News on fire

« Le Labyrinthe : La Terre Brûlée » de Wes Ball – La chronique qui cherche son chemin !

le_labyrinthe_la_terre_brulee1

Le Labyrinthe La terre Brulée – Wes Ball

Après le survival horrifique efficace du premier opus, c’est à un thriller post-apocalyptique que nous sommes exposés dans ce second volet. Dans la littérature, le mot thriller est, aujourd’hui, lié à une enquête policière mais au cinéma il est synonyme de film angoissant (cf le mythique clip de Michael Jackson).

Et le contrat est bien rempli ici. Entre zombies bien craspecs et courses-poursuites infernales, c’est à un rythme d’enfer que se déroule le film pour mieux nous titiller les rétines.

Le réalisateur, Wes Ball, utilise beaucoup de scènes chocs et de « jump scares » très efficaces, vraiment flippantes et vous allez sursauter plus d’une fois de votre fauteuil. Cramponnez la main de votre voisin/voisine (c’est le moment de conclure !), attachez votre ceinture (c’est vendu en supplément avec les lunettes 3D) et let’s go for the ride !

Enchaînant scènes d’action sur scènes d’action, courses-poursuites sur courses-poursuites, peu de temps morts pour le spectateur à la tachycardie galopante. Il ne faut pas oublier que le titre original est « The Maze Runner », le coureur du labyrinthe en français, et qu’effectivement, ça coure beaucoup, nos jeunes héros ayant les jambes alertes et surtout la terre entière à leur poursuite. Et c’est là que le travail de mise en scène est malin car le spectateur sort essoufflé de la salle comme s’il avait participé au plus long marathon de sa vie. Efficace.

Beaucoup d’action donc mais malheureusement peu de temps pour disséquer et fouiller la psychologie des personnages. Mais bizarrement à chaque fois que le film fait une pause pour se focaliser sur l’un des protagonistes, qui en profite pour nous raconter sa vie et ses traumas, ça provoque l’effet contraire : on a envie finalement qu’ils se remettent à courir. 

Ce qui manque au fond c’est l’interaction entre cette bande de copains et les synergies émotionnelles qu’elles auraient pu dégager ces scènes. Le côté « bande de copains » aurait gagné à être développé.

le_labyrinthe_la_terre_brulee2

Le Labyrinthe La terre Brulée – Wes Ball

Sinon le casting est intéressant, on nous a évité les sempiternels beaux gosses/belles gosses ce qui renforce l’identification. Dommage que le jeune héros manque de charisme et de présence mais l’ajout de Jacob Lofland (vu dans l’excellent « Mud ») et le magnétisme de Thomas Brodie-Sangster (qui joue Newt) compense ce petit manque. 

Le problème sur les volets de transition (le deuxième épisode quand c’est une trilogie), c’est qu’on a l’impression d’un goût d’inachevé puisqu’on nous garde les grandes révélations pour le troisième et dernier film. 

Néanmoins, la dystopie racontée ici fonctionne bien et soulève suffisamment de questions sur l’univers pour tenir en haleine jusque là.

Moins neuneu que Divergente, plus âpre et violent que « Hunger Games », Le Labyrinthe est la franchise Young Adult la plus excitante du moment malgré ses petits défauts.

david_picto_3.5

About Smadj (1079 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

18 Comments on « Le Labyrinthe : La Terre Brûlée » de Wes Ball – La chronique qui cherche son chemin !

  1. Tout ces films « young adult » comme tu dis ,ne fonctionnent pas pour moi. Suis-je déjà trop vieux et trop con pour ne pas être immergé dans ces histoires ? Il semble bien , car de Labyrinthe , hunger games ou divergente , aucun de ces films ne m’a donné l’envie de mater leurs suites.
    « Survival horrifique efficace » …aaargh David !….en vieux briscards de l’horreur , ne me dis pas que tu as frissonné dans ce premier opus. Moi , je me suis ennuyé ferme à tel point que cela m’aurait fait plaisir qu’ils crèvent tous. 😀 mais non , ils survivent et vont nous pondre encore 2 épisodes.
    Tu l’auras compris , je ne courrai pour voir ce film…. mais c’est pas grave , y en a pleins d’autres !! 🙂 🙂 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Coucou Pierrick,

      Je vois très bien ce que tu veux dire d’autant que la majorité des films estampillés Young Adult sont de pietre qualité. Néanmoins, je juge les films sur leur qualité (quand il y en a) plutôt que sur leur genre. Et en plus j’adore les univers dystopiques 🙂
      Mais tu vas voir qu’on est quand même bien d’accord.
      J’ai détesté le 1er Hunger Games trop faible et gentillet pour moi. Le deuxième en revanche était plutôt très réussi et le troisième ennuyeux et raté. Il ne s’y passe rien.
      Le 1er Divergente a été une bonne surprise, l’univers était super intéressant, le deuxième est neuneu et plat.
      Quant au labyrinthe, j’ai trouvé le 1er sympa, plus violent et âpre que les autres franchises et le deuxième confirme. Les personnages sont plus réussis, moins centré que sur 1 ou 2 individus et ils t’en donnent pour leur argent. Voilà 🙂
      Après aucun n’est un chef-d’oeuvre ou un grand film, c’est juste divertissant et c’est déjà pas si mal 🙂

      Aimé par 1 personne

    • La je sors de Sicario et évidemment c’est pas du même niveau, ne serait-ce que la réalisation qui est à tomber…
      Et de toutes façons, le film de l’année ça reste Mad Max et à part Star Wars je vois pas ce qui pourrait le détrôner ! What a lovely day !!!

      Aimé par 1 personne

      • Je suis curieux de lire ta chronique de « Sicario »..

        Je n’ai rien contre les films « young adult » , c’est juste que je n’accroche pas ,que je ressens trop le faussé générationnel creusé entre le public pour qui ont été réalisés ces films et moi. Et puis non, Labyrinthe n’est pas violent , c’est tout le contraire . Le film aurait été bien si ils avaient osé être violent mais non , là ,c’est Running Man chez les bisounours . 🙂

        Bref ,le reste de l’année n’annonçant pas de super films (c’est quand Star wars?) ,je crois également que Mad Max est le meilleur film de l’année , et de loin ! P’tin ,ça c’est du spectacle !! 😀

        Aimé par 1 personne

      • Oh que oui un putain de spectacle, le Blu-ray sort ce mercredi !!!
        Pour Sicario, d’ici quelques jours au plus tard mercredi j’espère 😉

        Aimé par 1 personne

  2. Je devais aller le voir ce weekend mais j’ai repoussé..peut-être un signe 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Le petit à gauche sur l’affiche, il me fait penser au « médium » qui voyagea avec Bran et Rikon (et Oddor) dans la saison 4 de GOT…

    J'aime

  4. Voilà c’est fait. Je l’ai enfin vu…Après de nombreuses annulations pour aller le voir au ciné, j’ai pu le regarder chez moi. Mais je fus déçue. Je me suis ennuyée car je n’ai rien trouvé de surprenant. J’ai trouvé cela un peu fade et sans plus.

    Aimé par 1 personne

13 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-office US du 11/10/15 : Peter prend un gros « Pan  sur la tête ! | Cest Contagieux! «
  2. Box-Office France du 13/10/15 : « Le Labyrinthe  aux 1 000 000 d’entrées ! | Cest Contagieux! «
  3. Box-Office US du 18/10/15 : Ridley Scott, Steven Spielberg et Del Toro ont « La Chair de Poule  (Goosebumps en VO) ! | Cest Contagieux! «
  4. Box-Office US du 25/10/15 : « Seul sur Mars  seul en tête envoie la concurrence en orbite ! | Cest Contagieux! «
  5. Box-Office France du 27/10/15 : « Seul sur Mars  se prend les pieds dans le tapis « d’Aladin  ! | Cest Contagieux! «
  6. Box-Office US du 01/11/15 : « Seul sur Mars  domine un week-end d’Halloween sanglant pour la concurrence ! | Cest Contagieux! «
  7. Box-Office France du 03/11/15 : « Aladin  reste baba devant « Lolo  de Julie Delpy ! | Cest Contagieux! «
  8. Box-Office US du 08/11/15 : « Spectre  effraie le box-office mais moins que « Skyfall … | Cest Contagieux! «
  9. Box-Office France du 10/11/15 : cette semaine « Seul sur Mars  s’essuie les pieds sur le tapis d’Aladin ! | Cest Contagieux! «
  10. Box-office US du 15/11/15 : James Bond a le permis de tuer… la concurrence ! | Cest Contagieux!
  11. Box-Office France du 17/11/15 : « Spectre  fout la trouille à la concurrence ! | Cest Contagieux! «
  12. Box-Office US du 22/11/15 : « Hunger Games  abat « Spectre  d’une flèche ! | Cest Contagieux! «
  13. Le Labyrinthe Le Remède Mortel – La chronique qui ne trouve pas la sortie alors qu’elle aurait bien aimé ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects"

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

%d blogueurs aiment cette page :