News on fire

« Dernier Train pour Busan » de Yeon Sang-Ho – La chronique du blockbuster de l’été 2016 !

dernier_train_pour_busan

Dernier train pour Busan – Yeon Sang-Ho

Le Pitch : Un virus inconnu se répand en Corée du Sud, l’état d’urgence est décrété. Les passagers du train KTX se livrent à une lutte sans merci afin de survivre jusqu’à Busan, l’unique ville où ils seront en sécurité…

picto_super_contagieux

SUPER CONTAGIEUX !

Une excellente surprise que ce film venue d’Asie. Dans le déluge de blockbusters estivaux américains tous plus nauséabonds et décevants les uns que les autres, c’est de Corée finalement que jaillit cette pépite qui illumine cet été morose.

Et c’est pourtant une des rares production ces derniers mois capable de délivrer des torrents d’émotion. De l’émotion pour venir combler d’aise ton estomac de spectateur, fragilisé par une overdose de nanars (au hasard « Independence Day », le reboot de « S.O.S Fantômes », « Tarzan », »X-Men Apocalypse », « Star Trek sans limites », « L’âge de glace les lois de l’univers » et j’en passe tant l’été fut meurtrier pour les amateurs de grand et beau spectacle).

Et pourtant, c’est un film d’horreur avec des Zombies dedans, me direz-vous ! OUI !
T’as fumé mon gars ! NOOON !

dernier_train_pour_busan

Dernier train pour Busan – Yeon Sang-Ho

Sous couvert de film d’horreur, c’est avant tout une étude de mœurs, une peinture sociale de la Corée (et c’est très universel cependant), des rapports à l’autre quand la société prône l’individualisme et la réussite à tout prix.

« Dernier Train pour Busan » est le vrai descendant des œuvres zombiesques de George Romero en ce sens que ce n’est pas qu’un étalage de barbaque (d’ailleurs ce n’en est pas ici) mais une vraie réflexion politique sur la Corée d’aujourd’hui et par la même toute notre société occidentale et industrialisée. A cela, Yeon Sang-Ho, le réalisateur, ajoute des pans d’émotions et d’humanisme absent des délires zombiesques du Maître es-zombies. Et ça fait toute la différence !

dernier_train_pour_busan

Dernier train pour Busan – Yeon Sang-Ho

Les personnages sont certes stéréotypés ; des figures imposées parmi les différentes strates de la population et très représentatif d’une société et des éléments qui la composent : Le gros dur au grand cœur (mention spéciale à Dong Seok-Ma, sorte de sosie coréen de Coluche – période Tchao Pantin – sous stéroïdes, qui cabotine, insuffle des étincelles à chacune de ses apparitions et rafle tous les suffrages), les lycéens un peu gauche, un père et sa fille, le couple d’amoureux, l’homme d’affaires cupide, la grand-mère, la femme enceinte…
Ils sont néanmoins criants de vérité. Le scénario déploie des trésors d’inventivité pour faire briller et vibrer les personnages. Même si certaines scènes paraissent avoir été déjà vues ailleurs, c’est ici qu’on les utilise le mieux. A méditer pour le « World War Z 2 » à venir.

dernier_train_pour_busan

Dernier train pour Busan – Yeon Sang-Ho

C’est émouvant, ça tord les tripes, ça joue avec sensibilité sur tes glandes lacrymales. La plus grande réussite reste la relation entre le père et sa fille, joués respectivement par le ténébreux Gong Yoo et la délicate Kim Soo-Ahn, très éloignés l’un de l’autre au début mais dont le sens des priorités et des sentiments évoluera au fur et à mesure des épreuves traversées. Car que reste-t-il sinon l’amour et la filiation quand tout le reste s’écroule ?.

dernier_train_pour_busan

Dernier train pour Busan – Yeon Sang-Ho

Les zombies sont une grande réussite, vraiment flippants et craspecs. La menace est prégnante, instantanée, fulgurante. Un débordement d’horreur pure et de frayeur instantanée.
Cependant, le réalisateur ménage avec talent et savoir-faire ses effets et dose parcimonieusement les actions de ses morts-vivant créant une tension quasi-permanente pour le spectateur qui passe d’une scène paisible à une scène de pure massacre en une seconde.
La scène culte du film restant la traversée d’un wagon empli de zombies en demi-sommeil où le moindre faux pas, le moindre bruit peut déclencher le réveil et la houle de ces derniers. Le découpage est au cordeau, la gestion de l’espace d’un culot inouï. Efficace !

dernier_train_pour_busan

Dernier train pour Busan – Yeon Sang-Ho

On ne peut pas parler de film se déroulant dans un train sans penser à un autre film et un autre réalisateur coréen « Le Transperceneige » de Bong Joon-Ho. On y retrouvera quelques similitudes même si les deux films ont des sujets très différents. Et comme par hasard ce sont deux chefs d’œuvre. Ah ces coréens, ils dominent Hollywood de plusieurs têtes.

snowpiercer

Le Transperceneige – Bong Joon-Ho

Bref, « Dernier train pour Busan »‘est puissant et marquera longtemps de son empreinte tes rétines rétives.  Ton visage se crispera plusieurs fois. De frayeur, de colère, de tristesse. Une bulle d’émotions dans un torrent de violence. C’est si salvateur de recevoir autant d’émotions. On avait failli oublier, cet été, que c’est surtout cela le cinéma ! À voir et à revoir sans modération !

david_picto_4.5

About Smadj (959 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

16 Comments on « Dernier Train pour Busan » de Yeon Sang-Ho – La chronique du blockbuster de l’été 2016 !

  1. C’est vraiment dommage, les films d’horreur, je ne peux pas, déjà les thrillers c’est limite, je suis trop sensible et empathique parce que tel que tu le vends, je me serais précipitée pour le voir !!!
    Je suis d’accord, le cinéma asiatique fait de sacrés progrès et tant mieux. Je suis restée marquée par une mauvaise expérience, un film vietnamien, « Cyclo » en 1995, qui m’avait donné la nausée et refroidi longtemps.

    Aimé par 1 personne

  2. J’ai beaucoup beaucoup beaucoup aimé 🙂

    Aimé par 1 personne

  3. Je trépigne d’impatience de le voir !!! Il me fait pensé à un autre film sud-coréen que j’avais trouvé top : Thirst, de Park Chan-Wook.
    Merci pour cette tentation ciné de plus 😉

    Aimé par 1 personne

  4. Ben voilà, comment déclasser World War Z d’un coup… Vivement qu’il soit en streaming, je vais enfin voir un bon film cette année…

    Aimé par 1 personne

  5. J’adore !!! Il est trop excellent !!!

    Aimé par 1 personne

  6. C’est toi qui poinçonne les tickets du train, David ?? 😆

    Aimé par 1 personne

11 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-Office France du 13/09/16 : « Ben-Hur » arrête son char à la première place ! – Cest Contagieux!
  2. Box-Office France du 20/09/16 : Victoire pour « Victoria », Virginie Efira est en tête ! – Cest Contagieux!
  3. Box-Office US du 25/09/16 : « Les Sept Mercenaires » galopent en tête ! – Cest Contagieux!
  4. Box-Office France du 27/09/16 : Ce n’est pas la fin du monde pour Xavier Dolan ! – Cest Contagieux!
  5. Box-Office US du 02/10/2016 : Miss Peregrine se hisse en tête mais n’atteint pas des sommets ! – Cest Contagieux!
  6. Box-Office France du 05/10/16 : Dany Boon garde les spectateurs rien que pour lui. Quel « Radin » ! – Cest Contagieux!
  7. Box-Office US du 09/10/16 : « La Fille du Train » a un train d’avance sur « Miss Peregrine » ! – Cest Contagieux!
  8. Box-Office France du 12/10/16: « Miss Peregrine »charme le box-office ! – Cest Contagieux!
  9. Box-Office du 16/10/16 : « Mr Wolff » avec Ben Affleck dévore la concurrence ! – Cest Contagieux!
  10. Box-office France du 20/10/16 : Ca se fighte sec pour la 1ère place cette semaine ! – Cest Contagieux!
  11. Box-Office US du 23/10/16 : Qu’il est mou ce box-office US depuis la rentrée… – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

%d blogueurs aiment cette page :