News on fire

« Hématome » de Maud Mayeras – la chronique qui te met des bleus à l’âme !

hematomes_mayeras

Hématomes – Maud Mayeras

picto_super_contagieux

Super Contagieux!

Définition d’un hématome : Un hématome est un amas de sang apparaissant à l’intérieur d’un tissu après une hémorragie survenue à la suite d’un choc (par exemple après avoir reçu un coup de poing).

Et ma tomme ? se dit l’amateur de fromage en refermant ce bouquin. C’est pour ma pomme d’homme, comme on me nomme, que l’on me somme de mettre la gomme…

Ce n’est pas à coups de somme, de gomme ou de produits laitiers (quoi que..) ni d’allitérations vaseuses (comme les miennes ci-dessus) que Maud Mayeras a écrit ce roman. Non. Maud Mayeras vient graver au fusain sur ta peau son thriller psychologique, un tatouage indélébile et machiavélique, un cri silencieux qui résonne dans les esgourdes comme une rage dans la machine. Une plume sanguine qui vient tacher le papier de traumas. Les mots écorchent, les verbes tranchent et les phrases te clouent de leur intensité.

Je vais faire simple : autant l’intrigue de « Reflex », son second roman (lire la chronique ici !) avait glissé sur moi comme le vent sur la roche, autant « Hématome » m’a scotché de la première à la dernière ligne. Le point commun entre les deux ? Un style punchy, une écriture sublime, une modernité dans la voix, un ancrage dans l’époque.

Il faut dire que les bonnes fées se sont penchées sur ce livre (sur son berceau ?) tant il cumule les qualités : la grâce, l’émotion, l’empathie, l’addiction… malgré un sujet difficile (ça vous le découvrirez en le lisant).

Ce livre est un terrain glissant, au fur et à mesure que l’on y avance, on s’enfonce dans les eaux boueuses dessinées par l’auteure. L’intrigue est néanmoins suffisamment perverse pour tenir aux aguets. Maud déverse du sel sur les plaies ouvertes du lecteur. Quelle habileté dans la construction, quelle finesse dans l’enchevêtrement des chapitres.

Dans la série des premiers romans réussis, « Hématome » de Maud Mayeras s’installe directement dans les plus hautes sphères. Elle est tellement au dessus qu’une longue-vue sera nécessaire pour espérer l’y retrouver.

J’exagère ? Bien sûr ! Evidemment ! Tu n’es d’ailleurs pas obligé de croire tout ce que j’écris, n’oublie pas que je suis un blogueur contagieux et que je ne cherche de ce fait qu’à te contaminer… Tu as le droit de te le dire et tu as le droit de ne pas le lire. Mais pourquoi te priverais-tu d’une telle expérience ?

« Hématome » est une cocotte-minute laissée trop longtemps sur un feu bouillant dont la soupape siffle, siffle, siffle au dessus de l’acier rougeoyant. En l’ouvrant, fais attention, la vapeur très chaude risque de marquer tes chairs de manière indélébile ou au pire de laisser le contenu exploser en t’emportant le bras ! Ah oui, j’exagère…

david_picto_4.5

4ème DE COUV’

Dans une chambre d’hôpital, une jeune femme se réveille péniblement. Elle ne sait ni qui elle est, ni pourquoi son corps la fait autant souffrir: sa mémoire est comme effacée. A son chevet, Karter, son compagnon, effondré, lui apprend qu’on l’a agressée, puis violée. Dès sa sortie, Emma, assaillie par des flashs terrifiants, tente de reconstituer le puzzle de sa vie. Qui l’a agressée alors qu’elle attendait un enfant ? Quel grand malheur a mis un terme à sa carrière ? Et pourquoi le silence la sépare-t-il de son père depuis toutes ces années ? Bribe par bribe, les souvenirs resurgissent, sans apporter compréhension ni réconfort. Emma croise des personnages de plus en plus inquiétants et la mort semble peu à peu tout recouvrir autour d’elle…

About Smadj (970 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

55 Comments on « Hématome » de Maud Mayeras – la chronique qui te met des bleus à l’âme !

  1. Eheh tout n’est pas perdu, te voilà in love aussi avec cette auteure hors normes !
    Tu avais moins aimé Reflex mais on ne va pas en faire un fromage 😉
    Bon sinon, tu es fou, j’adore ça

    Aimé par 3 people

  2. Hématomes c’est un escalier sinueux , en haut , c’est une Maud souriante qui te met un gros coup de poing dans la face , tu retombes en bas et tu en redemandes instantanément..
    C’est une reine du polar !

    Aimé par 2 people

  3. Ah ben en voilà une chronique contagieuse tiens! Si je ne l’avais lu il y a une semaine, je m’y serai mise sur le champ!!!!;) Moi Maud, ca y est je l’ai élue dans mon cœur, Meilleure Auteure Française….Moi aussi je vais loin dans mes compliments, mais elle les mérite tellement!

    Aimé par 1 personne

  4. J’ai adoré Reflex alors ta not et ta chronique me donne encore plus envie de continuer découvrir l’auteure. Merci

    Aimé par 1 personne

  5. Merci pour la découverte !

    J'aime

  6. Geneviève me l’a offert pour mon anniversaire. Je n’ai encore jamais lu cette auteure.

    Aimé par 1 personne

  7. Reflex et Hématomes….ont été un aller-retour dans ma gueule ! 🙂 Deux belles claques bien violentes . Et le pire, c’est que j’en redemande. Vivement le prochain!

    Aimé par 1 personne

  8. Tu imagines que Maud clame haut et fort qu’ « Hématomes » est de la merde ? mdrrr
    Je suis contente que aies succombé! 🙂
    Et sinon… il faut arrêter les jeux de mots à 2 balles Monsieur, il faut rentrer chez vous maintenant 😉
    Non je déconne, tu me fais rire 😉

    Aimé par 1 personne

  9. Rhooo, quelle magnifique chronique mon David !
    Ce titre reste une énorme émotion pour moi !
    Tu le sais j’ai adoré Reflex, je l’ai reçu comme un coup de poing.
    Mais Hématome, ça a été une putain de découverte. Un uppercut en pleine face
    Une claque magistrale.
    Une écriture simple, direct sans fioriture qui va droit au coeur et qui le déchire.
    Hématome reste mon préféré.
    Même si je sais que Maud, ‘est pas d’accord avec moi 😉

    Aimé par 1 personne

  10. Pas du tout du tout du tout accroché à ce roman gratuitement violent et franchement invraisemblable. Inutile donc d’en faire un fromage 😉 J’ai bien aimé les premières lignes de ta chronique: j’ai lu « tomme » et j’ai ri 😉

    Aimé par 1 personne

2 Trackbacks / Pingbacks

  1. Hématomes – Maud Mayeras (David) | Lire c'est Libre
  2. Saint-Maur en Poche 2016 : Compte-rendu du samedi 18/06/16 – Episode 2 : du rififi au paradis ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photo Noir & Blanc (récent)

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :