News on fire

« RADIOACTIVE » : Un livre ET un film – 2 propositions à ne pas manquer !

PRÉAMBULE : C’est une chronique atypique que je vous propose aujourd’hui. Les sorties conjointes et complémentaires du livre et du film éponyme RADIOACTIVE méritaient d’être liées puisque Marjane Satrapi (Persepolis) s’est ouvertement inspirée – c’est une adaptation en fait – du roman graphique pour faire son film et on en ressent les vibrations et parti-pris artistiques tout le long du métrage.
Radioactive_Lauren_Redniss

Radioactive de Lauren Redniss

« RADIOACTIVE » de Lauren Redniss – Le roman graphique aux mille merveilles !

Sortie le 05 mars 2020 – 24,90€ TTC – Fleuve Editions

C’est un beau cadeau que nous fait Fleuve Editions en publiant en France ce roman graphique retraçant la vie de Marie Curie : le travail de Lauren Redniss est d’une beauté vénéneuse à couper le souffle, ambitieux et original.

Publier un roman graphique est une première pour l’éditeur qui, je le cite, a eu un coup de cœur en tombant dessus. Eh bien, le coup de cœur est contagieux il faut bien l’avouer. Dès que je l’ai eu en mains, j’en suis tombé instantanément amoureux – (heu… veux-tu bien poser le couteau chérie, s’il te plaît…) – tant la forme est sublime.

Radioactive 05

Pages intérieures

Tout dans ce livre est une expérience sensorielle, une invitation à l’imaginaire et au voyage émotionnel. Une œuvre artistique aux multiples tentacules mêlant art, reportage et histoire culturelle. De la pédagogie artistique en somme.

C’est vraiment un objet atypique que l’on tient dans les mains. Même la couverture a bénéficié d’un soin particulier sur les matières, avec par endroits un vernis pelliculé granuleux qui invite à la caresse.

Et je vous laisse juge de l’intérieur, les illustrations magnifiques – entrecoupées parfois de photos d’époque – méritent qu’on s’attarde longuement sur chacune des pages à seule fin de se laisser imprégner de l’univers onirique de Lauren Redniss. Hypnotique et subjuguant.

Quant au contenu, le roman graphique est superbement documenté. C’est une mine d’informations sur les Curie et leur époque : de leur vie intime à leur vie professionnelle, de la difficulté de Marie à s’imposer dans un univers dominé par des mâles suffisants, de l’excellence de leurs recherches, des progrès qu’ils ont apportés à l’humanité mais aussi des applications pas toujours heureuses qui en ont été faites.

Féministe ? Forcément. Surtout si on se contextualise dans l’époque et sa défiance patriarcale vis-à-vis de la femme. On savoure le chemin parcouru même si la pente reste longue à gravir.

L’écriture oscille entre prose gracieuse au charme fou et poésie touchante conférant à cette biographie une saveur et une puissance particulière.

Vous l’avez compris, il est rare qu’une biographie soit aussi créative et visuelle dans son approche, Lauren Redniss utilise tous ses talents d’artiste pour immerger ses lecteurs dans un océan de délices.
FOCUS SUR LA CREATRICE : LAUREN REDNISS est l’auteure de trois romans graphiques de non-fiction. « Radioactive », finaliste du National Book Award en 2011, est le premier à être traduit en français. Également rédactrice pour le New York Times, elle a reçu une nomination pour le prix Pulitzer. Lauren Redniss s’est intéressée à Marie Curie et plus largement à l’histoire de l’atome pour livrer sa vision singulière d’une période-clé du XXe siècle. À la fois document et plongée onirique autour de cette femme qui aura marqué son époque et les suivantes, « Radioactive » a servi de base au scénario du film éponyme réalisé par Marjane Satrapi, l’auteure de « Persépolis ».
Radioactive_Marjane_Satrapi

Radioactive de Marjane Satrapi

« RADIOACTIVE » de Marjane Satrapi – La chronique irradiée !

Sortie le 11 mars 2020

Le Pitch : Paris, fin du 19ème siècle. Marie est une scientifique passionnée, qui a du mal à imposer ses idées et découvertes au sein d’une société dominée par les hommes. Avec Pierre Curie, un scientifique tout aussi chevronné, qui deviendra son époux, ils mènent leurs recherches sur la radioactivité et finissent par découvrir deux nouveaux éléments : le radium et le polonium. Cette découverte majeure leur vaut le prix Nobel et une renommée internationale. Mais après un tragique accident, Marie doit continuer ses recherches seule et faire face aux conséquences de ses découvertes sur le monde moderne…

Marjane Satrapi délivre une jolie leçon de cinéma avec « Radioactive ». Loin des contrées animées d’un « Persepolis », c’est dans le Paris physique du début du XXème siècle qu’elle plante sa caméra. 

En adaptant « Radioactive », le roman graphique de Karen Redniss, Satrapi laisse libre cours à une construction teintée de poésie et de lyrisme dans un film où la rudesse des hommes n’est jamais loin.

En effet, la réalisatrice a effectué un travail éblouissant et impressionnant sur la lumière, les couleurs et le son. Le tout insuffle une ambiance parfois surréaliste, aux limites du fantastique, à un univers assez austère (celui des sciences). Marjane exprime tout du long cette radioactivité en jouant l’omniprésence d’une lumière blanche qui irradie l’image et nos pupilles. Un petit régal d’inventivité.

« Radioactive » n’est pas qu’un biopic, c’est aussi le combat d’une femme dans un Paris universitaire et patriarcal corseté de ses certitudes. La grande force de l’histoire est qu’elle ne donne pas une vision manichéenne de Marie Curie, Satrapi n’épargnant pas son personnage principal montrée souvent arrogante et froide.

Radioactive_Rosamund_Pike_sam_riley

Rosamund Pike – Sam Riley

Le choix d’une Rosamund Pike est payant puisque l’actrice y excelle et nous sert une performance fabuleuse en Marie Curie aussi glaciale que géniale. Une armure qu’elle revêt souvent pour se protéger des mâles rugissants, ses confrères, qui la voue aux gémonies et rejette systématiquement ses travaux uniquement parce qu’elle est femme. Une armure qui cache bien des fêlures.

A ses côtés, Sam Riley (« Control » le biopic du chanteur de Joy Division) joue un Pierre Curie doux et tempéré, le parfait contrepoint à l’ouragan Marie. L’eau et le feu. Les ingrédients parfaits pour une histoire d’amour absolu. Au-delà des prouesses scientifiques, « Radioactive » est une formidable histoire d’amour, de celles que l’on se plaît à fantasmer et à vivre sur grand écran.

Si « Radioactive » est une réussite plastique incontestable, on regrettera néanmoins le manque d’émotions et le peu d’envolées lyriques. Car malgré toutes ses qualités, l’objet filmique reste parfois désespérément froid et clinique. Un petit supplément d’âme y aurait été le bienvenu.

Merci à StudioCanal et à Fleuve Editions pour l’invitation à la projection privée. Photos : |Copyright StudioCanal

Et on ne peut évidemment pas conclure sans se mettre le morceau des Imagine Dragons, le bien-nommé « Radioactive » 😉

ou pour le clin d’oeil, le morceau cultissime de Kraftwerk : « Radioactivity.

About Smadj (1106 Articles)
Plus que des quatrièmes de couverture, plus que des résumés de films, c'est de la passion et de l'émotion que vous découvrirez ici.

6 Comments on « RADIOACTIVE » : Un livre ET un film – 2 propositions à ne pas manquer !

  1. Girl Power ! On ne nous met pas souvent à l’honneur, nous les femmes (♫), mais toi, tu le fais si bien 😉

    Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Aude Bouquine

Blog littéraire, chroniques, sorties, bilans lecture : passionnée de polars, thrillers et romans noirs mais pas seulement !

Sam délivre ses livres

“Quand je pense à tous les livres qu'il me reste à lire, j'ai la certitude d'être encore heureux.” - Jules Renard

A vos crimes !

Le polar dans tous ses états, mais pas que...

Les Imposteurs

Littérature, poésie, théâtre, polar, mauvais genre

Je suis un gameur.com | Le jeu vidéo avec passion !

De l'actu, des tests de jeux vidéo, guides de trophées et autres débats, voilà ce que vous réserve Je suis un gameur.com.

Blog littéraire - Chroniques de thrillers et polars

Je suis une serial lectrice, et j'ai beaucoup, beaucoup de victimes à mon actif...

Ju lit les mots

Polars, thrillers, mais pas que...

Le petit monde d'Isa...

"On ne trouve de bon dans la vie que ce qui la fait oublier..."

Once Upon A Dream Girl

The best thing about fiction is to escape from your life, to be able to live hundreds or even thousands of different lives.

Dealer de lignes

De la bonne came pour les yeux et les oreilles

juneandcie.wordpress.com/

Eventually everything connects

Petit Pingouin Vert

Ici je vous raconte ma vie et parfois je parle bouquins aussi ( parfois)

Mes Polars & Compagnie

Lectrice en série de polars, de thrillers et romans noirs...

Les billets de Fanny

Blog culturel : littérature (adulte, ado, jeunesse, tout-petits), cinéma, mes romans.

%d blogueurs aiment cette page :