News on fire

« Black Panther » de Ryan Coogler – La chronique pour rugir de plaisir !

black_panther_ryan_coogler

Le Pitch : Après les événements qui se sont déroulés dans Captain America : Civil War, T’Challa revient chez lui prendre sa place sur le trône du Wakanda, une nation africaine technologiquement très avancée. Mais lorsqu’un vieil ennemi resurgit, le courage de T’Challa est mis à rude épreuve, aussi bien en tant que souverain qu’en tant que Black Panther. Il se retrouve entraîné dans un conflit qui menace non seulement le destin du Wakanda, mais celui du monde entier…

Quoiqu’on en pense, il faut reconnaître aux studios Marvel cette faculté de tenter d’innover à chaque nouvelle franchise lancée, et une volonté marquée de ne pas se répéter.

Car quoi de commun entre un Black Panther, un Gardiens de la Galaxie, un Ant-Man, un Doctor Strange ou un Avengers ? Même si on reste dans le cadre du film de super-héros, on ne peut nier que les contextes et les points de vue sont différents et que Marvel prend des risques à chaque fois pour éviter les redites et contribue continuellement à renouveler le genre.

Ça tombe bien, c’est exactement ce que se propose de faire Ryan Coogler avec son « Black Panther ».

black_panther_affiche01

Pari réussi ? Oui et haut la main !

Ryan Coogler qui nous avait déjà régalé avec le poignant « Fruitvale Station » et l’émouvant mais punchy « Creed » prouve une fois de plus qu’il est un réalisateur avec qui il faut compter et qu’il sait gérer des franchises en y apportant sa touche personnelle. L’émotion.
En clair, ses films ont de la substance et de la personnalité même lorsqu’il travaille pour des majors. C’est pas si fréquent.
De personnalité Black Panther n’en manque pas et c’est qui fait son charme et son énorme succès public.

TOUS T’CHALLA PLAGE ? Avec plaisir quand on est en si bonne compagnie !

Évidemment, le contexte du comics contribue pour beaucoup à cette impression de nouveauté. C’est un des rares comics à ne pas se dérouler en milieu urbain ou dans l’espace mais à se passer dans la savane africaine.
Une savane fantasmée, ultra technologique, idéologiquement pure : la modernité contribuant au bien-être du peuple sans attenter à l’environnement.

black_panther07black_panther05

Bref, ce que chacun souhaiterait finalement pour son pays, la technologie bienveillante au service d’un peuple.
Le film pose des questions morales, fait réfléchir. On n’ira pas jusqu’à parler de convictions politiques ou sociales, faut pas pousser, mais il provoque la réflexion sur l’aide que devraient apporter les pays riches aux voisins dans le besoin.

Ryan Coogler pose l’univers avec beaucoup de finesse et d’humanité. Et surtout comme dans chacun de ses films précédents il travaille ses personnages, il travaille ses vilains, il travaille ses enjeux et délivre ici une vraie histoire de vengeance cohérente et habilement construite.
De fait, nous n’avons pas affaire ici à un super vilain qui veut simplement anéantir le monde pour des raisons obscures mais deux philosophies qui s’affrontent et qui sont toutes les deux justifiables. Les moyens le seront moins.

black_panther_michael_b_jordan

Michael B. Jordan – Killmonger

Michael B. Jordan avec son personnage de Killmonger, Némésis du Black Panther délivre une partition réjouissante face à un Chadwick Boseman plus en retenu mais crédible pour un roi.
Le film a un petit côté mystique pas déplaisant même si on ne peut s’empêcher de penser en souriant au « Roi Lion » de Disney (tiens donc ?) pour certaines scènes. Mais il y a pires références.

black_panther03

Niveau scènes d’action le cahier des charges est bien rempli sans rechercher le sensationnalisme à tous crins. Elles sont courtes, efficaces et crédibles. Loin de la surenchère forcenée auquel il devient de plus en plus difficile d’adhérer.
Les combats sont au corps à corps et font des dégâts. L’école Creed ?

black_panther

Casting sans faute côté actrices puisqu’il réunit le gratin des actrices afro-américaines : Lupita Nyong’O (« 12 years a slave »), la divine Angela Bassett (le cultissime « Strange Days ») Danai Gurira (Michonne dans « Walking Dead ») et Letitia Wright (« Ready Player One », le prochain Spielberg). Le métrage fait la part belle à ces actrices qui chacune dans leur rôle sont aussi importantes (voire plus présentes) que le personnage principal. Une fois encore, c’est suffisamment rare pour être souligné et cela conforte l’importance d’une bonne caractérisation des personnages. Cela rend l’univers attachant et cohérent.

Vous l’aurez compris, même si « Black Panther » n’est pas une révolution, il constitue néanmoins une jolie évolution dans le monde des blockbusters super-héroïques et se positionne comme un divertissement exaltant.

4

4/5

About Smadj (1053 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

2 Comments on « Black Panther » de Ryan Coogler – La chronique pour rugir de plaisir !

8 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-Office US du 04/03/18 : « Black Panther » fait la guerre aux étoiles ! – Cest Contagieux!
  2. Box-Office US du 11/03/18 : 1 milliard de raisons de rugir pour « Black Panther » ! – Cest Contagieux!
  3. Box-Office US du 18/03/18 : « Black Panther » passe la cinquième quand Lara Croft tombe raide ! – Cest Contagieux!
  4. Box-Office US du 25/03/18 : Les Robots abattent la panthère noire ! – Cest Contagieux!
  5. Box-Office US du 01/04/18 : « Ready Player One » remet les pendules Spielbergiennes à l’heure ! – Cest Contagieux!
  6. Box-Office US du 08/04/18 : « Sans un bruit » fait un boucan d’enfer dans le top ! – Cest Contagieux!
  7. Box-Office US du 29/04/18 : « Avengers Infinity War » envoie Marvel sur orbite ! – Cest Contagieux!
  8. Box-Office US du 13/05/18 : Les « Avengers » voient la vie en mauve ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :