News on fire

Les Âmes Rivales de René Manzor – La chronique qui a le vague à l’âme ! LC avec Mélie Wolff.

Comme vous le savez, faire une lecture commune avec la délicieuse Mélie du Blog The Love Book est toujours un moment d’exception et d’excitations mêlées. Parce que lire c’est cool, échanger sur un bouquin pendant la lecture c’est très cool, supputer ce qu’il va advenir des personnages c’est extra cool, échafauder les théories les plus alambiquées et fumeuses au fur et à mesure que les chapitres se déroulent c’est encore plus cool et avec Mélie on a parfois des théories très très tordues. Rien que pour ça, je vous recommande à tous cette activité très saine !

Le Pitch : Nouvelle-Orléans, 1975. Dans la pénombre de l’église, une fillette supplie le prêtre de l’aider : un homme étrange qui se dit son ami la suit partout, mais elle est la seule à le voir, personne ne la croit ! Elle s’appelle Cassandre, elle est terrifiée, et le prêtre ne trouve pas les mots… la fillette s’enfuit. Dix ans après, à New York, quand Cassandre tombe follement amoureuse, la peur revient : le fantôme qui la hante depuis son enfance n’acceptera jamais de rival…  » 

les_ames_rivales_rené_manzor_contagieux

Les Âmes Rivales de René Manzor

Bref, revenons à nos moutons et boutons l’anglois hors de France au profit d’un de nos auteurs français atypiques. A la base, Réalisateur de films (« Le Passage » et le cultissime et injustement méconnu « 3615 Code Père Noel »), René Manzor s’est aussi révélé en tant qu’écrivain depuis plusieurs années. « Les âmes rivales » est d’ailleurs son premier roman.

Sortons des ornières du pur thriller pour apprécier ce bouquin, laissons-nous envahir par un sentiment diffus et brumeux puisque le livre traite de réincarnation et de fantômes. De manière contemporaine néanmoins. Un thriller fantastique en somme, comme il en pleuvait magiquement dans les eighties pour la plus grande jubilation des lecteurs de l’époque. Un bel hommage en tous cas.

Démarrant en 1975 puis oscillant entre 1983 et 2010, l’histoire nous catapulte d’une époque à une autre pour bien chambouler nos repères. Et cette mise en abîmes fonctionne plutôt bien puisque l’on se plait à tourner les pages pour en apprécier chaque ligne en tentant de décrypter les mystères que pose cette temporalité. L’écriture toute en délicatesse et en nuances contribue pour beaucoup à cette immersion.

René Manzor a une façon bien à lui de renouveler le classique « Love Triangle ».

Trois âmes rivales pour seulement deux places, forcément ça va faire du grabuge !

Il sublime l’amour fou, les pertes de repères et de valeurs qu’il implique ; les âmes se réincarnent mais l’amour absolu, celui qui fait tourner les têtes demeure, fait mal, perturbe, écorche…

Ce roman est nimbé de mystères. Page après page, les situations se complexifient, se densifient, te laissant échafauder des thèses les plus tarabiscotées. C’est ce genre de livre qui s’apprécie à la fois lors du temps de lecture mais également sur la durée.

Le roman est court, moins de 300 pages, manque un chouïa de rebondissement à mon goût mais reste étonnamment fortement imprégné dans tes rétines crâniennes de lecteur même quelques semaines plus tard. La marque d’un sujet puissant, certes original mais surtout universel. Pas si fréquent.

Le commentaire de Mélie sur la chronique de David : « alambiquées et fumeuses » je me marre en repensant à nos théories tordues (Je crois que sur REVER de Franck Thilliez on avait fait fort 😛 ). Suis totalement d’accord sur le « Love Triangle » et en plus on l’a beaucoup apprécié, ce qui n’est pas mon cas habituellement. René Manzor l’a magnifié ! Bon tu sais ce que j’aime aussi énormément dans nos lectures communes, c’est ce moment où l’on cherche la prochaine. I’m So Excited !

mélie_wolff_contaminee

Mélie Wolff

LA CHRONIQUE DE MELIE (que vous pouvez retrouver sur son blog en cliquant là !)
« Quand deux âmes s’appellent, l’Univers entend leur murmure et conspire à les rapprocher. »
Quel plaisir de retrouver la plume de René Manzor après « Dans les brumes du mal » et de partager cette lecture avec mon binôme préféré, David de C’est Contagieux ! D’autant que nous avons tous deux un goût immodéré pour le cinéma, donc lire un auteur qui est également scénariste et réalisateur est déjà très enthousiasmant.

Mon avis :

Le titre à lui seul tient la promesse d’une histoire Fantastique et mystique, qui ne peut pas nous laisser indifférent. Surtout quand on y apporte une opposition et intrinsèquement un côté dramatique. En trois termes je suis déjà conquise ! D’où l’importance des mots…

Mais l’attention aux détails dont je suis fan se retrouve également dans le choix des prénoms, notamment Cassandre. Quand on aime – comme moi – la mythologie grecque, on ne peut qu’apprécier cette initiative et imaginer qu’à l’instar de la fille de Priam (Roi de Troie), notre héroïne sera d’une certaine façon maudite. Et pour quel crime ? Celui d’être l’objet du désir d’un homme qui n’acceptera pas de refus ni de rival.

Des amours compliquées, des morts qui jalonnent le chemin de notre belle ! Vous l’aurez compris, René Manzor est un vrai dramaturge. Le tragique est merveilleux ! I’m in love with Shakespeare. Mais c’est encore plus que ça. Il y apporte aussi un côté spirituel et engagé en y ajoutant une tribu amérindienne, un prêtre et différentes époques.

Comment résister à tel scénario ! Si en plus l’auteur arrive à me surprendre, c’est juste un énorme coup de coeur ! Si pour lui la destination importe moins que le voyage, je peux vous dire que dans les Âmes rivales, tout est réussi. Des passages qui permettent de comprendre chaque personnage, nous font relativiser les émotions ressenties quand d’autres nous plongent dans un même état d’esprit que le protagoniste. L’on sent la confusion, le choc de la situation, la colère et l’incompréhension… une véritable immersion sublimée par la plume de René Manzor.

Une histoire prenante, captivante, envoûtante et fascinante !

Le commentaire de David sur la chronique de Mélie : Diantre, si je n’avais pas lu aussi ce roman tes mots me donneraient envie de m’y plonger à toute vitesse et me donne envie de le refaire ! Tu parles de références et de prénoms illustres mais ce qui m’a marqué le plus tout au long de la lecture est le prénom de la fille du héros qui s’appelle Melly. Y a pas à dire, ce roman t’était prédestiné 😉

About Smadj (1043 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

16 Comments on Les Âmes Rivales de René Manzor – La chronique qui a le vague à l’âme ! LC avec Mélie Wolff.

  1. Quelle jolie LC, pour un titre que j’avais adoré! Merci d’avoir partager ce moment de lecture…

    Aimé par 1 personne

  2. eheh bravo pour ce duo qui marche du tonnerre !
    Par contre, vous n’êtes pas crédibles sur ta photo avec moitié 😉

    Aimé par 1 personne

  3. Un polar lu pendant les vacances de Noel grace à un bibliothécaire qui m’a prété le sien. Je n’ai pas réussi à faire un article sur mon blog ( manque de temps) mais j’ai bien aimé!!! particulièrement la fin qui est bien trouvée!

    Aimé par 1 personne

  4. Punaise vous faites encore un fois un formidable duo !
    Ils sont vraiment chouettes vos retours de lecture.
    Merci à vous deux. 😀

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

%d blogueurs aiment cette page :