News on fire

« Les Fantômes d’Eden » de Patrick Bauwen

Les Fantômes d’Eden – Patrick Bauwen

« Beau oui comme Bauwen »

Étincelants ces fantômes… Patrick Bauwen nous propose un récit cristallin qui va illuminer les esprits et laisser gambader les pensées. Évanescentes. Et puis l’Eden quand même, promesse d’un paradis, d’une vie sublimée, de délices en cascade, de quiétude absolue. Paradis perdu ou retrouvé ? Il faudra lire le livre pour le savoir.

Pensée en deux parties qui se superposent et s’entremêlent, l’intrigue débute de nos jours par une enquête pour élucider le meurtre de l’un des protagonistes, et s’en va puiser sa source pour alimenter l’histoire à travers la

jeunesse des personnages, de la fin des années 70 (1979 pour être précis) au tout début des années 80. C’est à un grand roman que vous serez confrontés lorsque vous ouvrirez les pages des « Fantômes d’Eden ». Et n’espérez pas en sortir indemnes tant ce roman nouera votre gorge et, mais quel félon, s’adressera directement à votre cœur et à vos souvenirs enfouis. Ben non, on peut pas lutter. C’est comme ça. Un roman sensoriel. Voilà qui caractérise bien l’œuvre. Ce qui en fait sa qualité n’est pas tant l’histoire racontée, excellente au demeurant, que la manière dont Patrick Bauwen la raconte. Sa façon de nous souffler à l’oreille ces moments précieux où la jeunesse enflammait la vie.

Et si on dit souvent que l’auteur met un peu de lui dans ses personnages, là il en met carrément beaucoup dans son héros Paul Becker. Paul Becker = Patrick Bauwen. Première piste, les initiales : PB. Deuxième piste, la profession de Becker : médecin. Oui, l’histoire contée ici est celle d’un jeune homme qui veut être écrivain et inventer des histoires de science-fiction mais devient médecin avant. Ça ring a bell, non ? Sachant que Patrick Bauwen est urgentiste, la boucle est bouclée.

Bon gageons que Patrick Bauwen n’a pas vécu tout ce qui arrive à Paul Becker car l’auteur n’est pas tendre avec lui et le maltraite même carrément. Cependant, on peut aisément supposer qu’il abreuve le récit de ses souvenirs de pré-ado. Insouciance de l’enfance. Réminiscences d’instants extraordinaires. De territoires fantasmés où tout semblait possible. De moments de complicités absolues, de liens pensés infroissables. Une impression fugace d’éternité. Voilà ce que Bauwen nous fait vivre dans ce livre.

Ces moments de grâce quasi-intouchables du doigt, quelques décennies plus tard, aiguillonnent l’intrigue et nourrissent le chassé-croisé entre la jeunesse des héros et notre époque. Car il ne faut pas occulter l’enquête qui prend une grande place dans le livre. Car Paul Becker veut savoir qui a tué Paul Becker.

Truffés de références et d’Easter Eggs, entre références aux auteurs-camarades de la ligue de l’imaginaire Barbara Abel, John Bizien Law Firm, Khara Street, et son amour criant à Stephen King : la vieille noire aveugle et voyante qui s’appelle Abigaïl, le Bazar du bizarre pour celles que j’ai repérés. En avez-vous vu d’autres ? Bauwen cite à foison Stephen King et on y sent l’hommage appuyé et ce roman est une belle déclaration d’amour.

C’est d’ailleurs amusant le retour en force des années 80 dans le cinéma ou la littérature. Grisant même quand il est aussi qualitatif que dans ce roman. Allez, laissez-vous emporter par ces fantômes et rendez-vous en Éden…

david_picto_4

Je vous conseille aussi de jeter un œil sur la somptueuse chronique d’Yvan du Blog Emotions (cliquez ici pour la lire)  pour achever de vous convaincre.

About Smadj (932 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

19 Comments on « Les Fantômes d’Eden » de Patrick Bauwen

  1. oui je sais je sais, fais moi culpabiliser de ne pas l’avoir encore lu alors que je l’ai acheté le jour de sa sortie 😉

    Aimé par 2 people

  2. Oui c’est fou que tu ne l’aies pas encore lu alors qu’il va te plaire 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Yvan, honte à toi ! Moi aussi je l’ai acheté, mais pas le jour de sa sortie… par contre, je n’ai pas encore un seul livre de cet auteur, et là, je demande le fouet comme punition ! 😀

    Aimé par 1 personne

  4. Ah bon lol c’est pas le bruit du fouet :p ?

    J'aime

  5. Salut Smadj !
    J’ai beaucoup aimé L’Oeil de Cain et Monster, j’ai donc bien l’intention de lire celui-ci, surtout après t’avoir lu !

    J'aime

  6. J’ai lu tout les bouquins de Patrick Bauwen , et les ai tous Adorés !! Celui-ci et Monster se complètent à merveille ,même si ils sont lisibles independamment. Belle chronique pour ce livre que nous avons appréciés de la même manière. 🙂

    Aimé par 1 personne

    • Ça ne m’étonne pas mon ami tant Bauwen a du talent. J’ai pour ma part une nette préférence pour Les Fantômes d’Eden que je trouve le plus accompli et émouvant 🙂

      J'aime

  7. Et ben dis moi, ils t’ont fait de l’effet ces fantômes.
    Remarques, c’est paa si souvent que l’on a l’occasion de lire du Bauwen

    Aimé par 1 personne

  8. Un très beau roman que j’ai lu sur tes conseils :))) Je me suis laissée emporter par cette bande de potes.De l’émotion,de belles images,une bonne intrigue,bref,je partage ta passion pour cette belle histoire.

    Aimé par 1 personne

  9. Ohhh comme j’adore cet auteur…j’ai tout lu de lui et j’en redemande c’est clair!!!!

    Aimé par 1 personne

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Saint-Maur-En-Poche 2015 : Compte-rendu du Samedi 20/06/2015 – Episode 2 | Cest Contagieux!
  2. L’interview TRÈS CONTAGIEUSE de Nicolas Zeimet ! (Part 2/2) | Cest Contagieux!
  3. Les fantômes d’Eden – Patrick Bauwen | EmOtionS – Blog littéraire et musical
  4. « Le Jour du Chien » de Patrick Bauwen – La Chronique qui aboie quand la caravane passe ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :