News on fire

« Un stagiaire presque parfait / Guide de survie en milieu hostile » de Shane Kuhn – La chronique assassine !

un_stagiaire_presque_parfait

Un stagiaire presque parfait – Shane Kuhn

guide_de_survie_en_milieu_hostile

Guide de survie en milieu hostile – Shane Kuhn

Le coup de l’été !
Aussi orgasmique qu’une nuit passée avec un(e) inconnu(e) rencontré(e) sur la plage, sentant le sable chaud et les embruns de la mer.

Et surtout fun, fun, fun. Et sexy.
Ce livre est dangereux et n’a aucune limite. Il emploiera tous les moyens pour te faire succomber à son charme. Et il n’en manque pas !

Complètement surréaliste, aux scènes d’actions démentes, ce livre est aussi virevoltant qu’un James Bond, qu’un Mission Impossible ou n’importe quel blockbusters d’action. Et on s’en gargarise de joie !

Sans foi ni loi, sans morale, avec du vice, ce livre est une bulle d’oxygène dans ta tête qui va faire exploser les barrières de ta bienséance.

« À mon réveil, j’ai l’impression d’avoir passé une semaine dans un bordel mexicain. (…). Il y a un âne miniature à l’intérieur de mon crâne qui rue dans mes globes oculaires. »

Drôle, déjanté, aux répliques et punchlines efficaces comme un coup dans la rate, ce guide de survie en milieu hostile va t’apprendre le B.A-BA du métier. John Lago, le personnage principal dont tu vas suivre les aventures, va te donner de précieux conseils pour ta future carrière de tueur sans scrupules.
Car John est jeune mais pas jaune et travaille pour Ressources Humaines Inc, un conglomérat de tueurs à gage dont on peut louer les services à volonté pour se débarrasser d’un concurrent, d’un adversaire ou d’un malotru gênant.

La particularité de ce réseau d’assassins est d’être composé de « jeunes talents » du déssoudage se faisant embaucher dans les entreprises les plus prestigieuses sous couverture de stagiaires.
Qui se méfie d’un stagiaire ?

L’écriture est dynamique, musclée, énergique, te rue dans les brancards à la manière d’un taureau lâché à tes trousses dans une impasse. Oh l’animal, il frotte le sol de ses énormes pattes charnues avant de te charger et t’envoyer valdinguer !

Les personnages sont aussi acides qu’une Granny Smith. Croque donc dedans et laisse tes papilles s’émoustiller. Mmmhhh tu sens cette effusion des sens ? Affolant, affolé ?Oui c’est fort en bouche !

Le personnage de John Lago suffisant, sûr de lui et auto-centré, est une petite merveille. A la manière d’un Bourbon Kid ou d’un Eytan Morgenstern. Une icône. Un super-humain à défaut d’être un super-Héros. Un super salopard aussi. Tu vois, ami(e) lecteurs/trices, tu vas adorer !

Un petit jet d’adrénaline direct dans ton petit cœur !
david_picto_4

NB : ce livre est sorti en 2014 chez Sonatine sous le titre « Guide de survie en milieu hostile » et a été réédité en 2015, sous le titre « Un stagiaire presque parfait », par les Éditions 10/18, que je remercie au passage pour avoir mis ce roman atypique entre mes mains.

4ème DE COUV’
Le stagiaire se caractérise par son insignifiance. On lui demande d’être corvéable à merci, mais pour le reste personne ne lui prête attention. Passant facilement inaperçu, le stagiaire est ainsi un parfait assassin en puissance. C’est la raison pour laquelle, depuis une dizaine d’années, John Iago enchaîne les stages en entreprise afin d’éliminer les cibles qu’on lui assigne : quelle meilleure couverture, en effet, pour un tueur à gage ? Ainsi vient-il tout juste de rejoindre l’un des plus grands cabinets d’avocats new-yorkais avec pour mission d’assassiner un des associés. Et, alors que l’heure de se retirer du jeu a sonné, la mission qu’on lui a confiée va s’avérer la plus dangereuse et la plus inattendue de toutes.

About Smadj (988 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

58 Comments on « Un stagiaire presque parfait / Guide de survie en milieu hostile » de Shane Kuhn – La chronique assassine !

  1. On devrait déclarer cette chronique d’utilité publique 😀
    Merci David de soutenir ce roman qui, à mon avis, ne l’a pas été suffisamment, et qui est pourtant un pur régal, un concentré de drôlerie et de folie, d’action et de rebondissements dingues, comme on n’en lit pas tous les jours.
    C’est sûr, il faut débrancher la carte « réalisme et rationalité » du cerveau pour l’apprécier à sa juste valeur, mais c’est justement ça qui est bon !!!

    Aimé par 3 people

    • Merci beaucoup ! Je te rejoins complètement ce livre est une excellente surprise. Je ne savais pas à quoi m’attendre en le lisant mais en tous cas pas à ça 🙂
      C’est du pur bonheur et c’est tres frais 🙂

      Aimé par 2 people

  2. Hello,
    Ce livre mérite cette chronique. Je l’ai lu il y a quelques semaines, une vraie bouffée de délire des mon cerveau. Depuis je le fais tourner des mon cercle d’amis. Espérons qu’avec cette chronique il rencontre le succès car il le vaut largement !

    Aimé par 2 people

  3. Convaincue…tu me diras, il ne me faut pas grand chose, tellement que je suis curieuse 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Pas étonnant de te voir aimé ce livre déjanté 😉
    Comme le dit Cannibaleslecteurs merci de le mettre en avant.
    PS : je ne trouve pas normal que le livre change de nom au moment de son passage en poche, ça peut tromper le lecteur et je ne trouve pas le procédé correct

    Aimé par 2 people

  5. Je veux le lire celui ci!!!!J’adore les déjantés!!!!!!;) Encore un de + dans ma wish, ça ne s’arrête donc jamais???!!!!!

    Aimé par 2 people

  6. Moi aussi je le veux !!! Je me le note comme premier livre à lire au retour des vacances 😉

    Aimé par 1 personne

  7. Héhé, encore une chronique qui déménage, j’adore.
    Comme avec ma collègue Catherine nous avons adoré ce titre 😉 🙂

    Aimé par 1 personne

  8. Impossible de résister à cette critique, à …John Lago, la plage et l’adrénaline… Et aussi à l’avis de tous ceux qui ont commenté ici…bouquin téléchargé, lecture en cours 😀

    Aimé par 1 personne

  9. A reblogué ceci sur Gunnar Sewellet a ajouté:
    Critiques littéraires de deux oeuvres par Shane Kuhn : “Un stagiaire presque parfait” et “Guide de survie en milieu hostil

    Aimé par 1 personne

  10. C’est vrai qu’on se méfie rarement du stagiaire. . Surtout s’il est de 3eme . Mais s’il est armé d’un appareil dentaire ça peut être dangereux.
    Plus sérieusement, j’ai ce titre dans ma wish list mais l’original. Je note le changement mais je trouve cette décision plutôt dommageable. L’original était bien plus percutant

    Aimé par 2 people

  11. « Un petit jet d’adrénaline direct dans ton petit cœur ! »… heu, monsieur David, vu la phrase d’intro avec la nuit orgasmique passée sur la plage avec un qui sentait bon le sable chaud, je dirais que ce n’est pas un jet d’adrénaline (mais bon, on peut appeler ça ainsi), mais ce n’est surtout pas dans le coeur que ça s’envoie, ce genre de jet !! 😀 PTDR et avant de me faire sortir par la taulier je dirai que je possède ce roman, avec l’ancien titre… et je dois avoir le nouveau titre aussi quelque part parce que quand les éditeurs changent le nom au passage, ça me fait faire des erreurs et je râle !! 👿

    Belle chronique, une fois de plus, mon cher ! Bravo !!

    Aimé par 2 people

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :