News on fire

« L’Enfant aux Yeux d’émeraude » de Jacques Saussey – la chronique de diamant !

l_enfant_aux_yeux_d_emeraude

L’Enfant aux yeux émeraudes – Jacques Saussey

La première chose à signaler, celle qui attire l’œil et déclenche l’achat, est la superbe couverture de ce roman, dont le vert émeraude est un aimant à lecteurs amateurs de joliesse.

Jacques Saussey est un illusionniste qui cache plus d’un tour dans sa manche. Au royaume des faux-semblants, il est le maître des vérités.
Il nous entraîne dans un jeu de fausses pistes d’où nous sortirons essoufflé, exsangue, prêt à tout pour connaître la vérité.

D’ailleurs la seconde réussite est indéniablement cette intrigue nébuleuse pour le moins originale. L’enquête, quant à elle, est tendue, nerveuse, sèche. Une chasse à l’homme à grande échelle. Un roman-poursuite à travers la France.

Dès le début de son roman, Jacques essaie de nous embrouiller, avec de grosses ficelles quand même, préparant notre psyché pour ce qui va suivre.

Commence alors une succession de chapitres alternant les pensées et réminiscences d’enfance du passé obscur de son tueur en cavale et les chapitres faisant avancer l’intrigue.

Jacques Saussey est un joueur et mise tout sur son personnage de David Courty, suspecté de meurtres et d’autres atrocités, lequel est fouillé et superbement travaillé au détriment des autres. Ses flics en pâtissent du coup, tant l’auteur peine à créer de l’empathie à leur sujet. Le Capitaine Magne et la Lieutenante Heslin sont dès lors moins captivants.

Saussey prend son temps, s’attarde sur la genèse de son personnage et nous narre le moment sordide où il a basculé. Il nous écrit de fort belles pages avec de l’émotion en jachère qui ne demande qu’à éclore.

Mais l’auteur gourmand nous en gave à satiété de son tueur perclus de névroses. Au risque de saturer ses effets comme une gratte qui partirait en larsens impromptus explosant les tympans du plus headbanger d’entre nous.

Paradoxalement, la fin est abrupte et l’enquête, après avoir sévèrement ramée, est bouclée d’un coup, laissant en suspens de nombreuses interrogations qui laisse dans la bouche du lecteur un sentiment d’inachevé…

Néanmoins, concernant la caractérisation, il faut signaler que c’est le quatrième volet des enquêtes de ce duo de flics et qu’ils ont sûrement été plus développés dans les livres précédents. Du coup, pas le choix, Jacques, je repars à zéro et vais redémarrer par le premier tome, « Colère Noire ». À bientôt !

david_picto_3

4ème DE COUV’

Lorsque la pression extérieure devient trop forte pour lui, le cerveau d’un homme fragile peut imploser à tout moment… David Courty vit une existence effacée entre sa femme Mira et sa fille Caroline, une adolescente taciturne. Un soir, une très violente dispute éclate entre eux. David s’enfuit, abandonnant le cadavre de Mira dans leur appartement. Des taches du sang de Caroline maculent la moquette de sa chambre. Son corps est introuvable. Lancés à la poursuite du criminel, le capitaine Magne et le lieutenant Lisa Heslin tombent rapidement sur une énigme de taille : Il n’y a aucune trace de l’existence de David Courty avant l’âge de six ans…

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

21 Comments on « L’Enfant aux Yeux d’émeraude » de Jacques Saussey – la chronique de diamant !

  1. Déjà, j’aime pas le vert, donc si c’est ton argument, je vais passer………Mais j’avais repéré cet auteur, don c je prendre dès le début aussi!!!!!; )

    Aimé par 1 personne

  2. comme toi j’ai lu celui-ci avant les autres, ça peut effectivement expliquer ce sentiment de manque parfois. ça devient impossible de suite tous les bons auteurs en repartant du début ! 😉

    Aimé par 1 personne

  3. « Au risque de saturer ses effets comme une gratte qui partirait en larsens impromptus explosant les tympans du plus headbanger d’entre nous. »

    Purée, la phrase qui tue ! La phrase qui est belle comme un camion (ou une moto) et qu’on aimerait ressortir un jour mais qu’on pourra pas ! mdr

    Lu un roman de cet auteur, une belle page détente !

    Aimé par 1 personne

  4. Ah j’ai bien aimé les effets de gratte avec larsen, moi aussi! Merci pour cet article très sympa, Smadj! 😉

    Aimé par 2 people

  5. C’est vrai que la couverture est jolie. Mais. ..je ne suis pas plus emballée que ça même si Belette a raison, tu fais des putains de phrases qu’on ressortirait bien pendant un dîner 😉

    Aimé par 1 personne

  6. J’avoue que la couverture frappe ! C’est un auteur totalement inconnu pour moi.
    Il m’est déjà arrivé de lire dans le désordre des livres de Thilliez.
    On peut suivre tout de même. C’est une chronique qui pique la curiosité et tu amènes le
    lecteur à se demander : est-ce qu’on l’essaie ou non ?
    Tu sais toujours réenchanter les mots et donner vie à un livre.
    Je verrai… J’ai hâte d’avoir tes avis sur les suites.
    Te lire, c’est que du bonheur !
    Bonnes lectures ! Siabelle, xxx

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :