News on fire

« PUKHTU Primo » de DOA – La Chronique Afghane !

pukhtu_primo

Pukhtu Primo – DOA

Un livre-somme, un livre dense mais un livre passionnant.

Petite précision : cette chronique s’appuiera aussi sur les informations récoltées lors de la rencontre avec DOA organisée par l’excellent site Babelio le 5/05/15.

Difficile d’accès au début, presque hermétique, ce n’est pas du fast ou de l’easy reading, il faudra une bonne dose de concentration pour se plonger dedans et s’enivrer de sa richesse. Car ce bouquin est assez phénoménal. Une réussite tant il nous embarque dans son univers âpre.
Même si l’auteur s’en défend, on ressent l’influence d’un Ellroy (trilogie America Underworld) voire d’un Dantec (période Babylon Babies) si on tire la ligne. Lui parle plus volontiers de « Guerre et Paix » de Tolstoï et de Dominique Manotti pour ses références.

Ce livre est une merveille. Riche de mots et d’actions. Pas seulement un livre sur la guerre ou de géopolitique. Plutôt un livre sur l’espèce humaine. Ses démons, ses doutes, ses tourments. Son besoin d’amour. Sa difficulté à trouver paix et sérénité. Quand l’argent et la course au pouvoir ruinent tout sur leur passage. Rien de nouveau bien sûr. Mais quand c’est aussi brillamment expliqué, quand on sent une telle acuité sur le sujet, quand les lignes qui se déroulent alimentent votre imaginaire et votre conscience, on ne peut que plébisciter ce formidable travail de recherche, cette investigation aux limites du journalisme. Et ce réel talent d’écriture.
D’ailleurs on retiendra les atermoiements de l’un des personnages, journaliste de terrain par rapport à l’inutilité de sa mission : à quoi sert-il de rapporter les pires atrocités commises dans le monde puisque personne, citoyen comme politique, ne se soucie de les changer ?

Même si ce livre se déroule principalement en Afghanistan, les conséquences sont worldwide, on suit l’action de personnages secondaires et les répercutions internationales qui en découlent. Car la guerre est un business et le business est bon. Édifiant.

DOA saute d’un personnage à l’autre comme une fuite en avant dans une nuit gorgée de brouillard.
En multipliant les points de vue, l’auteur nous permet d’avoir une vision, un regard, une opinion acérés. Une vraie claque salvatrice au manichéisme.

Les personnages sont nombreux mais fouillés. L’auteur leur a donné corps et vie et beaucoup d’épaisseur. Il n’y a ni bon ni mauvais. Il y a des survivants…

« La guerre est mère de toutes les commémorations mais c’est une mauvaise mère, elle ne respecte rien, ni les grandes idées, ni les hommes, elle les dévore et leur survit. Toujours. »

Les personnages féminins sont maltraités. Vous me direz normal c’est l’Afghanistan. Et vous aurez tort car les femmes occidentales sont aussi mal traitées que leurs consœurs orientales dans le livre et dans la « vraie vie ». L’auteur a insisté là-dessus lors de la conférence. Nous n’avons pas de leçon à donner sur notre rapport à la femme dans nos pays « civilisés ». Il est triste qu’au vingt-et-unième siècle, les choses aient aussi peu changé. On n’ira évidemment pas jusqu’à considérer le livre comme féministe. Il ne l’est pas. Et ce n’est pas le propos. Mais quand le propos est intelligent, il faut le souligner.

DOA réussit le tour de force de nous livrer un roman d’aventure captivant. L’auteur a prévu un diptyque, le second tome encore en cours d’écriture ne sortira que dans un an.
Livre d’action donc mais aussi de réflexions et de questionnements sur l’état du monde. Ce livre à autant de facettes qu’un diamant brut.

Et alors comment se porte la guerre ? Hé bien elle se porte bien et elle vous remercie.

Ps : un grand merci à Babelio et aux Editions Gallimard d’avoir mis ce magnifique ouvrage entre mes mains.

david_picto_4

pukhtu_primo

Pukhtu Primo – DOA

 
About Smadj (1071 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

24 Comments on « PUKHTU Primo » de DOA – La Chronique Afghane !

  1. Oulah, quel thème…..Ca me fait peur et en même temps ce livre m’intéresse. Sans ta chronique je serai passée à coté surement….Je ne suis pas sure de le lire mais ce retour est captivant!!!!;)

    Aimé par 1 personne

  2. ça y est tu es arrivé au bout de ton pavé alors ;-).
    Pas sur que j’ai envie de m’y lancer même si je suis convaincu de la qualité du bouquin

    Aimé par 1 personne

  3. J’aime pas les guerres mais j’adore lire tes chroniques 🙂

    J'aime

  4. Francois-xavier Manson // 9 juin 2015 à 9 h 02 min // Réponse

    J’ai bien aimé pour ma part . C’est bien écris , intelligent , riche de détails , ce n’est pas du livre de supermarché , malgré quelques petits défauts çet opus est à découvrir . Et vous avez un vrai talent pour les critiques .

    Aimé par 1 personne

  5. Francois-xavier Manson // 9 juin 2015 à 12 h 29 min // Réponse

    Je remarque que sur le plan littéraire on se rejoint davantage !!!! 😀

    Aimé par 1 personne

  6. Whaou, il va falloir que je le lise celui là.
    Rhaaa, je pensais pouvoir m’en passer.
    Mais là plus possible, avec un 4 😉

    Aimé par 1 personne

  7. je viens de l’acheter ! un sacré pavé ! au moins si le livre ne me plait pas je pourrai toujours assommer ma belle mère si elle refuse encore de me faire des nems ! ( une vieille querelle entre nous ^^)

    Aimé par 1 personne

  8. bon ceci dit! DOA c’est un sacré auteur !! c’est d’la balle !!!

    Aimé par 1 personne

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. « La Filière Afghane  de Pierre Pouchairet – La Chronique Niçoise ! | «Cest Contagieux!
  2. Nous sommes 1000 ! Ah mais c’est fou ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :