News on fire

« Malavita » de Tonino Benacquista – la chronique sous couverture !

malavita

Malavita – Tonino Benacquista

Un pur feel good book, extravagant et drôle dont la seule limite sera le manque d’ambition du scénario.

Le pitch : L’histoire d’une famille de mafieux américains qui vient se cacher, sous couverture, dans un petit village de Normandie pour échapper aux foudres revanchardes de la Cosa Nostra. Pour la petite histoire, Luc Besson en a tiré un film avec Robert de Niro et Michelle Pfeiffer.

Truculent, jubilatoire, hilarant, ce livre est une pépite de charbon qui va allumer un grand barbecue dans votre cœur. Un foyer aux braises chaudes incandescentes dont les flammes vont vous lécher les zygomatiques et alimenter votre larynx d’un rire compulsif sorti de votre gorge sans prévenir. Pas tout du long. Par bribes éparses mais toujours bienvenues.

Vous y trouverez une ambiance décalée avec des personnages perchés et des situations délirantes. Au risque du grand n’importe quoi parfois.

Ce n’est pas l’histoire qui va vous transporter dans « Malavita ». Ami(e)s amateurs/trices de scénarios complexes et tarabiscotés, fuyez !
Ce qui donne vraiment saveur et sel, ici, est le travail effectué par Tonino Benacquista sur ses personnages. Des personnalités attachantes.

En effet, la famille Blake ne manque pas de charme et chacun de ses membres en constitue un rouage essentiel. Chaque personnage est une sorte d’icône au caractère affirmé et atypique. Que ce soit le père écrivain auto-proclamé de sa propre vie, la mère qui se lance dans une repentance expiatoire de ses années passées au côté d’un maffioso, la fille dont la seule qualité qu’on lui prête est d’être belle et pleine de grâce ou le jeune fils, parrain en devenir qui s’exerce au collège. Chacun dans son genre va œuvrer réellement, consciemment ou pas, pour transformer la vie de tous ceux qu’ils vont côtoyer. Ah, la vie des normands va s’en trouver chamboulée.

Benacquista a un sens de la dérision qui n’appartient qu’à lui. Il nous raconte notamment une barbecue party à mourir de rire.

« Sans le savoir, Fred vérifiait un théorème universel, qu’il se formula en ces termes : dès qu’un con essaie d’allumer un feu quelque part, il y en a quatre autres pour lui expliquer comment s’y prendre. »

Vos voisins de plage, comme les miens, risquent de se gratter la tête en vous observant rire à gorge déployé comme un dément sur votre serviette de bain. Un superbe moment d’écriture et de délectation. Parfait pour l’été.

david_picto_3

4ème DE COUV’
Une famille d’Américains s’installe à Cholong-sur-Avre, en Normandie. Fred, le père, se prétend écrivain et prépare un livre sur le Débarquement. Maggie, la mère, est bénévole dans une association caritative et se surpasse dans la préparation des barbecues. Belle, la fille, fait honneur à son prénom. Warren enfin a su se rendre indispensable pour tout et auprès de tous. Une famille apparemment comme les autres, en somme. Une chose est sûre, s’ils emménagent dans votre quartier, fuyez sans vous retourner…

About Smadj (970 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

26 Comments on « Malavita » de Tonino Benacquista – la chronique sous couverture !

  1. « une pépite de charbon qui va allumer un grand barbecue dans votre cœur » ! ahah il n’y a que toi pour sortir des tirades pareilles ! ;-).
    Pourquoi pas, si je recherche un jour un moment de détente.
    Pourquoi il n’y a pas la couverture du roman dans ta chronique ?

    Aimé par 1 personne

    • Merci mon ami 🙂 je suis tellement content quand tu détectes ces petites phrases 🙂
      Il est court en plus, donc c’est du kiff rapide 😉
      Ça y est la couverture est présente : petit but due à une connexion en carton et la publication avec l’iPhone est toujours délicate 😉

      Aimé par 1 personne

  2. C’est exactement ça: du rire compulsif ! Et le film est un très bon moment aussi.

    Aimé par 2 people

  3. J’ai pas lu le livre, mais le film est un excellent moment de détente, une manière décalée de revisiter les rites mafieux… 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. vu le film qui ma foi était fort sympathique! pas lu le bouquin par contre 😉

    Aimé par 1 personne

  5. Purée, quelle métaphore ! Le coup du barbecue… bon, on cuit la petite merguez ?? J’ai le livre, mais pas encore lu… arrêtes de me rappeler ce que je n’ai pas encore fait, espèce d’inspecteur des lectures à faire !

    Aimé par 1 personne

  6. Je crois que je vais me laisser tenter par un barbecue…mais mon envie du moment se porterait plutôt pour De Niro …😀

    Aimé par 1 personne

  7. Moi, tu me parle de De Niro et je cours, même pour un bouquin 🙂

    Aimé par 2 people

  8. Luc Besson en a tiré un film avec Robert de Niro et Michelle Pfeiffer. Tiens tu me l’apprends… J’ai lu ce titre est comme toi je l’ai trouvé truculent. C’est le mot.
    Une nouvelle fois, merci pour tes bons mots et ton humour. Et en plus tu apprends des choses. Alors dis-moi, le film il est aussi pétulant que le livre ? 😉

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Box-Office France du 04/08/15 : Dessine-moi un Minion ! | Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photo Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :