News on fire

« Malefico » de Donato Carrisi – La chronique qui fait acte de pénitence !

malefico_carrisi

Malefico – Donato Carrisi

Les portes du pénitencier sur moi vont se refermer…

Apres un « Tribunal des Âmes » décevant et plat, « Malefico » est la suite des aventures de Marcus, prêtre de l’ordre des Pénitenciers, et de Sandra, photographe pour la police. Cette suite rehaussera-t-elle le niveau de cette série sur laquelle Donato Carrisi mise beaucoup d’après ce qu’il nous a confié lors des quais du polar 2016 ?

Le 1er volet pêchait par un manque de rythme évident. Qu’on se rassure ce second opus des aventures du Pénitencier évite cet écueil. La trame est plus fluide, les chapitres s’égrènent aussi vite que le chapelet d’une nonne et la construction est moins nébuleuse.
Est-il pour autant à la hauteur du talent d’un Donato Carrisi ? Le simple fait de poser la question pourrait vous amener à penser que ce n’est pas le cas. Eh bien, bravo, vous avez visé juste, ce n’est pas le cas.

Quand c’est trop, c’est tropico nous dit la publicité. Quand c’est trop, c’est Donatro(p) Carrisi, qui se transforme ici en Monsieur Plus du polar. Surenchère sur les retournements de situation, trop de facilités scénaristiques, trop d’heureux hasards, trop d’errements pour Marcus, trop d’acharnement sur Sandra…

Le personnage de Marcus est une coquille vide. On n’y peut rien, c’est le postulat du roman. Du coup, Marcus n’est pas très charismatique et manque d’épaisseur. L’immersion et l’empathie à la lecture en pâtissent.
Trop de mystères tue le mystère bien souvent et la fausse grandiloquence (on est dans un roman catholique où le pape et ses cardinaux font la loi) amoindrit le propos. Et de grandiloquence, le roman n’en manque pas. D’abnégation beaucoup plus.

Mais ce livre n’est pas mauvais pour autant. Les propos ci-dessus pourraient laisser à le croire mais c’est juste que l’attente est sûrement trop grande. D’autant qu’il y a quand même de très belles choses. Et il faut les énumérer pour que vous tentiez votre chance vous aussi.

Si ce n’est pas du côté de Marcus qu’il faut se tourner, il faut donc chercher la femme. La grande force de Donato Carrisi reste ses personnages féminins. Que ce soit Mila dans « Le Chuchoteur » et « L’Ecorchée » ou ici Sandra, photographe des scènes de crimes. Et c’est indéniablement les chapitres où elle apparaît que l’on sent Carrisi au sommet de son art tant il maîtrise la psychologie de ce personnage, nous propose une vision, un regard, des étincelles. Nous fait vibrer, quoi !

Ce n’est pas tout : Rome, la ville éternelle, est sublimée par l’auteur. Personnage à part entière du roman, à la fois flamboyante, inquiétante, lumineuse et obscure, Rome se dévoile et se dénude sous vos yeux. Amante ténébreuse, mante religieuse au sourire solaire ou jardins des délices, la vénérable cité n’est que contrastes et richesses que l’auteur va utiliser au mieux pour nous subjuguer.

Et pour terminer, parce qu’un livre est avant tout une expérience de lecture, il faut dire d’un Donato Carrisi que son talent premier réside résolument dans sa plume. D’une beauté sombre, semblables à un champ de tulipes noires, ses mots exsudent un lyrisme indéniable, un parfum gothique des plus enivrants…

david_picto_3

Pour trouver un avis différent de cette chronique mitigée, je vous propose de lire celle d’Yvan du Blog Emotions en cliquant là ! 

4eme DE COUV’
Marcus est un pénitencier. Un prêtre capable de déceler le mal enfoui en nous. Mais il ne peut pas toujours lui faire barrage. Sandra est enquêtrice photo pour la police. Elle photographie les scènes de crime. Et ferme parfois les yeux. Face à la psychose qui s’empare de Rome, ils vont unir leurs talents pour traquer un monstre. Ses victimes : des couples. Une balle dans la nuque pour lui. Une longue séance de torture pour elle. Quel est l’être maléfique qui ne tue que des jeunes amoureux ?

About Smadj (943 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

28 Comments on « Malefico » de Donato Carrisi – La chronique qui fait acte de pénitence !

  1. Quand c’est trop, c’est Tropico ! Je suis PTDR ! 😆

    Bon, j’ai du retard avec Carrisi, car ici, il traine dans mes étagères (j’ai essayé le jeu de mot mais il ne vole pas haut…).

    Aimé par 2 people

  2. Moi aussi je le dis tout le temps: Quand c’est trop….PTDR….
    Bon à tu me rasures pas trop car j’ai les deux qui m’attendaient chaudement pour mes vacances….A voir du coup:( …A suivre assurément.;) …Jamais encore lu de Carrisi…

    Aimé par 1 personne

  3. En ben ! Effectivement j’ai eu un ressenti totalement différent du tien, avec ce thriller presque parfait pour moi et un personnage de Marcus que j’apprécie énormément.
    En ben 😉

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai beaucoup aimé , je me suis laissée complétement emporter par cette histoire.. Et Rome , ville magnifique …

    Aimé par 1 personne

  5. C’est étrange mais Le chuchoteur est le seul roman de Carrisi que j’ai lu et je n’en ai gardé aucun souvenir…je suis même bien incapable de me souvenir de l’intrigue, pourtant il parait que c’est presque un classique du genre. Du coup, je n’en ai jamais lu d’autres 😦

    Aimé par 1 personne

  6. Autant j’ai accroché avec le Chuchoteur, autant les autres de cet auteur ne m’ont pas convaincue!

    Aimé par 1 personne

  7. Poh poh poh !! Tu trouves de ces tournures de phrases, c’est juste excellent 🙂 Comme toi je n’ai pas aimé Le Tribunal des Âmes. Cette suite a l’air moyen encore une fois. Bon, je le lirai quand même pour me faire mon avis :p

    Aimé par 1 personne

  8. Je ne connaissais pas cet auteur, j’ai beaucoup aimé Maléfico, d’ailleurs je lis le chuchoteur

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :