News on fire

« Train d’Enfer pour Ange Rouge » de Franck Thilliez – La chronique diabolique !

train_denfer_pour_ange_rouge

Train d’Enfer pour Ange Rouge – Franck Thilliez

Premier roman et première réussite de Franck Thilliez.

Comme toute première œuvre, celle-ci n’est pas exempte de défauts de jeunesse inhérents à l’exercice. Notamment dans le style car la construction de l’intrigue est parfaite mais nous y reviendrons.
Le style, donc, est dense, les phrases sont lourdes et ampoulées, l’envie de trop bien faire probablement. L’impétuosité de parfaire des phrases qui auraient gagné en grâce si elles avaient été rédigées avec plus de légèreté.

Le deuxième défaut est de vouloir étaler ses connaissances anatomiques et judiciaires pour se donner une crédibilité et une assise réaliste à son bouquin. Un côté scolaire qui aurait pu s’avérer ennuyeux.
Mais heureusement, il n’en est rien.
Une fois plantés le décor et les enjeux, Franck Thilliez nous embarque pour l’enfer. Notre Charon c’est lui et le prix du bouquin est la pièce placée dans la bouche des morts pour visiter tous ses cercles. Et quel voyage aux méandres du mal !

franck_thilliez

Franck Thilliez

Les descriptions poussent loin dans le gore, dans le détail bien glauque. Accrochez vos cœurs et clouez vos âmes, de peur qu’elles ne se détachent.

Ici, le tueur est diaboliquement malin et entend bien montrer qu’il est imprévisible, sadique, minutieux et omnipotent.
Du côté des forces de l’ordre, Franck Thilliez nous introduit auprès du commissaire Sharko qui deviendra l’un des personnages récurrents des bouquins qui suivront. Et qui s’appelle Franck aussi. Troublant. Car il prend cher le Sharko, Thilliez ne le ménage pas.
Sharko est suffisamment humain et crédible pour que tout à chacun puisse s’identifier et se plonger dans ses souffrances, ses doutes et ses failles.

La construction est machiavélique. Pièce par pièce, Thilliez tisse un canevas aux fils acérés dont les mailles étranglent le lecteur de leur noirceur. Qui arrivera à la fin du bouquin exsangue, à bout de souffle mais terriblement content. C’est bête un lecteur.

david_picto_4

About Smadj (988 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

30 Comments on « Train d’Enfer pour Ange Rouge » de Franck Thilliez – La chronique diabolique !

  1. je suis entièrement de ton avis, dans ses premiers romans, Thilliez maîtrisait déjà parfaitement l’art de la construction, mais il a énormément progressé dans son style d’écriture en allant vers davantage de simplicité (et c’est très compliqué comme exercice)

    Aimé par 2 people

  2. Il faut absolument que je le lise et deuil de miel aussi

    Aimé par 1 personne

  3. Ha ha! Oui parfois on se laisse avoir par certaines ficelles. 🙂
    C’est avec ce roman que j’ai découvert Thilliez et j’en ai un souvenir excellent

    Aimé par 2 people

  4. Une lecture de quand j’étais jeune hihihi J’avais adooooréééééé fooort!!!

    Aimé par 2 people

  5. Pas encore lu celui-là !

    Aimé par 1 personne

  6. ORTEGA-CHEVALIER // 5 avril 2015 à 14 h 17 min // Réponse

    En fait le tout premier c’est « la conscience animale » mais il est introuvable … sauf à se le faire prêter … L’intrigue se rapproche d’un des derniers Chattam « La conjuration primitive » eton peut dire que c’est un roman de jeunesse (pas pour la jeunesse).
    Je pense par ailleurs indispensable de lire d’une part les premiers avec Sharko et d’autre part les premiers avec Henebelle sinon on perd beaucoup en compréhension de l’évolution des personnages.

    Aimé par 1 personne

  7. Oui, je me souviens bien de  »Train d’enfer ». C’est certain que ses descriptions si je me rappelle sont un peu longues, on devine facilement le tueur. Dans ce roman, ce que j’aime c’est que tu comprends d’où vient Sharko, qu’est-ce qu’il vit et ensuite tu suis son évolution. Sharko, est un de mes personnages préférés en tant que inspecteur à la criminelle. Ton article reflète bien ce que je pense et tu vas aimer suivre Sharko au fil des livres. Tu vas voir que l’écriture de Thilliez évolue aussi. Je suis tout à fait d’accord avec toi. Il faut parfois en lire un autre pour se faire une idée. Je te félicite Smadj, C’est encore une chronique remplie de simplicité, de sincérité et de découverte !

    Aimé par 1 personne

  8. Je l’ai lu l’année dernière et je m’en rappelle encore!!!!Preuve que Mr Thilliez sait marquer ses lecteurs au fer rouge !!!!!Je compte aussi me les faire dans l’ordre……;)

    Aimé par 1 personne

  9. Ce premier Thilliez a été une révélation pour la lectrice que j’étais à l’époque. Il y a tout déjà du grand auteur qu’il est devenu dans ce premier opus, m^me si comme tu le soulignes, il y a quelques maladresses. Et puis c’est la découverte d’un personnage devenu emblématique….
    Aujourd’hui si je ne lis plus Thilliez, lui préférant de nouvelle plume à faire découvrir à leur tour, j’ai un grand respect pour son travail d’auteur. 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

DIVINE NUANCE

Photos Noir & Blanc

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, polar, science-fiction, mauvais genre

Cheeky-Gamer

Un geek qui s'ouvre au monde

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Anaïs Serial Lectrice

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

June & Cie

"Eventually everything connects."

Un livre un jour

La lecture, une porte ouverte sur un monde enchanté.

Petit Pingouin Vert

Le webzine en direct de la banquise

%d blogueurs aiment cette page :