News on fire

« Un petit Boulot » de Pascal Chaumeil – La chronique qui cherche un job bien rémunéré !

Le Pitch : Jacques habite une petite ville dont tous les habitants ont été mis sur la paille suite à un licenciement boursier. L’usine a fermé, sa copine est partie et les dettes s’accumulent. Alors quand le bookmaker mafieux du coin, lui propose de tuer sa femme, Jacques accepte volontiers… 

Frais, pétillant, cynique, complètement amoral et donc jouissif, « Un petit boulot » est un petit bijou de drôlerie.

Adaptée par Michel Blanc, la transposition sur grand écran du pittoresque roman de Iain Levison (pour lire la chronique du livre, c’est ici !), est tellement réussie qu’elle possède le potentiel de plaire à chacun, qu’il ait lu le livre ou pas. C’est suffisamment rare pour être souligné.

un_petit_boulot

Un Petit Boulot – Pascal Chaumeil

A la base, c’est un roman américain qui se déroule dans un bled paumé et Michel Blanc a su retranscrire parfaitement cette ambiance sous nos contrées plus européennes. Il faut croire que la misère et la galère attenante sont universelles.

Comme vous l’avez constaté si vous avez lu le pitch ou regardé la bande-annonce, le petit boulot en question est un boulot de tueur à gage. Et ce sont les pérégrinations de cet apprenti tueur à gage, maladroit mais chanceux, incarné par Romain Duris que nous allons suivre. C’est un sacré gueuleton qui attend le spectateur qui aura la merveilleuse idée de poser ses fesses sur un fauteuil confortable de son cinéma préféré.

un_petit_boulot

Un Petit Boulot – Pascal Chaumeil

Le postulat quand on se retrouve dans la salle, c’est que l’on ne sait pas où ce film va nous emmener. On navigue à l’aveugle. Comédie ? Film noir ? Comédie noire ? C’est là son plus grand atout.
On est trimbalé d’un bout à l’autre du métrage, en totale roue libre, dégustant avec candeur et délice le plat qui nous est servi.
Et force est de constater, mais c’était visible aussi dans « l’Arnacoeur » (déjà avec Romain Duris), que Pascal Chaumeil, le regretté réalisateur, a le sens du rythme, le tempo catchy gravé dans la peau. C’est communicatif puisqu’on trépigne sur son siège, oscillant entre rire et tension. Mais comment tout cela va-t-il bien pouvoir finir ? C’est si délicieux de ne pas savoir jusqu’à la dernière minute. On évolue dans l’intrigue comme des cubes disparates que l’on emboîte pour former contre toute attente une œuvre aboutie et maîtrisée.

Chaque scène est une pépite gorgée d’humour noir et pince sans rire. Les dialogues, aussi signés par Michel Blanc, sont irrésistibles, caustiques et cocasses. Un vrai travail de précision Suisse, ce garçon est un maître horloger de l’humour et de la réplique qui tue jouant avec les codes de l’absurde et du non-sens.
À ce titre, la scène dans le commissariat est à se tordre de rire. A l’image du reste du film. Déjantée. Ce qui n’empêche pas une critique acerbe et enlevée des rouages impitoyables et destructeurs du monde du travail en période de crise et de précarité.

Romain Duris, gouailleur devant l’éternel, prend du plaisir (ça se voit) et nous en donne (ça se ressent). Le duo qu’il forme avec Michel Blanc est truculent tant les deux compères se complètent parfaitement.

un_petit_boulot

Un Petit Boulot – Pascal Chaumeil

On aura une pensée spéciale pour Alex Lutz qui joue un contrôleur particulièrement retors et vicelard. Et qui doit se régaler autant qu’il nous régale à être aussi ignoble dans son rôle.
Dommage que certains second rôles soient un peu moins à la hauteur au risque de fragiliser l’ensemble mais l’interprétation de Duris et de Blanc devrait suffire à combler les esprits les plus chagrins.

« Un petit boulot » propose une approche complètement différente de la comédie « à la française », beaucoup moins grasse et lourde que la soupe que l’on nous sert habituellement. C’est une comédie intelligente qui ne prend pas le spectateur pour un con. Elle mériterait de devenir le mètre-étalon du genre, remplissant son contrat de feel-good movie ; on sort de la salle avec un énorme sourire scotché sur le visage. Oui, ils ont réussi à rendre la misère solaire !

4

4/5

 

About Smadj (957 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

16 Comments on « Un petit Boulot » de Pascal Chaumeil – La chronique qui cherche un job bien rémunéré !

  1. Quand une adaptation est réussie, il faut le dire haut et fort, oui, c’est pas tous les jours ! 😉

    Aimé par 3 people

  2. J’ai justement chroniqué le livre hier, bon timing 😀

    Aimé par 1 personne

  3. Quoi ? Personne ne te paie, David, pour tes chroniques ??? 😛

    Aimé par 1 personne

  4. Moi aussi j’ai bien aimé, seul bémol pour moi pas lu le livre car confondu avec un autre … Grrrr contre moi 😉

    Aimé par 1 personne

10 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-Office France du 20/09/16 : Victoire pour « Victoria », Virginie Efira est en tête ! – Cest Contagieux!
  2. Box-Office US du 25/09/16 : « Les Sept Mercenaires » galopent en tête ! – Cest Contagieux!
  3. Box-Office France du 27/09/16 : Ce n’est pas la fin du monde pour Xavier Dolan ! – Cest Contagieux!
  4. Box-Office US du 02/10/2016 : Miss Peregrine se hisse en tête mais n’atteint pas des sommets ! – Cest Contagieux!
  5. Box-Office France du 05/10/16 : Dany Boon garde les spectateurs rien que pour lui. Quel « Radin » ! – Cest Contagieux!
  6. Box-Office US du 09/10/16 : « La Fille du Train » a un train d’avance sur « Miss Peregrine » ! – Cest Contagieux!
  7. Box-Office France du 12/10/16: « Miss Peregrine »charme le box-office ! – Cest Contagieux!
  8. Box-Office du 16/10/16 : « Mr Wolff » avec Ben Affleck dévore la concurrence ! – Cest Contagieux!
  9. Box-office France du 20/10/16 : Ca se fighte sec pour la 1ère place cette semaine ! – Cest Contagieux!
  10. Box-Office US du 23/10/16 : Qu’il est mou ce box-office US depuis la rentrée… – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

%d blogueurs aiment cette page :