News on fire

« Avengers Infinity War » de Joe et Anthony Russo – La chronique qui va vers l’infini et au-delà !

avengers_infinity_war_affiche

Le Pitch : Les Avengers et leurs alliés devront être prêts à tout sacrifier pour neutraliser le redoutable Thanos avant que son attaque éclair ne conduise à la destruction complète de l’univers.

Attendu comme le loup blanc (parce que la panthère noire c’est déjà pris !), ce nouvel opus des Avengers a tout sur le papier pour ouvrir les bouches en O et laisser les langues pendantes !
D’autant que les frères Russo attelés à la réalisation de ce troisième épisode (et du quatrième attendu l’année prochaine) nous avaient déjà mis la barre haute avec leurs deux précédents films « Captain America : Le soldat de l’hiver » et « Captain America Civil War ».

Au niveau du climax, les deux garçons nous ont déjà montré leurs aptitudes. Et ce nouvel Avengers ne déroge pas à la règle tant il est riche en intrigues et rebondissements. On pourra parler de générosité tant les frangins sont gourmands et nous distribuent des sucres d’orge acidulés tout le long de ces 2h36. De vrais maîtres-confiseurs !

Alternant les scènes d’exposition et les scènes d’action, le métrage regorge de moments épiques sans sacrifier à la construction de l’intrigue qui prend tout son temps pour s’installer (NDLR : n’évitant pas de petites longueurs si on veut être honnête).

Véritable odyssée cosmique, ce déplacement des enjeux à la fois sur notre bonne vieille terre et dans les confins de l’espace donne une ampleur inédite à la mythologie Marvelesque et surtout crée chez le spectateur une impression de mise en abîmes de ses héros.

avengers_infinity_war

 

La force des frères Russo, à l’instar de leur « Civil War », est la gestion quasi-parfaite de leur panthéon super-héroïque. Chaque héros a son moment, ses scènes, sa punchline. Évidemment chacun trouvera que son perso préféré n’est pas assez mis en avant et forcément il y en a toujours des mieux servis que d’autres. Ils n’ont d’ailleurs pas boudé leur plaisir et on sent bien qu’ils ont adoré jouer avec Les Gardiens de la Galaxie qui sont à la fois le centre névralgique et l’ossature du film étant utilisés systématiquement pour faire avancer l’histoire ou pour faire retomber la pression à coups de vannes bien placées (NDLR : parfois un peu trop nombreuses, même s’il faut avouer que certaines punchlines sont à se tordre). Car les frangins créent une tension quasi-permanente et retranscrivent parfaitement la situation critique vécue par chacun des héros ou groupe de héros.
 avengers_infinity_war

 

Enfin ! Enfin ! Enfin !

Le Marvel Cinematic Universe (MCU) a trouvé le Bad Guy (le méchant quoi !) charismatique et crédible qui lui faisait défaut jusqu’alors. Il aura fallu 6 années entre le premier volet des Avengers et celui-ci pour enfin installer le personnage de Thanos. Mais ne boudons pas notre plaisir, le super-vilain valait l’attente ! D’ailleurs, dès la scène d’ouverture le ton est donné. Le Titan Thanos n’est pas là pour rigoler et ceux qui ne l’ont pas compris vont compter leur abattis.
avengers_infinity_war_thanos_josh_brolin

Thanos – Josh Brolin

Josh Brolin (que l’on retrouvera d’ailleurs le 16 mai dans « Deadpool 2 », un autre film de super-héros, où il interprète un personnage mythique du bestiaire mutant : Cable) incarne avec puissance, crédibilité et profondeur le géant pourpre aux motivations différentes du comics mais plus cohérentes, actuelles et intéressantes que dans le matériau d’origine.

Kevin Feige (le patron du Cinematic Marvel Universe) réussit à faire avec les films Marvel ce que ni Georges Lucas ni Kathleen Kennedy ne sont arrivés à reproduire dans leurs derniers épisodes de Star Wars : insuffler une âme, créer des enjeux, prendre des risques, susciter de l’empathie pour leurs personnages, proposer des histoires qui même si elles ne sont pas toujours d’une originalité folle sont diablement excitantes ! Oui, on vibre, on tremble, on rit et on applaudit des 4 mains (avec celles de ta voisine par exemple, le plaisir c’est toujours contagieux !).

Puissant, homérique et shakespearien, ce nouvel épisode met la barre haute et même si l’on sait qu’une première partie d’un diptyque ne peut être jugée qu’à l’aune de la seconde, les graines plantées laissent supposer une floraison luxuriante.
4

4/5


Évidemment et cette fois encore plus que d’habitude, restez jusqu’à la fin ! La scène bonus est énorme et annonce un volume 4 galactique !
About Smadj (1051 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

4 Comments on « Avengers Infinity War » de Joe et Anthony Russo – La chronique qui va vers l’infini et au-delà !

  1. Je suis allé le voir hier avec mon petit neveu. J’ai pas vu un seul avenger, j’ai vu juste le premier iron man et le premier thor, autant dire que j’étais un peu à la ramasse ^^ j’ai rien pigé au début mais franchement je me suis bien éclaté ! je pense du coup me remettre à niveau en regardant tous les autres films :p

    Aimé par 1 personne

  2. sylviane renaud // 4 mai 2018 à 9 h 41 min // Réponse

    J Aime

    J'aime

3 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-Office US du 29/04/18 : « Avengers Infinity War » envoie Marvel sur orbite ! – Cest Contagieux!
  2. Box-Office US du 06/05/18 : Les Avengers déclarent la guerre aux étoiles ! – Cest Contagieux!
  3. Box-Office US du 13/05/18 : Les « Avengers » voient la vie en mauve ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :