News on fire

« Comme une Ombre dans la Ville » de Nicolas Zeimet – La Chronique qui s’affole !

Un roman atypique, tortueux, intelligent. Incontournable.

Nicolas Zeimet ne choisit pas la facilité pour son troisième roman.
Comme un morceau de pop/rock qui passerait d’une bluette cotonneuse au plus violent solo de métal. L’alchimie vous parait hasardeuse ? Attendez de lire la suite.

Composé en 3 couplets sans répétition aucune, Nicolas fait preuve d’une maîtrise rare.

Le travail de l’écriture est peaufiné, poli dans le roc pour en extraire la pierre du talent. De cette pierre, Zeimet façonne, concasse et dissout une poudre de l’imagination dans laquelle il va puiser pour écrire son roman.
Un tour de force. Un roman pensé et maîtrisé de bout en bout. Profitez-en, ils sont rares les livres à provoquer un tel engouement. Et si on ajoute un énorme travail de caractérisation, vous comprendrez aisément que sa lecture est incontournable.

Outre l’effet de surprise final que vous ne verrez sûrement pas venir, Nicolas construit un roman à 3 voix (1 voix par partie, 3 parties donc), chacune ayant son identité propre qu’elle soit masculine ou féminine. Et c’est bien ici qu’on se rend compte de la somme de travail et d’orfèvrerie pour réussir à écrire chacune de ces parties avec un ton différent, un usage de la langue different, du maniérisme et des mots différents. Bluffant.

Et inclassable.

Après une première partie flirtant avec le fantastique, sous le prisme des comics et des super-pouvoirs (c’est rempli d’Easter Eggs, les amis, avec notamment un hommage à Steve Ditko, le dessinateur créateur de Spiderman), Nicolas nous sert ensuite du Helen Fielding en seconde partie pour poursuivre sur du Ellroy période « Un tueur sur la route » mâtiné de « L’Etranger » et son Meursault de personnage pour le final.

What the fuck ?!?!

Et ces pièces disparates s’imbriquent parfaitement en un ensemble cohérent. Un tour de force.

Nicolas Zeimet a cette facilité de passer de Spiderman à Bridget Jones en passant par Fight Club en claquant des doigts (sûrement avec beaucoup de travail et de sueur aussi !).


On sent un auteur arrivé à maturité, ayant assimilé ses références, les utilisant pour construire son propre chemin et permettre aux lecteurs routards, au sac à dos bourré de certitudes de l’emprunter. Sac à dos qui va se trouer au fur et mesure que les chapitres se déroulent pour arriver vide lors de la page finale… Zeimet se chargera alors de vous le recoudre pour le remplir de votre satisfaction.

Ce roman est un piège : il attrapera dans ses filets les plus téméraires d’entre vous. Vous donnera à respirer d’abord un parfum acidulé, bubble-gum fraise qui se transformera au fur et à mesure en air vicié puis qui va vous asphyxier, vous privant du peu d’air restant. Atrophié, groggy, le lecteur s’effondrera exsangue…
La patte d’un grand maître du polar. Voire de la littérature tout court. Pas moins.

Et si vous n’êtes pas encore convaincu, je vous propose de lire l’interview de Nicolas Zeimet réalisée par Yvan sur son Blog Emotions.

david_picto_4.5

4ème DE COUV’

San Francisco, Californie. L’ombre d’un nouveau serial killer plane sur la ville. En l’espace de quelques semaines, plusieurs femmes présentant le même profil sont assassinées. Toutes blanches, toutes âgées d’environ trente-cinq ans. Sur les lieux du crime, le tueur laisse pour seul indice une entaille sur le poignet de ses victimes. Volonté de maquiller les meurtres en suicides ou signature ?

Jérôme Dubois, jeune auteur de bandes dessinées d’origine française venu s’installer aux Etats-Unis pour faire carrière, se retrouve malgré lui mêlé aux agissements du tueur. Rêveur, solitaire, Jérôme trouve là le moyen d’ajouter le piment qui manque à sa vie. Il ne s’épargne aucun effort  pour tenter de démasquer celui qu’on surnomme désormais « le Tueur des collines ». Mais bientôt, le jeu se retourne contre lui. Le chasseur devient la proie.

Nicolas Zeimet  vit et travaille à Paris. Il est l’auteur de Seuls les Vautours (Toucan, 2014), coup de coeur 2014 de la rédaction de http://www.cestcontagieux.com, qui vient de paraître en poche chez 10/18.

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

29 Comments on « Comme une Ombre dans la Ville » de Nicolas Zeimet – La Chronique qui s’affole !

  1. Je sens bien que je vais me le faire….tu donnes trop envie là!!!!!

    Aimé par 1 personne

  2. Quelle belle chronique !!
    Celle-ci plus celle d’Yvan et je suis définitivement convaincu , je termine mon livre en cours et j’attaque celui-là.

    Aimé par 1 personne

  3. Un auteur que j’ai envie de suivre….mais là j’ai une pile assez conséquente…les jours n’ont que 24 h, c’est trop court ! ⏳

    Aimé par 2 people

  4. Bon c’est bon je le vois de partout, tous vos posts sont tous plus tentants les uns que les autres, c’est décidé c’est ma prochaine lecture!!!!!!;)

    Aimé par 2 people

  5. Yvan et David. … Les deux pires tentateurs de l’histoire du blog littéraire. .. lol

    Aimé par 2 people

  6. eheh le genre de piège dont ont adore tomber dedans ;-). Mister David, tu as rendu un bel hommage à ce super bouquin !

    Aimé par 2 people

  7. Bien vu la chronique !! Bien vu le passage de Spiderman à Bridget Jones et au Tueur. Là, je tire mon chapeau et m’incline bien bas !

    Gros kiss !

    Aimé par 1 personne

  8. Je fais ma Bridget Jones ou je fais ma Spiderwoman? les deux mon capitaine, je me le note sur mon journal intime rose bonbon parfumé au bubble gum, en je « shoot » bien loin ma « web » pour l’atteindre au plus vite! Merci pour cette super chro 🙂

    Aimé par 1 personne

  9. vite vite mon journal intime, encore un truc à noter…. 🙂 Merci David 😉

    Aimé par 1 personne

7 Trackbacks / Pingbacks

  1. L’interview TRÈS CONTAGIEUSE de Nicolas Zeimet ! (Part 1/2) | Cest Contagieux!
  2. L’interview TRÈS CONTAGIEUSE de Nicolas Zeimet ! (Part 2/2) | Cest Contagieux!
  3. Pour fêter ses 6 mois, C’est Contagieux organise un grand concours pour ses Contaminé(e)s ! | Cest Contagieux!
  4. Regards croisés sur mon Top 30 des romans lus en 2015 – De la 30ème à la 26ème place | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  5. Nous sommes 1000 ! Ah mais c’est fou ! – Cest Contagieux!
  6. Salon du Livre Paris 2016 : un salon qui ne manque pas de gueule ! – Cest Contagieux!
  7. Cérémonie de remise des flèches d’or pour l’année 2016 ! – les cibles d'une lectrice "à visée"

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :