News on fire

Festival sans Nom 2017 : Le petit Compte-Rendu CONTAGIEUX !

affiche_festival_sans_nom_mulhouse_2017

Affiche du Festival Sans Nom 2017

Ah les festivals de polar ! Combien de fois vous ai-je dis qu’il n’y a pas lieu plus accueillant, lieu plus paradisiaque pour tout amateur de thrillers, romans noirs et autres polars ? Eh bien, Mulhouse ne déroge pas à la règle et pourrait même bénéficier d’un statut de chouchou tant les organisateurs ont le cœur sur la main et la passion vrillée aux lèvres. Un vrai salon à taille humaine qui se met en quatre pour satisfaire les auteurs, les invités, les blogueurs et surtout les visiteurs. Chapeau bas, m’sieurs dames !

Cet article ne se concentrera que sur une petite partie du salon. Celle que nos yeux ont parcouru et celle où nos pas nous ont menés. Autant vous dire qu’il ne représente que le sommet de l’Iceberg. Car chaque visiteur à sa propre vision de ce qu’il y a vécu, chaque visiteur a son histoire et des anecdotes différentes. Pour un compte-rendu plus complet et plus exhaustif, je vous conseille vivement de lire celui passionnant réalisé par Yvan du Blog Emotions (cliquez là) ainsi que celui de Geneviève du Blog Collectif Polar qui va vous embarquer avec elle (cliquez ici !). Plusieurs visions mais un seul coeur qui bat à l’unisson.

Bon vous êtes bien accrochés ? Alors, c’est parti !

VENDREDI 20

Tout démarra le vendredi soir lors de l’inauguration de la cinquième édition. A l’occasion de cette soirée était remis le prix littéraire 2017, le premier prix décerné par le salon et révélé par Maître Yvan Fauth, le Président du Jury.

fsn2017_fauth_koma

FSN 2017 – Yvan Fauth – Copyright KoMa

Comme je vous l’avais annoncé dans ces pages, « C’est Contagieux! » faisait partie du comité des 10 jurés qui ont lu et départagé les 6 romans en lice. Et il y avait du beau monde pour concourir à ce prix ! Le choix fut rude et âpre entre les jurés.

prix_littéraire_FSN_2017

Livres en compétition

Néanmoins, il ne peut y avoir qu’un Roi du Monde. Non, n’insistez ce n’est pas Olivier Norek. Norek est un Dieu Grec pas un roi ! En plus d’être le parrain de l’édition 2017 du Festival sans Nom mais je m’égare.

fsn2017_lebel_koma

FSN 2017 – Nicolas Lebel – Copyright KoMa

Et c’est Lebel et bien un Roi qui a gagné le Prix. C’est amplement mérité tant il se bonifie de roman en roman. L’auteur du puissant « De Cauchemar et de Feu » à la chevelure flamboyante s’est levé et écrié « Je suis le Roi du Monde » dans les bras d’Olivier Norek grimé pour l’occasion en Rose du Titanic (dommage il a brûlé la photo avant que je puisse la publier…). Ah, il faut voir Olivier Norek porter le roi aux nues !

fsn2017_lebel_norek_koma

FSN 2017 – Olivier Norek – Nicolas Lebel – Copyright KoMa

Je vais vous parler très vite du superbe « De Cauchemar et de Feu » d’ailleurs. La chronique n’avait pas pu être postée avant pour cause d’embargo lié au statut de juré. Ce sera chose faite dès la semaine prochaine !

fsn2017_lebel_koma

FSN 2017 – Nicolas Lebel – Copyright KoMa

Une fois le prix remis, les festivités démarrèrent et les échanges entre invités et auteurs ont fusé. Comme toujours, les salons sont des lieux de rencontre et d’échange comme on en voit peu et j’ai eu le plaisir de rencontrer Jérôme Loubry dont le premier roman paru chez Calmann-Lévy fait un malheur auprès des collègues blogueurs et du public. Yvan vous en parle ici ainsi que Fred Fontès du Blog 4deCouv qui le fait ! Autant dire que ce roman va très vite se retrouver chroniqué ici !

fsn2017_loubry_koma

FSN 2017 – Jérôme Loubry – Copyright KoMa

Le champagne, le vin et le jus d’orange ont coulé à flots ! Tellement que notre G.O. Yvan accompagné de son sbire Fred Fontès sont allés tenter de convaincre à coup de boissons alcoolisées toutes les lectrices présentes ce soir-là de lire absolument la merveille de roman qu’est le « On se souvient du nom des assassins » de Dominique Maisons.

Tel des supporteurs de foot ivres du PSG, ils sont allés hurler en choeur sur l’air tonitruant mais délicat « Qui ne saute pas n’est pas français » un « Qui n’a pas lu Maisons n’est pas Reader ! » du meilleur goût ! Autant dire que les ventes de Dominique ont explosé dès le lendemain lors des séances de dédicace.

fsn2017_maisons_koma

FSN 2017 – Yvan Fauth – Fred Fontes _ Assma Alaoui – Dominique Maisons – Copyright KoMa

Mais la soirée s’est vraiment achevée quand Yvan est allé informer le parrain, Olivier Norek, que le dîner gastronomique prévu pour les auteurs le samedi soir serait une… choucroute… 😦

fsn2017_norek_koma

FSN 2017 – Yvan Fauth – Olivier Norek – Copyright KoMa

Olivier a menacé d’en référer au 36 quai des Orfèvres et l’affaire en est resté là… Ca sert d’avoir des amis dans la Police. « Bon allez, tout le monde au pieu » a clamé l’auteur d' »Entre deux mondes ». Il a pris son sifflet et la foule s’est dispersée…

SAMEDI

Samedi matin, le roi, sa femme et le petit prince sont venus… annoncer à tous les visiteurs du festival que le winner est Nicolas Lebel. Et il n’est pas peu fier. Autant vous dire que ça s’est bousculé auprès du lauréat. Si vous voulez un aperçu de ses écrits, cliquez là pour lire la chronique de « Sans Pitié ni Remords », gros coup de cœur de la Contagion !

fsn2017_lebel_koma

FSN 2017 – Nicolas Lebel – Copyright KoMa

Un p’tit moment de sérieux avant la nouvelle crise : je tenais à vous signaler que le nouveau roman d’Olivier Norek, « Entre deux Mondes » est une petite bombe lacrymale en plus d’être superbement écrit. C’est assurément son meilleur roman et pourtant, il y avait déjà du niveau ! N’attendez même pas notre chronique (à paraître courant semaine prochaine) pour vous ruer dans votre librairie la plus proche pour vous l’acheter. Le Ministre de l’Intérieur lui-même vous le conseille !

fsn2017_lebel_Norek_koma

FSN 2017 – Nicolas Lebel – Olivier Norek – Copyright KoMa

Je voulais aussi vous présenter deux grands messieurs du Polar : Pierre Pouchairet et Dominique Maisons. Pierre écrit des thrillers d’action qui remue les consciences (voir chronique de « La Prophétie de Langley » et « La Filière Afghane »).Dominique est un orfèvre de la littérature qui mériterait rien de moins qu’un Goncourt du Polar si ce prix existait (à méditer messieurs les professionnels de la profession) pour son fabuleux roman d’aventures « On se souvient du nom des assassins ».

fsn2017_pouchairet_maisons_koma

FSN 2017 – Pierre Pouchairet – Dominique Maisons – Copyright KoMa

Continuons notre petit tour du festival avec Ghilain Gilberti. « Dernière sortie pour Wonderland » fait couler beaucoup d’encre. Alice, ça glisse qu’y disaient !

fsn2017_gilberti_koma

FSN 2017 – Ghislain Gilberti – Copyright KoMa

Et pour terminer notre petit tour de table – un peu trop court certes, on s’en excuse auprès des autres auteurs. Promis, on se rattrapera la prochaine fois – On ne pouvait décemment pas passer à côté de Karine Giebel, une de nos plus grandes écrivaines de polar dont le dernier livre est un recueil de nouvelles intitulé « D’ombre et de Silence ».

fsn2017_giebel_koma

FSN 2017 – Karine Giebel – Copyright KoMa

Un festival de Polar ne serait pas complet sans tables rondes. Nous avons eu la chance d’en assister à de passionnantes.

Vous retrouverez celles de Karine Giebel et Sire Cédric en cliquant là !

Ainsi que celle De Nicolas Lebel et D’olivier Norek en cliquant ici !

live_blog_norek_lebel_festival_sans_nom_2017

Live Blog Olivier Norek Nicolas Lebel – FSN 2017 – Copyright KoMa

Enfin le dimanche matin, nous avons eu une table de ronde des blogueurs à laquelle j’ai eu la chance d’être convié avec tous mes copains et copines, organisée par Marie-France Mar-Adamczewski de l’extraordinaire blog « Osez les livres » qui vient de lancer sa chaine Youtube. vous pourrez voir le résultat dans les prochaines semaines ici. Nous, on a hâte.

fsn2017_koma

FSN 2017 – Table ronde des Blogueurs – Copyright KoMa

Enfin pour terminer, un festival du livre est toujours un moment privilégié de partage avec les amis lecteurs et amies lectrices. J’ai eu la chance de rencontrer des personnes formidables et de partager passion et amour avec eux. Une chance et un privilège. Je n’ai pas eu le temps avant de boucler cet article de retrouver toutes les photos mais je vais compléter cet article de toutes celles que je trouverai ou que vous m’enverrez. Un grand merci d’avance. Une fois encore, n’hésitez pas à vous déplacer dans les salons, vous constaterez par vous-même à quel point c’est merveilleux et enrichissant humainement et intellectuellement. Je vous dis à très bientôt mes Contaminé(e)s !

 

 

 

 

About Smadj (970 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

17 Comments on Festival sans Nom 2017 : Le petit Compte-Rendu CONTAGIEUX !

  1. merci beaucoup David pour ce retour du Festival Sans Nom plein d’émotions et de bonne humeur !
    Un suncère bravo à la photographe officielle de C’est Contagieux, qui est toujours aussi douée ! (bon j’ai une tête d’halluciné sur la photo ahahah)

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour ce reportage du Festival Sans Nom, j’ai adoré et cela donne vraiment envie de se rendre dans les salons.

    Aimé par 1 personne

  3. Et bien quel salon! Merci pour ce joyeux compte rendu!

    Aimé par 1 personne

  4. Très bon compte-rendu David. Et ravi d’avoir fait ta connaissance et pu échanger avec toi.

    Aimé par 1 personne

  5. Rhooooo c’est trop bien d’y retourner sous tes mots et avec les photo de Ko Ma.
    Merci mon ami pour la dédicace.

    Aimé par 1 personne

  6. Tres belle chronique vous etes tous de tres bon auteur et lecteurs bravo a vous Mr et Mne j aime enormement chapeau bas bien mérités

    Aimé par 1 personne

  7. Merci pour ce retour très contagieux. tu donnes vraiment envie et quels auteurs(es). Bravo

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Zoom sur… – Book & Share.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photo Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :