News on fire

« Un Caillou dans la Chaussure » de Mathieu Tazo – La chronique qui finit pieds nus !

Mathieu Tazo nous fait marcher 300 pages avec un caillou dans la chaussure et, évidemment, ça fait mal aux pieds. Un coup à boiter et choper des ampoules ! Pour le reste du corps, en revanche, ce sera un plaisir délectable.

SILENCE LES GRILLONS !
Ce roman est une comédie humaine cynique, une étude des mœurs amère mais joviale et jubilatoire. Un polar blanc. L’histoire apparaît simple et fluide au premier abord mais se densifie dangereusement au fur et à mesure que les chapitres se déroulent. L’auteur nous fait découvrir des coulisses politiques carnassières qu’il mêle à une ironie mordante sur les rouages de notre société. Il décortique pour nous l’art subtil de la manipulation.

La plume est audacieuse, caustique, pétulante, gracile, tranchante. Un poil à gratter divin au ton léger et feutré. Les mots ne manquent pas pour célébrer ce festin proposé par l’auteur.

Quand au lieu de l’action, le Var et son village de Barjance, c’est comme une pinède prête à s’enflammer au premier crissement d’allumettes. Et évidemment, le livre est rempli d’apprentis pyromanes…

Tazo met de la distance dans son récit à la première personne,
Il égrène un humour froid, pince sans rire, se moque de lui-même. Il y a du Houellebecq humaniste (un oxymore bien sûr) chez Mathieu Tazo. Cette manière distanciée de se moquer de tout, des autres et surtout de soi est un petit régal qui fait mouche (bzzzzzz).

L’auteur te tend les bras, tu t’approches au son doucereux de sa voix et là il s’en va butiner ton âme de lecteur. L’extase !
Entre les anagrammes et les allégories utilisés par ses personnages, c’est un bain de jouvence et de truculence qui s’offrent à toi. Un bain moussant aux huiles précieuses.

Le livre est ponctué de phrases drôles, malignes, insolentes même :
« Ma femme, ça l’agace ce raisonnement, elle dit que c’est du fatalisme et que le fatalisme n’est que le fils caché de la paresse, que la paresse est la fille adoptive de la médiocrité et que la médiocrité est le rejeton du malheur. Elle est capable de remonter sur dix générations, mais moi, après l’arrière-grand-père, je n’écoute plus. »

Mathieu Tazo a le chic pour brosser des portraits de personnages iconoclastes, imparfaits et attachants. D’ailleurs son « héros » est veule, de mauvaise foi, trouillard, lâche, couard, mauvais père, mauvais mari… Bref terriblement humain… On ne peut qu’adorer.

4

4/5

4ème DE COUV’

« Prisonnier de mon passé, je suis l’assassin et l’enquêteur, la proie et le chasseur, l’amant trompé et le mari fautif. » Un village ensoleillé de l’arrière-pays varois, une élection facile à la mairie et un repreneur pour l’usine de lavande. Tout va bien. Un amour de jeunesse d’une beauté troublante, le fils d’un gendarme assassiné qui cherche vengeance et une enquête qui reprend. Tout va mal. Entre espoir d’une nouvelle vie et peur d’un passé encombrant, Samuel Marion avance, un caillou dans la chaussure, vers la pire des responsabilités : celle d’un meurtre qu’il aurait préféré ne jamais commettre.

Pour avoir toi aussi un caillou dans ta chaussure, clique sur la couverture !

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

21 Comments on « Un Caillou dans la Chaussure » de Mathieu Tazo – La chronique qui finit pieds nus !

  1. Vla une chronique qui titille la curiosité, je ne connaissais pas du tout ce roman.
    Sinon, pas étonnant que tu attrapes mal aux pieds, ce n’est pas ta pointure

    Aimé par 2 people

  2. Tu donne envie de le lire 🙂 tu as dû avoir mal aux pieds 😂

    Aimé par 2 people

  3. Ah, il a l’air pas mal!!!!Tu nous emmène ailleurs avec ton petit caillou, et je trouve sympa d’emprunter ce chemin! 😉

    Aimé par 2 people

  4. Quel magnifique bronzage 😀 Arrête de prendre les chaussures de ta moitié, après elle va être obligée de marcher sur les cailloux et ça fait mal aussi. Ils ont pas l’air commode en plus. Bisous les loulous. Quoi ? Je ne parle pas du livre ? L’auteur est dans mes « amis » je suivrai son actu 😉

    Aimé par 2 people

  5. P’tain, mais t’es archi grave toi ! Je suis PTDR une fois de plus en ta voyant tout piteux là sur ton banc, une godasse sur la tête et un gros caillou dedans. Joli bronzage uniforme, entre nous ! Moi, on voit les traces du t-shirt ! Et je suis loin d’avoir ta belle couleur cacao clair.

    Bon, faut arrêter de butiner le lecteur, c’est pas propre ! Et puisque je suis dans la noirceur blafarde, la nuit claire ou le jour sombre, je t’oxymore bien 😉

    Aimé par 2 people

  6. Tu nous fait encore une putain de chronique là.
    Si avec ça on ne le lit pas, tu auras droit de nous tirer les oreilles. Enfin aux autres parce que c’est tout ce qu’il y a de petit en moi, alors hors de question de les allonger. lool
    Merci pour ce beau retour mon ami 🙂

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Blog C’est contagieux : « Une comédie humaine cynique, une étude des mœurs amère mais joviale et jubilatoire » | MATHIEU TAZO

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :