News on fire

« Jurassic World : Fallen Kingdom » de J.A. Bayona – La chronique menacée d’extinction !

jurassic_world_fallen_kingdom_affiche

Le Pitch : Cela fait maintenant trois ans que les dinosaures se sont échappés de leurs enclos et ont détruit le parc à thème et complexe de luxe Jurassic World. Isla Nublar a été abandonnée par les humains alors que les dinosaures survivants sont livrés à eux-mêmes dans la jungle. Lorsque le volcan inactif de l’île commence à rugir, Owen et Claire s’organisent pour sauver les dinosaures restants de l’extinction.  Owen se fait un devoir de retrouver Blue, son principal raptor qui a disparu dans la nature, alors que Claire, qui a maintenant un véritable respect pour ces créatures, s’en fait une mission. Arrivant sur l’île instable alors que la lave commence à pleuvoir, leur expédition découvre une conspiration qui pourrait ramener toute notre planète à un ordre périlleux jamais vu depuis la préhistoire.

Il n’y a pas que le royaume qui soit tombé dans ce nouvel opus jurassique, le scénario aussi. Patatras, d’un coup paraît-il, les témoins qui marchaient à côté de lui dans la rue disent que ce fut soudain, inattendu. Il n’y avait pas un souffle de vent pourtant. Incompréhensible…

Et pourtant, ça partait si bien…

En 2015, « Jurassic World » fut un succès mondial surprise, les chiffres dépassèrent toutes les attentes même les plus optimistes pour devenir le plus gros succès de l’année. Succès mérité tant le métrage s’avéra enthousiasmant (la chronique ici !).

Ce carton permis à Universal de se frotter les mains et d’annoncer une trilogie pour faire prospérer sa franchise dinosauresque et continuer d’exploser les compteurs avec pas moins de deux suites. Et il est important d’avoir cette donnée en tête avant d’aller voir ce « Fallen Kingdown » parce que son problème majeur réside justement ici, c’est l’épisode du milieu. Et alors, me direz-vous ? « L’Empire contre-attaque » ou « Les Deux Tours » ont prouvé que le deuxième épisode d’une trilogie peut être encore meilleur que le premier. Certes mais encore faut-il s’en donner les moyens et proposer quelque chose de nouveau ou à minima faire avancer l’intrigue de manière significative. Clairement, ce n’est pas le cas ici, « Fallen Kingdown » n’étant pas traité comme un film « stand alone » mais comme un simple épisode de transition. Il est frustrant de se dire que le plus excitant du métrage sont les enjeux posés pour l’épisode suivant. Et c’est exactement ça. En tant qu’œuvre, « Fallen Kingdom » est aussi vide qu’une bulle d’air et son utilité très discutable. Même les bonnes idées sont survolées, en particulier celle du clonage et de ses implications morales trop vite expédié.

 

jurassic_world_fallen_kingdom

Il reste donc étonnant pour un film de dinosaures et de créatures démesurément grandes que l’histoire soit vécue par le petit bout de la lorgnette. Frustrant.

Universal commet donc la même erreur que Disney avec Star Wars en cédant aux sirènes de la facilité sur les scénarios. Pourtant le délai de trois ans entre les épisodes laissait largement le temps de le travailler. Et Colin Trevorrow s’y est collé bien paresseusement. Il est dommage de réussir à revigorer une franchise tombée en désuétude au début du XXIème siècle pour l’abîmer dès le deuxième épisode, à l’instar de la première trilogie.

Tant et si bien que Colin Trevorrow, le réalisateur du précédent laisse sa place à Juan Antonio Bayona (« L’Orphelinat » et « Quelques minutes avant minuit ») pour se consacrer à la supervision de la trilogie et revenir pépère, de nouveau au poste de réalisateur, conclure la saga avec le troisième épisode prévu pour 2021.

jurassic_world_fallen_kingdom

Pourtant ne l’enterrons pas trop vite – le film n’est pas un naufrage, il est juste inutile -« Fallen Kingdom » ne manque pas de charme, Juan Antonio Bayona, même sans illuminer le film, nous offre plusieurs plans proches du sublime et quelques scènes magnifiques et percutantes. Le réalisateur, habitué aux films d’horreur ou disons d’ambiance horrifique, réussit à nous régaler lors de passages particulièrement effrayants et angoissants. L’une des scènes les plus fortes et spectaculaires – celle ou les dinosaures et les humains fuient les ravages d’une énorme coulée de lave est stupéfiante de maîtrise et d’efficacité. A se mordiller les doigts.

D’ailleurs, c’est simple, les scènes où les dinosaures apparaissent restent toujours un sommet d’émerveillement et de frayeurs conjointes.

jurassic_world_fallen_kingdom_EW

Chris Pratt – Bryce Dallas Howard

Côté acting, Chris Pratt reste toujours le charmeur embobineur qui trimbale le public d’un bout à l’autre du film (mais pourquoi, ce n’est pas lui le Han Solo du XXIème siècle ?) et Bryce Dallas Howard a clairement épaissi son jeu et son rôle. Donc, il y a bien quelques améliorations tout de même. Le duo fonctionne très bien et l’alchimie entre les acteurs palpable.

En revanche, le traitement réservé aux personnages secondaires est justement trop secondaire pour qu’on s’attarde dessus. Le scénario ne leur laisse aucune place pour se développer. Universal choisit de privilégier le tout spectaculaire aux enjeux plus multi-dimensionnels.

La fin ouverte représente la quintessence de ce que tout amateur de King-Kong ou de Godzilla a envie de voir à l’écran : les monstres débarquer dans la ville ! Pas de chance il faudra encore attendre 3 ans !

david_picto_3

 

About Smadj (1076 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

10 Comments on « Jurassic World : Fallen Kingdom » de J.A. Bayona – La chronique menacée d’extinction !

  1. Je vais aller le voir cette semaine… je ne m’attends pas à quelque chose de transcendant j’y vais pour le pur divertissement : je veux voir des dinosaures, une éruption volcanique et Chris Pratt 😂 avec des attentes aussi limitées je pense que je ne serais pas déçue ! 😀

    J'aime

  2. Vu en imax 3D mercredi.. il fait son petit effet ! Avec une fille qui passe le bac , les questions philosophiques sur la création , le clonage , et les suites engagées par ce genre d’experiences.. j’ai trouvé une belle ambiance avec ce château, dommage que la deco soit restée trop sage à ce niveau . Et puis bon , Chris Pratt quoi !!!!!!

    Aimé par 1 personne

    • Ah Chris Pratt il en fait battre des cœurs 😊
      Oui c’est vrai que le film pose beaucoup de questions et c’est un de ses côtés les plus fascinants. Dommage qu’il ne les développe pas plus mais bon, Entertainment avant tout 😉

      J'aime

  3. Non, ras le bol des dinos !! 😀

    Aimé par 1 personne

4 Trackbacks / Pingbacks

  1. Box-Office US du 17/06 et du 24/06/18 : « Les Indestructibles » affrontent les dinosaures ! – Cest Contagieux!
  2. Box-Office US du 01/07/18 : Les dinos sortent les crocs face aux Indestructibles ! – Cest Contagieux!
  3. Box-Office US du 08/07/18 : Mais quelle fourmi a piqué le box-office ? – Cest Contagieux!
  4. Box-Office US du 15/07/18 : Welcome to the hotel… Transylvania ! Such a Vampire place ! – Cest Contagieux!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, essais, poésie, polar, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

%d blogueurs aiment cette page :