News on fire

« Sicario » de Denis Villeneuve – La chronique qui en a plein les narines !

sicario

Sicario – Denis Villeneuve

C’est la gueule fermée que tu claques ton strapontin et sors de la salle. Les pensées se bousculent. Les images s’agitent dans ta tête, la musique martiale et hypnotique y résonne des heures durant.



On ne sort donc pas indemne du nouveau film de Denis Villeneuve. Nous étions prévenus par une presse dithyrambique qui ne s’y était pas trompée. Depuis plusieurs films, le monde assiste à l’avènement d’un cinéaste grandiose et déjà majeur. Chacun de ses films provoque désormais attente et expectatives.



Alors « Sicario » (tueurs à gage en espagnol) vaut-il la hype et l’intérêt qu’on lui porte ?



Niveau réalisation, Denis Villeneuve nous régale. De la maîtrise, c’est le mot qui vient à l’esprit de suite. C’est carré, magnifiquement filmé. Denis Villeneuve tisse ses plans comme une araignée, pour mieux nous prendre dans sa toile. Le découpage est précis, net. Filmé au couteau, avec rigueur et beaucoup de talent.

La scène d’ouverture, glauque et dangereuse à souhait, donne d’entrée le ton du film : laissez tout espoir vous qui entrez ici.
Le second point d’orgue du film est l’extraction d’un gros ponte des cartels, de la frontière du Mexique à celle des Etats-Unis, menée par une équipe hétéroclite, composée de flics et de barbouzes ricains. Rarement la tension aura été aussi exacerbée. Comme une enclume sur ton estomac de spectateur. Brillant. Le maire de Juarez, la ville où se situe ce passage, a appelé au boycott du film et a menacé de porter plainte pour l’image donnée de sa ville. Il est sûr que Sicario n’est en aucun cas une bonne carte de visite pour de prochains voyages d’agrément au Mexique.
Dommage que ces deux moments indélébiles et incrustés à jamais dans ton imaginaire de spectateur volubile se situent dans la première moitié du métrage. Car si la première heure est sublime, régale l’œil et côtoie les cimes du chef-d’oeuvre, ce travail d’orfèvre, d’artisan du bonheur cinématographique se perdent ensuite dans une seconde partie où le film cherche son souffle sans jamais le reprendre.

Fort heureusement, le final prodigieux de bestialité et de nihilisme te laissera clouer sur ton siège au moment où la noirceur prendra le pas définitivement sur la lumière. Vas-y, reprends ta respiration l’ami(e).
Les acteurs sont exceptionnels. Josh Brolin cabotine mais nous en met plein la tronche. Benicio Del Toro nous délivre, une fois de plus, une performance exceptionnelle. Le cheveu ras, l’œil trouble, chacune de ses apparitions ajoute 50 nuances de gris à un personnage contrasté dont le versant obscur t’enverra te damner pour l’éternité.
Emily Blunt en agent du FBI désabusée est la candide du film, celle qui fait pénétrer le spectateur dans cet univers impitoyable et décomplexé. Totalement machiste et guerrier.

Car c’est bien de guerre dont il s’agit. Une guerre contre la drogue perdue d’avance. Un peu comme Hydra, tu coupes une tête et deux repoussent.
Pour en revenir au personnage d’Emily Blunt, c’est carrément LE point faible du film. Difficile de croire en ce rôle d’agent du FBI, censée être le petit prodige de son service, l’élève douée, mais qui se fait continuellement balader par ses collègues d’autres officines, qui passe son temps à pleurnicher, bouder, se saouler, menacer de démissionner et qui continue malgré tout. Le point noir du scénario qui plombe sérieusement l’ensemble.
La musique, en revanche, joue un rôle prépondérant dans la réussite de ce film. Elle distille une ambiance angoissante, malsaine, qui te fait suer sur ton siège.
Au final, Villeneuve en bon dealer d’images nous réjouit de ses joints mais ne nous fournit en aucun cas une came extra-pure. La faute à une héroïne de mauvaise qualité.
« Le monde change et il va falloir s’adapter », nous répète-t-on dans le film. Pas sûr qu’on y gagne…

Vous trouverez un autre avis sur l’excellent blog « Le Bibliocosme » en cliquant ici !

Et un deuxième avis magnifiquement détaillé sur le blog « Le Cinema avec un grand A » !

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

14 Comments on « Sicario » de Denis Villeneuve – La chronique qui en a plein les narines !

  1. Donc pas un chef d’œuvre… c’est marrant, j’ai lu ta chronique avec la voix de Yannick Dahan dans la tête et je trouve que ça collait bien , que le ton était similaire 🙂 (ce qui est un immense compliment vu que j’adore le bonhomme).

    Aimé par 1 personne

    • Pas pour moi mais beaucoup d’autres spectateurs ont adoré. Je te conseille de le voir tout de même ^^
      Laurent Scalese m’en a parlé une fois car je ne connaissais pas ses chroniques et oui il est fort le bougre. Je te remercie d’autant pour le compliment même si je suis un tout petit Padawan par rapport au talent de ce monsieur 😃

      J'aime

      • Alors si Laurent Scalese le recommande ,cela prouve bien sa valeur 🙂
        Yannick Dahan , c’est un critique cinéma et il a également réalisé un long métrage , un film de zombie nommé « La Horde » (dans lequel j’ai été figurant 🙂 ). Il a son émission appelé « Opération Frisson » que je suis depuis plus de dix ans. Et pour dire simple ,ce gars là c’est mon gourou , c’est lui qui a orienté vers quoi devrait se tourner ma vision du cinéma.
        Alors pour toi jeune Padawan ,je te donne le lien vers sa dernière émission dans laquelle il parle (entre autres) de Mad Max Fury Road … si t’as un petit quart d’heure à perdre ,je te conseil vivement de mater ça et tu comprendras pourquoi la comparaison avec ta présente chronique en fait un compliment.

        http://yannickdahan.kazeo.com/saison-12/saison-12,r2126730.html

        Aimé par 1 personne

      • Oui j’en ai entendu parler mais je l’ai pas vu 🙂
        Ah cool je mate ça dès que je trouve une zone wi-fi 😀

        Aimé par 1 personne

  2. Ce film me tente…Je pense aller le voir. Je te dirai ce que j’en pense.

    Aimé par 2 people

  3. « La chronique qui en met plein les narines » 🙂 🙂 🙂
    Pour ma part, je pense que c’est un grand film puisqu’il a réussi à me prendre au piège alors que je n’étais pas convaincue du tout. Il faut dire que le regard ténébreux de Benicia del Toro est hypnotique. En revanche, je suis d’accord avec toi concernant le personnage d’Emilie Blunt: qu’est-ce qu’elle m’a énervée celle-là avec son côté cruche et naïf jusqu’au bout ! Mais que les choses soient claires: c’est le personnage qui m’a agacée, l’actrice elle est sublime et si tu veux la voir dans un registre très différent, il te faut « Des saumons dans le désert ». Sur ce, bonne journée !

    Aimé par 1 personne

    • 😉 🙂 😉
      Ah mais je suis d’accord avec toi, c’est un très beau film.
      Et d’accord aussi sur le personnage. Ce n’est pas Emily Blunt qui est en cause, elle joue même très bien 😃 c’est juste que ce personnage est mal écrit et exaspérant. Mais ce n’est que mon avis, un ressenti que peut-être d’autres ne partageront pas.
      Bonne journée à toi Sido😘😘😘

      Aimé par 1 personne

  4. Ah je l’attendais impatiemment ta critique de Sicario! Ce film hante mon esprit 1 semaine encore après visionnage. Ta critique est nickel et bien étayée, sans aucun doute. A la différence que j’ai tout aimé dans ce magnifique film de Villeneuve, même Emily Blunt qui incarne à la perfection cette conscience tellement américaine de la lutte entre le bien et le mal. Sauf que là, le mal l’emporte et que oui le monde change, même si les conséquences semblent définitivement les mêmes….

    Aimé par 1 personne

    • Merci mon David pour ce très joli commentaire. J’ai lu ta chronique sur Allocine hier soir et je l’ai trouvé tres juste.
      Je trouve très pertinente ton analyse du personnage d’Emily Blunt.
      Mais ne nous y trompons pas « Sicario » est un beau film que je vous conseille.

      J'aime

  5. J’y avais pas pensé ! …à rajouter à ma liste …, mais en dernier, j’ai déjà  » seuls sur mars » et  » hôtel transylvanie2″ 😀

    Aimé par 1 personne

  6. Belle chronique en effet !! Pour moi un film qui colle malheureusement à une réalité ! Ou est le bien ? Ou est le mal ? Après des acteurs qui collent bien aux personnages, une réussite!!

    Aimé par 1 personne

10 Trackbacks / Pingbacks

  1. Sicario | Le Bibliocosme
  2. Box-Office US du 18/10/15 : Ridley Scott, Steven Spielberg et Del Toro ont « La Chair de Poule  (Goosebumps en VO) ! | Cest Contagieux! «
  3. Box-Office US du 25/10/15 : « Seul sur Mars  seul en tête envoie la concurrence en orbite ! | Cest Contagieux! «
  4. Box-Office France du 27/10/15 : « Seul sur Mars  se prend les pieds dans le tapis « d’Aladin  ! | Cest Contagieux! «
  5. Box-Office US du 01/11/15 : « Seul sur Mars  domine un week-end d’Halloween sanglant pour la concurrence ! | Cest Contagieux! «
  6. Box-Office France du 03/11/15 : « Aladin  reste baba devant « Lolo  de Julie Delpy ! | Cest Contagieux! «
  7. Box-Office US du 08/11/15 : « Spectre  effraie le box-office mais moins que « Skyfall … | Cest Contagieux! «
  8. Box-Office France du 10/11/15 : cette semaine « Seul sur Mars  s’essuie les pieds sur le tapis d’Aladin ! | Cest Contagieux! «
  9. Box-office US du 15/11/15 : James Bond a le permis de tuer… la concurrence ! | Cest Contagieux!
  10. « Crotales » de Jean-Luc Bizien – La Chronique qui crache son venin ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :