News on fire

« La Religion » de Tim Willocks – La Chronique sauvage !

la_religion

La Religion – Tim Willocks

La religion est un grand roman avec un lyrisme, une puissance et une énergie impressionnante. 

À l’érotisme prégnant, à la cuisse légère, à l’écorce tendre, l’écriture de Tim Willocks nous enrobe de son linceul soyeux. Poétique et tendre, âpre et violent, ce bouquin transporte, secoue nos têtes et secoue nos tripes.

On revit ici l’assaut par les Ottomans des chevaliers catholiques de l’ile de Malte en 1565. Où l’on voit que la manipulation des hommes par la religion est effarante et permet de produire sans questionnement des boucheries de masse pour des questions d’ego et de pouvoir. Aucune souffrance, aucune description plutôt crue des plaies infligées ne nous est épargnée. On ressent ici la fatigue, la peur, la folie et la fièvre de chacun des protagonistes.
Non mais quel talent dans l’écriture et la description !

Matthias Tannhauser est un personnage magnifique d’une profondeur fascinante comme on en voit peu. Tout en contradictions, à la fois humble, volontaire, malin et rigoureux et la seconde d’après impétueux et frondeur, capable du plus humble des gestes et de la plus grande forfanterie. Un égoïste altruiste en somme, guidé par l’amour de l’argent, de la bonne chère, des femmes et de ses amis. Et pas nécessairement dans cet ordre.

Un personnage que l’on a envie de revoir très vite tant le portrait dressé par l’auteur est fabuleux. Résolument moderne, peut-être trop ai-je lu ailleurs, mais putain nous sommes dans un roman, dans la littérature, dans le monde de l’imaginaire et de l’évasion et oui Matthias Tannhauser est grand, grandiose, intuitif, superbe de splendeur et résolument moderne de la plume d’un écrivain moderne.
Oui, il abuse de sexe, de drogues et d’alcool et si le Rock’n’Roll existait nul doute qu’il s’en abreuverait par chaudrons pleins.

Les personnages secondaires ne sont pas en reste tant masculins que féminins. Tant du côté catholique que du côté Ottoman. Ce qui est intéressant, c’est que Tim Willocks ne juge jamais ses personnages et rend chacun d’entre eux unique et inoubliable.

Qu’ils vivent ou qu’ils meurent, ils hanteront inlassablement le panthéon des personnages mirifiques.
On a vraiment du mal a refermer le bouquin et à quitter nos nouveaux compagnons de voyage.
Encore Tim !!!

david_picto_4.5

4ème DE COUV’

Le conflit entre islam et chrétienté bat son plein.
Soliman le Magnifique, sultan des Ottomans, a déclaré la guerre sainte à ses ennemis jurés, les chevaliers de l’ordre de Malte. Militaires aguerris, proches des Templiers, ceux-ci désignent leur communauté sous le vocable de  » la Religion « .
Alors qu’un inquisiteur arrive à Malte afin de restaurer le contrôle papal sur l’ordre, l’armada ottomane s’approche de l’archipel. C’est le début d’un des sièges les plus spectaculaires et les plus durs de toute l’histoire militaire.
Dans ce contexte mouvementé, Matthias Tanhauser, mercenaire et marchand d’armes, d’épices et d’opium, accepte d’aider une comtesse française, Caria La Penautier, dans une quête périlleuse. Pour la mener à bien, ils devront affronter les intégrismes de tous bords, dénouer des intrigues politiques et religieuses, et percer des secrets bien gardés.
Sur fond de conflits et de mystères religieux, cet ouvrage follement romanesque et d’une érudition sans faille témoigne d’un sens de l’intrigue remarquable. En explorant la mystérieuse histoire des chevaliers de l’ordre de Malte, Tim Willocks, porté par une langue aussi intense que réaliste, évoque autant Alexandre Dumas qu’Umberto Eco. Un classique immédiat.

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

37 Comments on « La Religion » de Tim Willocks – La Chronique sauvage !

  1. un monument que ce roman ! un sacré moment de lecture par un auteur passionnant et d’une extrême gentillesse qui plus est ! A lire ! assurément !!

    Aimé par 2 people

  2. Je l’ai acheté il y a longtemps sans trouver le temps de lire ce pavé, quelle dommage…

    Aimé par 1 personne

  3. J’ai très envie de découvrir cet auteur! Je pense qu’il pourrait me plaire…..A tenter sans faute en 2015, et vu ta jolie note, vaut mieux que ce soit au plus vite ! 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Mais je suis tellement d’accord avec ce que tu écris aussi magnifiquement !!! Voilà un bel hommage à l’un des grands écrivains (un peu méconnus ?) d’aujourd’hui.
    Tu n’as plus qu’à te précipiter sur « Douze enfants de Paris » pour retrouver Matthias en pleine Saint-Barthélémy… Là encore, le grand spectacle est assuré !

    Aimé par 1 personne

    • C’est vrai qu’il mériterait plus d’espace tellement ce bouquin est énorme. J’ai la suite dans ma PAL ^^
      Je la lirai cet été. Du kiff en perspective !!!
      Merci pour tes gentils mots 🙂

      J'aime

  5. Cela fait un moment,que l’on me parle de ce livre. Merci…

    Aimé par 1 personne

  6. Je suis dedans… Époustouflant!!! Une écriture superbe et bizarrement très moderne pour nous compter une histoire qui se déroule vers 1560… C’est peu être là le plus, car ce style dépeint les personnages d’une façon étonnante.
    Pour moi, une grande découverte…
    Lancez vous !!!!

    Aimé par 1 personne

  7. Ce livre était à la base un cadeau pour quelqu’un. Il n’a pas été offert. Et bien, je crois que je vais le reprendre à ma prochaine visite en Bretagne. Car tu me donnes vraiment envie de le découvrir. Merci !!!!

    Aimé par 1 personne

  8. Très grand roman, exceptionnel roman de bruit et de fureur. 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. Francois-xavier Manson // 13 juin 2015 à 22 h 53 min // Réponse

    Aie , aie , aie ….. Pitié que je ne finisse pas au lynchage …..
    A t’on lu le même livre ??
    La religion c’est un truc qui commence avec une scène hyper violente et glauque , et qui apres sombre dans le n’importe quoi …
    On a ici des passages de sexe à foison , avec moults descriptions porno sur le sexe du « héros  » , une intrigue débile et ridicule a en rire , un style enfantin , risible par instants tellement c’est nul ….
    On se pince par instants devant le culte suscité par cette purge ….
    Je l’ai pris a la médiathèque pour ma belle , le bibliothécaire m’as prévenu que c’était un navet incroyable , ma belle l’as finie et m’as dis : lis le et explique moi comment le public peut être fan de ce genre de trucs aussi mal écris , plein de sexe porno , d’où vient le triomphe de ce truc ??
    Je me pose encore la question ….
    Et entre nous , quelle misogynie dans ce livre !!
    La servante est une nymphomane insatiable , ect ….
    Au secours fuyons !!

    Aimé par 1 personne

  10. Francois-xavier Manson // 13 juin 2015 à 23 h 41 min // Réponse

    Navre , mais ce truc ce n’est pas de la Litterature ….. Le niveau est trop bas , le style est trop rudimentaire , il y a trop de sexe porno , pas assez de tenue dans l’intrigue , non ce n’est pas à mon humble avis de la Litterature . On ne peut prêter le terme Litterature a ce livre et dans le même temps a 2666 , Ulysse , A la recherche du temps perdu , Le procès , La colonie pénitentiaire , Suite francaise , ect …. A mon humble avis bien sur …

    J'aime

  11. Il est sur ma liste d’envie….comme je suis une sainte, je devrai le lire non??? hihihi Très bel avis en tout cas!!!!

    Aimé par 1 personne

  12. Emmanuelle Chauvignet // 16 juin 2015 à 22 h 59 min // Réponse

    Effectivement il y a trop de sexe ici , dommage parce que le style est pas mal et l’histoire bien menée ….

    Aimé par 1 personne

    • Moi le sexe ne me choque pas mais je comprends ton point de vue.
      Pour ma part, je trouve la majorité des bouquins bien prude de nos jours comme si c’était sale de parler de sexe. Alors qu’on n’a jamais autant affiché une sexualité cheap via certains clips ou certaines navrantes émissions de télé-réalité…

      J'aime

  13. Muriel Desmaries // 27 juin 2015 à 16 h 19 min // Réponse

    Je suis d’accord avec cette dame , il y a trop de sexe explicité dans ce livre !! Dommage parce que l’idée est digne d’intérêt et il y a un certain talent dans l’écriture …. Mais ce sexe !!!
    On se passe très bien du sexe dans la litterature et au cinéma.

    J'aime

1 Trackback / Pingback

  1. « Les douze enfants de Paris  de Tim Willocks – La Chronique Protestante ! | «Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :