News on fire

« Soul of London » de Gaëlle Perrin-Guillet – La chronique aussi big que Ben !

soul_of_london_gaelle_perrin_guillet

Soul of London – Gaëlle Perrin-Guillet

Le fog londonien frissonne sur la Tamise. Une brume se répand sur les pavés glissants et enveloppe les silhouettes des passants. S’en découpe la figure mutine d’une auteure sûre de son fait. Sûre de son travail. Regarde-là, elle te sourit, espiègle. Oui, elle va t’envoûter.

Gaëlle Perrin-Guillet change complètement d’univers avec ce roman et nous transpose en 1892 dans une Angleterre Victorienne en ébullition. À coups d’industrialisation massive, d’innovations technologiques et d’ascendance de la science sur la religion, c’est probablement le siècle qui a suscité le plus de changements dans la vie quotidienne de ses contemporains. Tout ce qui s’est développé ensuite puise ses bases dans le XIXeme siècle. C’est aussi le siècle ou se sont popularisés les romans d’aventures et policiers. Et c’est justement une intrigue policière que nous propose Gaëlle. La boucle est bouclée.

L’auteure a bien potassé son sujet : le Londres Victorien n’a plus de secrets pour elle. Elle retranscrit divinement l’époque, les us et coutumes, et nous y immerge avec simplicité et talent. Elle ressuscite les fantômes de Whitechapel et son éventreur fou, fait planer l’ombre de Sherlock Holmes. Fermez les yeux et concentrez-vous : les bruits dans les rues, les fiacres, les cris des enfants, les odeurs qui s’en échappent et viennent flatter votre nez. On sent le tumulte battre plein pot. Ah, l’exaltation de voyager à travers le temps, le ravissement de vivre une aventure.

C’est une double intrigue que nous propose l’auteure. Un double plaisir donc pour celui qui se laissera y glisser.
Ses personnages sont une vraie réussite. On s’y attache immédiatement et il prenne vite de la consistance dans nos caboches de lecteurs. Que ce soit le duo composé du policier Henry Wilkes et de Billy, son jeune assistant plein de malices, ou que ce soient les personnages secondaires qui l’habitent et donnent corps à l’histoire.

On sent que l’auteure pose ses bases comme on pose ses valises arrivé à demeure. On sent aussi qu’elle en a gardé sous le pied. Peut-être un peu trop car le roman est court (230 pages) et on aurait bien dévoré avec gourmandise et délectation 200 pages de plus.

Gaëlle a la plume douce qui caresse ton âme de lecteur. Mais ne t’y méprends pas, son encre est sanguine !
Pas besoin d’aller chercher le bonheur bien loin, il suffit de te rendre chez ton libraire et de t’arrêter devant cette magnifique couverture…

david_picto_3.5

4eme DE COUV’
Londres, 1892. Un climat de peur. Un flic qui boîte et un jeune orphelin. Tous deux face à un meurtre…
… dont il ne fallait plus parler.

About Smadj (943 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

23 Comments on « Soul of London » de Gaëlle Perrin-Guillet – La chronique aussi big que Ben !

  1. Aaaaaah, tu es un bon vendeur !

    Aimé par 2 people

  2. allez passage obligé donc chez le libraire!!!!;) Trop génial le Big!!!!;)

    Aimé par 2 people

  3. Trop belle couv’ oui, et quel plaisir de changer d’horizon. J’ai adoré.

    Aimé par 1 personne

  4. Dans ma Pal depuis St Maur, et pas encore lu… Ta chronique contagieuse risque de me contaminer pour le passer en lecture bientôt…
    La bise, l’ami.

    Aimé par 2 people

  5. une belle réussite, au point qu’on aurait aimé en avoir davantage effectivement 😉

    Aimé par 1 personne

  6. « La chronique aussi big que Ben ! » je suis PTDR !! Bon, faut que je le lise d’urgence, comme les 600 autres qui trainent dans ma PAL…

    Aimé par 1 personne

  7. On est en phase ! ☺

    Aimé par 1 personne

  8. Je ne sais pas pourquoi mais ce livre ne me tente pas depuis le début. Peut-être trop de pub et vite saoulé.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :