News on fire

« Palissade » de Franck Villemaud – La chronique qui a fait le mur !

palissade_villemaud

Palissade – Franck Villemaud

Atypique, couillu, anti-conformiste, ce roman sort des sentiers battus, explose les barrières et se permet même d’escalader les palissades.

« Palissade » donc, vous l’aurez compris, est un roman qui ne laisse pas indifférent. Vous allez l’aimer ou le détester. Vous ne le détesterez pas longtemps car il ne fait que 176 pages. Oui c’est court mais c’est amplement suffisant. Compact, resserré, il n’en est que plus efficace. Cependant, j’insiste, il ne plaira pas à tout le monde. Mais si tu kiffes, tu kiffes.

Alors il est atypique, disais-je plus haut, car Franck Villemaud brise le 4eme mur et son Fred de personnage principal s’adresse directement au lecteur qui a eu l’indélicatesse d’ouvrir le livre (le bonheur oui !). Eh oui, vous allez être apostrophé par le narrateur qui va vous conter son histoire. Et le Fred, c’est le genre bavard. Il cause, il cause, à vous noyer de son flow. Pourtant c’est pas le rap qu’il kiffe le Fred. Non son truc à lui c’est le Rock.

Bon pas de chance le Fred, il est mort. Je ne spoile pas, c’est la phrase d’introduction du bouquin. Et v’là t’y pas qu’il veut nous raconter sa vie. Enfin plutôt les derniers jours de sa vie. Il a cané on vous dit. Et là démarre une histoire incroyable de voisinage et de palissade. Car son voisin au Fred, il est pas piqué des hannetons, Roland, 52 ans, ex-légionnaire. On sent que ça va pas faire dans la dentelle.

Il y a un soupçon de « Derrière la Haine » de Barbara Abel mais version mauvais garçons. Car les deux voisins, ils fument, ils picolent, ils parlent de cul (ben, ce sont des mecs quoi).

Mais y a pas que de l’amitié virile qui sent la sueur dans ce livre, il y a aussi la délicatesse inattendue de l’amour. Celui qu’on ne voit pas venir, celui qui s’empare de toi et te laisse sur le cul, essoré. Celui qui te rend plus grand, plus beau, plus fort. Celui qui te transcende…

« Elle a souri. Putain, ce sourire-là… Croyez moi, il a fallu que je fasse un effort mental assez impressionnant pour ne pas jouir rien qu’à ce sourire-là. Mais j’ai tenu, pas peu fier de moi sur le coup, d’ailleurs. »


« Ouais, avec elle j’aimais la salade, nom de Dieu – vous vous rendez un peu compte du pouvoir de cette fille ? »

Franck Villemaud est un esthète de la rock-song qui tue. Son roman est émaillé de standards Rock’n’rollesque. Ce roman ne se lit pas, ce roman s’écoute. Faites l’essai d’écouter certains des morceaux dont l’auteur vous parle entre deux chapitres ou entre deux paragraphes et vous profiterez pleinement de l’expérience procurée par cet alléchant bouquin. Plein les mirettes c’est sûr mais aussi plein les esgourdes.

Et puis, un bouquin où le narrateur se fout de ta gueule à la dernière phrase ça n’a pas de prix. Fonce te faire maltraiter, tu vas voir tu vas en redemander !

« Palissade » est un roman court, sec et nerveux où la tension monte chapitre après chapitre, où tu sens la situation t’échapper jusqu’à un final que tu ne vas pas voir venir. Ça serait dommage de t’en priver. A 9,99€, toi et moi on sait que t’as déjà payé plus cher pour moins bien.

david_picto_3.5

4eme DE COUV’

À sa sortie de l’hôpital psychiatrique, où il a séjourné un temps suite à une séparation douloureuse, Fred emménage dans une petite maison en arrière d’un immeuble, avec pour unique voisin Roland, ancien légionnaire d’une cinquantaine d’années. Sur fond d’alcool et de rock’n’roll, une amitié trouble et déjantée va alors se nouer entre eux, dans le décor inamovible de leur cour commune que divise une vieille palissade en bois. Jusqu’à ce que le passé s’invite à la fête…

About Smadj (970 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

18 Comments on « Palissade » de Franck Villemaud – La chronique qui a fait le mur !

  1. Très belle découverte pour moi 😀

    Aimé par 1 personne

  2. Pas certain que ce soit mon style de bouquin. Alors d’après toi mon ami, je pencherais vers quel coté ?

    Aimé par 1 personne

  3. je ne sais pas si je vais aimer! mais il me tente depuis un moment 🙂

    Aimé par 1 personne

  4. Hé bien moi ça me donne envie de le découvrir 😊 je note merci à toi pour cette découverte ..

    Aimé par 1 personne

  5. Qui sait ? J’aime le politiquement incorrect, ça pourrait me plaire ! 😉

    Aimé par 1 personne

  6. 2 choses me séduisent : le franchissement du 4eme mur ( exercice périlleux mais savoureux quand il est réussi ) et le rock bordel ! 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photo Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :