News on fire

« Les Anonymes » de R.J. Ellory – La chronique qui ne va pas le rester !

les_anonymes

Les Anonymes – R.J. Ellory

Quelle belle histoire ! Quelle épopée ! Quelle enquête de fous ! Là Ellory, tu nous régales. Tu nous perds pour mieux nous retrouver tellement cette histoire est pleine de rebondissements et d’étourdissements.

Le sujet ? Sous le prisme d’une enquête actuelle autour d’un tueur en série, le lecteur va vivre une odyssée américaine de 30 ans narrant les manipulations et manigances des services secrets US.

Même si déjà abordé chez James Ellroy, les péchés de la toute puissance américaine et l’héritage désastreux qu’elle provoque (même et souvent pour elle) est un sujet sans fin, un puits sans fond de la stupidité et l’incohérence humaine et de sa soif de puissance.

Comme des stigmates d’une humanité en déshérence. Faut-il protéger une hégémonie discutable à tout prix ? L’argent et la soi-disant sécurité des concitoyens justifient-elles toutes les exactions ?
Ce livre est plein de questionnements et, de fait, interroge le lecteur bien après la dernière page lue. La marque d’un grand bouquin.

Néanmoins, ouf, c’est surtout du plaisir, juste du plaisir aussi bien dans les intrigues que dans les jolies phrases, véritables envolées lyriques parfois ou bien descriptions cliniques et sèches de l’action d’autres fois, rendant ces scènes mordantes, vibrantes, souvent violentes.

Contrairement à « Vendetta », le hook se fait dès le prologue, vous alpague et ne vous lâche plus. De fait, les 700 pages s’envolent et se consument à grande vitesse. D’ailleurs, ce prologue ne sera que le prélude à un jeu de pistes où toutes vos certitudes vacilleront.

Les personnages sont fascinants et fort réussis. Surprenants. S’inscrivants dans une mythologie américaine effrayante et ancrée dans une réalité lourde de conséquences. Un roman puissant !

david_picto_4

4ème DE COUV’

Washington. Quatre meurtres aux modes opératoires identiques. La marque d’un serial killer de tout évidence. Une enquête presque classique donc pour l’inspecteur Miller. Jusqu’au moment où il découvre qu’une des victimes vivait sous une fausse identité. Qui était-elle réellement? Et ce qui semblait être une affaire banale va conduire Miller jusqu’aux secrets les mieux gardés du gouvernement américain … Une fois encore, R. J. Ellory pousse le thriller dans ses retranchements.
Entre Robert Littell et James Ellroy, sur un arrière-plan historique qu’il serait criminel de divulguer ici, il imagine une intrigue magistrale, qui plonge au coeur du système politique américain.

About Smadj (934 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

31 Comments on « Les Anonymes » de R.J. Ellory – La chronique qui ne va pas le rester !

  1. Ellory est grand ! Un excellent bouquin, d’un des meilleurs auteurs actuels. Merci David d’en parler avec passion 😉

    Aimé par 3 people

  2. Il me reste à le décourvrir!!!!!Très tentée avec ta chronique enthousiaste!!!!!Il est fort ce Ellory 😉

    Aimé par 3 people

  3. A priori je ne suis pas fan des histoires sur fond d’espionnage,services secrets..Mais Ellory est un auteur que j’aime,et ta chronique m’a donné envie de lire ce roman.Sûrement quand ma PAL aura un peu diminué et ma carte bancaire se sera étoffée.

    Aimé par 1 personne

  4. Décidément cet auteur me plait ! Et ta chronique lui rend hommage de belle façon, je note aussi 😀

    Aimé par 1 personne

  5. Super chronique mister David.
    Avec Seul le silence , ce titre a été, pour moi, une vrai révélation concernant cet auteur.
    J’ai retrouver le plaisir de le lire avec Papillon de nuit que, je crois, tu vas lire bientôt 🙂

    Aimé par 1 personne

  6. Je ferme les yeux. Surtout ne pas lire. Surtout pas. Pas que j’ai peur des assassins, mais je n’en suis qu’à la moitié. Je reviens quand j’aurais finis les 275 pages qui me restent.
    Ouf, je rouvre les yeux. J’ai plus peur, du noir, du vide, ou du corbeau, je peux laisser un comm’ sans le lire, cet oiseau de malheur qui veut me raconter mon livre avant que j’en ai fini le terme. Vite où est mon .22 Long Rifle que je lui fasse voler quelques plumes !

    Aimé par 3 people

  7. Beaucoup aimé également, un très bon bouquin… Pas son meilleur, mais très bon tout de même…
    Papillon de nuit et Les assassins en liste d’attente…

    Aimé par 1 personne

  8. et un de plus! Un…
    😉

    Aimé par 1 personne

  9. Je plussoie, j’ai adoré ce roman, commencé par lui dans la saga de mon cher R.J Ellory ! Un vrai coup de ❤ direct !

    Le Bison avait peur de lire tes sentiments de lecture, moi aussi je n'aime pas trop lire les ressentis des lecteurs pendant que je lis le même roman qu'eux (ou lui/elle) car trop peur de ne pas avoir les mêmes, de ne pas l'aimer alors que tout le monde lui tresse des lauriers 😉

    Frappe pas trop fort notre Bison, c'est la Belette qui le demande au Corbeau (corps beau ?) 😆

    Aimé par 1 personne

  10. J’ai hâte de connaître ton avis sur Papillon de nuit! Je viens juste d’attaquer Mauvaise étoile 🙂

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Des chroniques en direct de la banquise

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, ateliers d'écriture, quelques écrits .

EmOtionS - Blog littéraire et musical

Chroniques et avis, interviews, salons, classements... Romans noirs, thrillers, polars, SF...

notes bleues pour nuits noires

Blog littéraire et bien plus avec affinités, cinéma, théâtre et autres sorties culturelles

%d blogueurs aiment cette page :