News on fire

« Yeruldelgger Les Temps Sauvages » de Ian Manook – La chronique de bruits et de fureur !

yeruldegger_les_temps_sauvages_manook

Yeruldelgger Les Temps Sauvages – Ian Manook

Yeruldelgger revient et il n’est pas content ! Mais l’est-il jamais ? Il faut dire que Ian Manook ne le ménage pas et c’est un océan verglacé d’ennuis qu’il va se prendre dans la gueule ! Et ça, ça fait mal ! Et ça met en colère. La boucle est bouclée.

Colère rime avec Yeruldelgger et n’y voyez pas de hasard tant ce trait d’esprit lui colle divinement à la peau. Et c’est évidemment ce qui fait le charme de ce personnage loin d’être un lisse enquêteur.

Avant toute chose, je ne vous conseillerai pas la lecture des « Temps Sauvages » si vous n’avez pas lu le premier Yeruldelgger. Ce serait « péché » comme dirait ma grand-mère. Vous perdriez le sel des personnages et manqueriez leur évolution.

D’autant que le bras droit (dit-on la brasse droite quand il s’agit d’une femme ?) de Yeruldelgger, Oyun, monte en puissance et se taille une grosse part du gâteau. Ooooh c’te couverture Ian, elle ferait fondre les glaciers de Mongolie… Si t’as le 06 de la dame, fais passer ! (Mais non j’l’ai pas dit…).

C’est d’ailleurs le personnage le plus attachant, celui qui évolue le plus, moins manichéen que Yeruldelgger, celui auquel on va vite s’identifier, trembler, veiller tard la nuit jusqu’à ce qu’elle rentre à la maison.

D’ailleurs Yeruldelgger et Oyun représentent bien le véritable choc des civilisations (et de générations) sur l’évolution de la Mongolie. Ce sont deux Mongolies qui s’affrontent, celle du passé et des traditions de Yeruldelgger et celle d’Oyun qui veut se tourner vers le futur, profiter d’une nouvelle aube et voir le pays émerger et vivre sa modernité.

Mais dans ce deuxième volet, Ian Manook outrepasse les frontières de la Mongolie et étoffe son univers. En effet, l’adjonction d’un nouveau personnage venu de l’hexagone va enrichir considérablement le récit. Voilà pour le renouvellement et éviter l’écueil de la redite.

La force d’un Manook, et on le retrouve aussi dans sa saga jeunesse « Tarko« , est de jouer avec les symboliques du Pulp, de s’en approprier les ingrédients pour en épicer ses histoires. La Communauté du Septième Monastère de Shaolin qui s’est occupée de l’éducation de notre mongol préféré et qui le surveille toujours d’un œil bienveillant en est le bon exemple. Un brin de mysticisme bienvenu qui ajoute de la densité au récit.

Ah mais vous le sentez ce souffle sauvage et frigorifiant venu des steppes mongoles ? Ce souffle qui s’infiltre insidieusement le long de votre échine, provoquant picotements et engourdissement de vos membres ? Ian Manook arrive à faire plus grand, plus fort, plus puissant avec ce deuxième volet de l’irascible commissaire mongol.

Ce roman est dangereux car il va vous mener au bout de l’apoplexie ! Action, rebondissements, trahisons, amour, en voilà un cocktail sauvage et détonnant.

La plume de Manook est puissante, un véritable yack du mot. Fonceuse et frondeuse mais à la fourrure épaisse et réconfortante.

D’autant que le final en apothéose ne peut que t’enjoindre de pleurer à genoux pour quémander une suite ! Ça tombe bien c’est pour dans deux mois ! Un Yeruldelgger ou je fais un malheur !

4

4/5

4eme DE COUV’

Afin d’échapper à un complot dont il est la cible, Yeruldelgger enquête sur la mort d’une prostituée et la disparition de son fils adoptif, tandis que ses équipiers cherchent à élucider deux morts très étranges. Leurs recherches les mènent aux confins de la Mongolie, de la Russie et de la Chine, ainsi qu’au Havre, où la découverte des cadavres de six jeunes garçons dans un container va donner à cette affaire une toute autre dimension.

AUTRE LIVRE CHRONIQUE DU MEME AUTEUR :

Yeruldelgger

Tarko T1

 

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

34 Comments on « Yeruldelgger Les Temps Sauvages » de Ian Manook – La chronique de bruits et de fureur !

  1. oui ! Un Yeruldelgger ou je fais un malheur ! 😉
    Content de te voir enfin lire ce tome deux, de Manook l’incontournable

    Aimé par 3 people

  2. Ta chronique est bien marrante ^^ Par contre moi j’ai même pas lu le tome 1 donc je vais encore attendre un peu !

    Aimé par 1 personne

  3. Je note le premier tome (en essayant de pas faire de fautes en recopiant 😛 )

    Aimé par 1 personne

  4. Il va être content le Ian d’apprendre que sa fourrure est épaisse et réconfortante! mdrrr

    Aimé par 2 people

  5. Prévu en LC avec mari, on devait la faire pendant ses vacances mais on a privilégié le ciné. A lire bientôt pendant qu’il fait chaud 😉

    Aimé par 2 people

  6. En attente toujours dans ma PAL 😦 Mais ta chronique le fait bouger de quelques places!!!;)

    Aimé par 1 personne

  7. Mais enfin ma poule, tu ne l’avais pas encore lu ?? Rhôôôô !

    Par contre, je ne savais pas que tu avais des vues sur la fourrure épaisse et réconfortante de l’auteur… 😆 C’est une vrai peau de mouton, dis-moi ?? Tu peux nous en dire plus ?? 😛

    Aimé par 1 personne

  8. Je l’ai trouvé très sombre, biiien plus sombre que le premier… J’aime beaucoup le personnage d’Oyun. J’ai eu des envies de meurtre, une nouvelle fois, inutile de dévoiler à quel moment, tu dois t’en douter.
    J’attends le 3e!!

    Aimé par 2 people

  9. Toujours pas encore lu cet auteur mais je vais y remédier !

    Aimé par 2 people

  10. Rhoooo, t’es en forme toi, tu déchires en ce moment. Tu lis et chronique plus vite que ton ombre.
    Et c’est quand que l’on va pouvoir lire le 3.

    Aimé par 1 personne

1 Trackback / Pingback

  1. Trophée Anonym’us 2016/2017 : le seul concours de nouvelles sous forme de blind-test ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :