et laissez la houle nous porter vers l’horizon. Souquez ferme et harponnons cette maudite baleine !

au_coeur_de_l_ocean

Au Cœur de l’Océan – Ron Howard

Ah on ne sort pas indemne d’un tel film. Si vous acceptez d’embarquer à son bord, c’est à un voyage, que dis-je à une odyssée que vous allez être confrontés. Une extraordinaire et funeste aventure humaine.

Herman Melville, en panne d’inspiration, s’en va rencontrer l’un des survivants de l’Essex, un baleinier officiant au XIXème siècle pourchassant les créatures marines pour en extraire l’huile, matière essentielle à l’éclairage des villes et des foyers de l’époque. Ceci bien avant que l’huile noire, qu’on appellera pétrole, ne soit extraite des terres et nous fasse entrer dans l’ère du modernisme et de la pollution subséquente.

Herman Melville donc, qui va se nourrir du récit de l’Essex pour créer l’un des plus grands romans américains : « Moby Dick ». Et c’est l’histoire et les péripéties de ce majestueux vaisseau que nous allons vivre ici.

La réalisation de Ron Howard est si immersive que l’on se sent plongé aux côtés de l’équipage dans cette incroyable expédition. Les images sont somptueuses, l’aventure exaltante, les plans dessinés au fusain et gravés à jamais dans la mémoire du spectateur amoureux du grand large.

Le casting est à l’avenant, rempli des loups de mer Chris Hemsworth, Benjamin Walker, Cillian Murphy (trop rare sur les écrans), Frank Dillane, Tom Holland ; et de nos deux conteurs Ben Whishaw, et Brendan Gleeson. Chacun y délivre une belle performance et ajoute son empreinte à ce baleinier au destin tragique.

Petit bémol cependant, passé l’exaltation de la chasse, le dernier tiers du film s’aventure sur les terres du « survival » un peu glauque et s’étire bien trop faisant retomber le soufflé épique.

Heureusement, cela n’altérera pas la qualité de l’ensemble. C’est des images magnifiques plein les yeux que l’on ressortira de ce grand splash de deux heures.

david_picto_3.5

About Smadj (957 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

11 Comments on « Au Cœur de l’Océan » de Ron Howard – la chronique qui vogue sur les flots !

  1. Ahhhhh Ron Howard, le réaliste… Au moins, lorsqu’il s’attaque à un reboot, il le fait avec brio, sans arrières pensées commerciales, comme un certain J.J en ce moment… Son Appolo 13 de Happy Days le confirme… Il est sur la liste des films à voir avec les Boyz… Normal, il y a Thor dedans… Ron a cette faculté de filmer du réalisme à outrance… On est à la place des hommes, de leur peur, de leur ressenti et tu le décris très bien dans l’article… Hélas, il sort au moment de la version remasterisée de l’autre Splash Wars…

    Aimé par 1 personne

  2. Ça y est, il se prend pour Jack Sparrow. .. 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Salut les Contagieux,

    J’ai enfin eu le plaisir de voir le film et ma foi, je suis resté partagé sur l’avis à donner sur la performance de Ron Howard. Ma foi, il sait raconter des histoires historiques avec poigne, c’est clair, c’est sa force de savoir porter sur grand écran le réalisme, pas assez poussée je trouve, hélas. De ce côté-là donc, il n’y a rien à redire ou si ce n’est des miettes.

    Autant, à ma grande déception, je n’ai pas été hypnotisé par comment il raconte l’histoire… Une simple saga qui a manqué cruellement de vie… En clair, j’ai eu du mal à oublier Gregory Peck… J’ai eu du mal avec les longueurs du film et il y en a… Hélas… Difficile oui de retracer la vie de cet équipage, difficile de trouver des acteurs à la hauteur des rôles proposés car notre Thor national n’était pas le bon choix par Howard, trop baraqué à mon goût, trop mal joué… Enfin bref, je l’ai vu et je passe à autre chose…

    Aimé par 1 personne

    • Salut Fabrice, je vois qu’on est presque aligné, j’ai souligné les mêmes défauts mais ça m’a un peu moins gêné que toi même si je suis loin d’avoir eu le coup de foudre. J’ai eu moins de mal que toi avec Chris hemsworth n’ayant pas vu la version avec Grégory Peck. Sachant que forcément les acteurs d’aujourd’hui auront toujours du mal vs les acteurs de l’âge d’or hollywoodien.

      Aimé par 1 personne

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-office du 27/12/15 : Star Wars dépasse le milliard de dollars en 12 jours ! Un nouveau record ! | Cest Contagieux!
  2. Box-office France du 30/12/15 : « Star Wars  reste dans les étoiles ! | Cest Contagieux! «
  3. Box-office US du 03/01/16 : et si je vous dis « Star Wars  ? | Cest Contagieux! «
  4. Box-office France du 06/01/16 : 8,5 M d’entrées pour Star Wars ! | Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

%d blogueurs aiment cette page :