News on fire

« Les Enquêtes du Département V : Profanation de Mikkel Norgaard – La chronique danoise !

profanation

Les Enquêtes du Département V – Profanation

Le Danemark invente le Thriller sous pression !

https://cestcontagieux.files.wordpress.com/2015/04/collection_jussi_adler_olsen.jpg

Les Enquêtes du Département V

Tirées d’une série de polars écrite par Jussi Adler Olsen, les « Enquêtes du Département V » sont un succès littéraire mondial et mérité tant l’auteur a su trouver sa voie/voix dans l’univers surpeuplé du polar Scandinave. Un ton. Un univers.

Mi-Daniel Pennac pour le côté déjanté – un air de la famille Malaussène pour les relations familiales farfelues du personnage principal, Carl Møck – mi-Stieg Larsson pour le côté oppressant, social, politique et sombre tant Jussi Adler Olsen dénonce les travers d’une société danoise en perdition, loin du modèle que nous vante les médias.

C’est plutôt cette deuxième voie que Mikkel Norgaard, le réalisateur du film, choisit d’explorer.

Envoûtante, ténébreuse, l’enquête se dévoile peu à peu et ce n’est pas tant la recherche du coupable (qui nous est très vite désigné d’ailleurs) auquel l’intrigue va s’intéresser qu’à une introspection dans la profondeur malsaine de l’âme humaine. Le réalisateur installe une tension palpable et électrique pendant tout le film. Les poils se hérissent. Les échines se tendent.

L’image est volontairement sombre déversant des flots de noirceur. La caméra crée des zones d’intensité et il ne sera pas possible de se cacher. Le malaise est prégnant.
La musique, exceptionnelle, distille une ambiance poisseuse et effrayante qui vous prend à la gorge pendant deux heures.

Peu rassuré, vous regarderez votre voisin de gauche, vous regarderez votre voisine de droite, engoncés comme vous dans leur fauteuil. Celui de gauche se ronge les ongles avec nervosité. Celle de droite détourne les yeux quand l’angoisse est à son paroxysme. Et vous, vous tournez de nouveau la tête vers l’écran, happé, fasciné par cette incursion dans l’obscur.

profanation_de_jussi_adler_olsen

Profanation – Jussi Adler Olsen

Les acteurs ne ressemblent pas forcément à l’image qu’on s’en fait en lisant les romans mais ils conviennent parfaitement au ton donné ici par le réalisateur. Gueule cassée, Carl Møck, l’homme qui ne rit jamais, maniaco-dépressif tenace, ne lâche rien, prêt à tous les sacrifices. Assad, paradoxalement par rapport aux livres, est le plus raisonnable des deux et d’un sérieux papal.

Pas de loufoquerie ici, cet aspect du Département V est complètement occulté. Ce qui est cohérent, tant la tension retomberait vite comme un soufflé.

Petit bonus pour les spectateurs français, petite séquence amusante où Assad interroge en français l’un des personnages qui parle français. Le seul moment où vous esquisserez un sourire… Fuyez pauvres fous ! 3,5/5

david_picto_3

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

23 Comments on « Les Enquêtes du Département V : Profanation de Mikkel Norgaard – La chronique danoise !

  1. J’ai été le voir, et c’était hard…..J’étais les voisins en symbiose par contre, celle qui se ronge les ongles et voulait détourner les yeux…..

    Aimé par 2 people

  2. Assad sans ses traits d’humour??
    Mmmmm. . Je peux comprendre que ça ne rende pas dans un film mais c’est dommage non?

    Aimé par 2 people

  3. Diantre, de quoi se faire peur !! Si tu avais été voir « 50 nuances » au ciné, tu aurais sans doute vu un autre comportement chez tes voisins de droite ou de gauche…. warf warf warf. Oui, je sors.

    Le coin-coin n’en parlait pas en bien, de ce film, faudra que je zieute !!

    Aimé par 1 personne

  4. Oh ! Je viens d’écouter la bande-annonce, c’est du dark… je n’ai pas lu de livre de cet auteur… Avec ta belle chronique, je vais peut-être rajouter cet auteur sur ma liste. Elle a piqué ma curiosité.. Je ne serai pas par quel livre commencer. J’aime beaucoup ta chronique, c’est du bon Smadj ! 🙂

    Aimé par 1 personne

  5. C’est bien ce dont j’avais peur, ne pas retrouver l’humour de l’auteur de roman et la parfaite balance entre noirceur et passage plus léger. Sans cet aspect, ça ne m’intéresse pas (déjà que je n’ai pas envie qu’on m’impose des visages et une voix à ces personnages qui comptent tant pour moi)

    Aimé par 1 personne

  6. ORTEGA-CHEVALIER // 14 avril 2015 à 17 h 54 min // Réponse

    Ben celui-là précisément je ne l’avais pas lu … alors je pense que l’adaptation cinématographique a dû faire l’impasse sur tout ce qui est périphérique à l’intrigue et donc ne traite pas de la sphère privée de Carl et sa bande … c’est normal car le film dure deux heures et efficace dans sa narration et dans le suspens. Cependant pour les accros aux romans, il y a comme une frustration en l’absence des fantaisies de Assad et avec la transparence de Rose.
    Je pense néanmoins que le film est réussi et qu’il peut inciter les spectateurs à lire les romans qui je le précise gagnent à être lus dans l’ordre !

    Aimé par 1 personne

  7. leranchsansnom // 14 avril 2015 à 19 h 21 min // Réponse

    Pour le coup, je n’ai lu que le tome 3, Délivrance. Donc pas sûr que je me jette dans la salle obscure pour voir cette version…

    Aimé par 1 personne

  8. Je l’ai vu et j’ai adoré cette ambiance glauque avec ces détectives torturés qui ont du mal à s’exprimer. J’aime cette atmosphère pesante….Le jeu des acteurs est excellent.

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Pour fêter ses 6 mois, C’est Contagieux organise un grand concours pour ses Contaminé(e)s ! | Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :